Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 14:30

 Ennui-Absent.JPG

Je m'ennuie.

Et même que je m'ennuie furieusement. Au boulot mais aussi dans la vie en général. Peut-être est-ce parce que je suis ennuyeuse? lol

 

Ca va faire 4 ans que j'exerce le même métier de secrétaire (je suis arrivée dans cette branche tout à fait par hasard). Mon job ne m'excite pas, il n'est pas passionnant, je n'apprends rien de nouveau, je fais toujours les mêmes choses rébarbatives. Ce qui m'agace aussi, c'est que régulièrement, parce que je ne suis "que" secrétaire, les collaborateurs de ma boîte ont tendance à s'adresser à moi comme si j'étais demeurée. C'est stupéfiant comme ça peut être insultant. Parfois je me demande si j'ai fait quelque chose de particulier qui puisse leur laisser penser que je pourrais être bête. Avant, je pensais même qu'ils avaient raison, que j'étais forcément bête. Mais plus maintenant, maintenant je pars à la conquête de mon estime de moi, je veux qu'elle soit meilleure. Et je sais que je ne suis pas aussi bête qu'on pourrait le croire.

 

Je me lève le matin, je me rends au bureau, je fais mon boulot, je rentre le soir. Comment pourrais-je rendre ma vie plus exaltante? Je me sens molle en ce moment, sans aucune motivation.

 

Je me rends compte que souvent, je décroche. Mais ça ne veut pas forcément dire que je m'ennuie.

C'est-à-dire que je fais quelque chose et hop, j'ai les yeux perdus au loin. En fait je réfléchis, parce qu'une chose que je faisais ou un mot que j'ai entendu m'ont fait penser à une chose puis une autre puis une autre puis une autre etc. Ca m'arrivait déjà souvent à l'école.

Ca m'arrive souvent quand je suis dans un groupe (genre moi + 2 personnes ça fait un groupe). Je n'arrive pas à me concentrer sur une seule et même chose, je me disperse sur tout en même temps. C'est bruyant dans ma tête. Et des fois, je rêve d'évasion.

 

Certaines personnes ont des vies trépidantes! Elles sont sans cesse en activité, elles ont sans cesse un truc à faire ou à dire. Le silence ou les yeux perdus au loin, c'est pas leur délire. Pourtant bon sang ce que j'aime le silence moi! La vie super trépidante, c'est pas pour moi, j'aspire au calme, j'ai besoin de calme parce que sinon j'ai l'impression que ma tête risque d'exploser.

 

Vous faites quoi vous, pour lutter contre l'ennui? Comment rendez-vous votre vie plus exaltante? Je me cherche de nouveaux centres d'intérêt mais je sais que je vais fatalement finir par les abandonner quand ça ne m'intéressera plus. Des fois ça me lâche avant même de commencer.

Comment savoir qu'un centre d'intérêt nous passionnera des années et des années? Comment vous sont venues vos passions?

 

Cadeau pour vous! Un petit site bien sympa, anciennement Faceploucs voici Zéros Sociaux parce qu'il y a vraiment trop plein de gens qui ont une vie trépidante et qui l'étalent sur FB.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Peggy 16/09/2011 12:13



Rassure-toi, en répondant, je n'avais pas non plus l'intention de (re?)lancer/participer au débat "que doit être/faire une bonne mère de famille ?", si tant est qu'il y a vraiment eu un débat
dans les commentaires...


Le "moral d'acier" que tu cites, je pense que chacune le voit là où elle veut. Toi tu vois qu'il faut avoir un moral d'acier pour être juste mère au foyer, mais certaines doivent aussi voir qu'il
faut un "moral d'acier" pour avoir une vie professionnelle en dehors de la maison ! ;)


Si le but de cet article était d'avoir des idées d'activités motivantes, ma proposition de te montrer un peu comment coudre/utiliser une MAC, du moins, tient toujours ! :)


Et moi aussi, je suis ravie d'avoir dépassé le stade de nos relations telles qu'elles étaient sur EE... Tiens, d'ailleurs, j'ai toujours ton parapluie chez moi ! lol !



PandaVG 16/09/2011 12:37



Je m'en suis souvenue l'autre jour quand il a plu


Je ne nie pas qu'il faut aussi un moral d'acier pour être une maman qui a une vie professionnelle, mais l'autonomie financière soulage quand on bosse. Enfin je ne peux parler que de mon cas
perso, je ne veux pas relancer un conflit .


C'est avec plaisir que je viendrai tripoter ta machine à coudre lol, ton dernier sac me fait rêver, j'adorerais customiser des trucs comme ça, pour leur donner une seconde vie, voire une
troisième etc.



Peggy 15/09/2011 13:16



Rooooo, je n'avais pas vu que ça avait un peu "dégénéré" les comms sur cet article :(


Bref...


Pour ma part, je ressens parfois certaines choses que tu décris, surtout ce que tu dis à propos de ton boulot.


Mais là où on est différentes, c'est que même si je sais pertinemment que mon boulot n'est pas palpitant et pas forcément différent chaque jour (bon, il n'est quand même pas tous les jours
monotone non plus, chacun de mes dossiers de contentieux est une histoire à lui seul ! lol !), je ne cherche pas spécialement à trouver autre chose...


Je pense qu'on en avait déjà parlé d'ailleurs, mais dans un sens, je suis satisfaite de mon boulot malgré tout, même si je n'ai pas un salaire mirobolant, ni même pas beaucoup de responsabilités
en fin de compte, car pour moi, ça n'est pas forcément par là que je cherche à m'épanouir.


Comme tu le sais, ma passion pour les loisirs créa fait que j'ai cet "à côté" qui me fait me sentir bien, me dire que je fais des choses pas trop mal, etc...


Par contre, je n'ai pas une et une seule activité créa, alors je ne pourrai pas non plus dire que j'ai trouvé LE truc qui me passionne et me passionnera jusqu'à la fin de ma vie ! J'ai des
périodes, en fait... parfois couture, parfois Fimo, parfois scrap, etc... tout se regroupe dans une même "genre" c'est vrai, mais tout ça pour dire qu'avoir une seule et unique passion bien
précise jusqu'à la fin de notre vie, et qui nous comblerait parfaitement, je pense que c'est un peu impossible... (non ?)


Si tu penses que ce dont tu as besoin c'est de trouver quelque chose de "complémentaire" à ton boulot, pour t'épanouir en dehors, essaie de découvrir de nouveaux trucs, de nouvelles activités.
J'avais cru comprendre que customiser des fringues / coudre, te plairait, alors lance-toi et tu verras si tu y prends plaisir  et si tu te sens moins "molle" en passant un peu de temps à
faire ça.


Mais c'est étrange quand même, car j'ai quand même l'impression que tes moments de libre sont déjà pas mal remplis, non ?


Si la solution était simplement de te réorienter au niveau professionnel ?


Bisous en tous cas ! ;)


 


PS : ah oui et j'ai bien ri pour le fait "d'en oublier d'être mère" si on fait autre chose que maman au foyer ! Dans certains cas (dont le mien), ça n'est pas forcément bénéfique pour l'(les)
enfant(s) si la maman reste au foyer (contre son gré, donc, juste parce qu'il "faut le faire pour être bien vue" et pour "donner le meilleur à son enfant" ! lol), et si au final, elle "pète les
plombs" car ça n'est pas ce qui lui convient ! D'ailleurs, peu importe le sujet, mais si la maman fait quelque chose contre son gré, on sait tous que l'enfant le ressentira, non ? ;)


Bref, et sinon, après mon boulot, je passe tout mon temps avec mes filles pour jouer avec elles et m'occuper d'elles dans leurs besoins plus "basiques" et une fois qu'elles sont couchées, je leur
couds des robes de Princesses, tu penses que j'oublie mon rôle de mère parce que j'ai un boulot ? lol ! ;p



PandaVG 15/09/2011 16:57



Non mais je comprends en plus les mamans qui pensent que c'est mieux de s'occuper soi-même de ses propres enfants. Bien sûr que dans l'idéal, ce serait le mieux. L'école à la maison aussi ce
serait super.
Mais voilà, comme Nunuch le disait, il faut avoir un mental d'acier pour supporter le statut de mère au foyer et moi je n'ai pas ça. Je serais du genre à péter les plombs parce que ça ne me
conviendrait pas du tout. On a toutes un vécu et une personnalité qui entrent en compte. Je ne voulais certainement pas que vous veniez les unes les autres débattre sur ce que doit être une bonne
mère qui n'oublie pas son rôle de mère .


Par exemple, je peux citer mon vécu à moi: j'ai vu toutes les femmes de ma famille (ma mère et mes tantes) être mères au foyer et maintenant que les maris se sont tous barrés (avec des
nénettes plus jeunes), elles n'ont plus rien financièrement (déjà qu'elles n'avaient pas grand chose), elles galèrent! Heureusement les enfants les aident un peu comme ils peuvent, avec leurs
moyens. Il n'y a que ma mère qui s'en sort relativement bien parce que mon père ne l'a pas laissée sans rien après leur divorce et aussi parce qu'elle travaille depuis mon adolescence (donc
elle est autonome financièrement).
Forcément, on se sent moins capable d'être mère au foyer quand on voit que ça ne réussit pas aux exemples que l'on a concrètement dans son entourage. Ajoutez à ça que depuis je suis ado, ma
mère me répète sans cesse qu'il faut que je sois autonome, que je n'ai pas besoin d'un homme pour exister, que je dois gagner ma vie par mes propres moyens.


Toi Peggy, tu as trouvé ton booster, tes activités qui t'épanouissent complètement. D'ailleurs tes créations sont sublimes, c'est vrai qu'il y a de quoi être fière!  (et merci au passage pour tes participations, je suis vraiment si contente qu'on ait dépassé notre relation qui était
pas terrible sur EE lol)


Tu as raison, j'ai assez peu de temps libre réellement, à part mes nuits sans sommeil où je pourrais occuper mes mains, parce que tout le temps que je ne suis pas au boulot (ce qui implique
chacun de mes RTT et chacun de mes congés), je suis avec mon fils .

Avant d'écrire cet article, je pensais me mettre à la robotique le soir, parce que j'avais envisagé ça comme métier après la 3è (technique des systèmes automatisés). Mais je me suis rappelée
qu'en cours de techno au collège j'avais horreur de faire de la soudure .


Vous voyez, en fait j'avais écrit cet article pour avoir des idées d'occupations, des choses passionnantes à faire quand j'ai du temps à tuer, pensant que ça m'aiderait à trouver la vie plus
palpitante, c'est tout, je ne voulais aucune polémique sur le fait d'être surdoué ou pas. Tant pis, j'ai dû mal formuler mes questions.


Pour ceux qui s'inquiètent de mon état psychologique, rassurez-vous, le passé a déjà démontré que je suis capable de faire preuve de résilience.



steph 15/09/2011 09:29



oh domage que les comms aient tournés ainsi je l'aime bien aussi cet article!


 


en le lisant bcp de choses me sont venues à l'esprit alots je ais essayer de retranscrire tout ça,


le remède à l'ennui...je dirai que c'est simplement profiter du moment présent et c'est dur parce que c'est ds la nature de l'être humain d'attendre toujours mieux, d epenser aussi que c'est
mieux ailleurs


essayer à tout pris de trouver une passion, essayer de rendre sa vie plus trépidante...c'est une opinion très perso mais je crois que ça ne marche jamais


ta vie est déjà bien remplie, tu as plein de centres d'interet, si tu as envie de tenter des choses fais-le, c'est pas si grave si ça ne dure pas même si ça déçoit, et puis...à 30 ans on a encore
plein de choses à faire, on se connait depuis qqs années et regarde le bilan de cette dernière année? tu as qd même pas mal avancé non?


enfin voilà, je crois qu'il faut juste que tu trouves la "technique" pour accepter d'être heureuse


 


Quant au calme dans ta tête heuuuu....là je ne sais pas,


pt-être commencer ta thérapie, ou aussi te rapprocher d'autres adultes précoces...pour voir comment ils gèrent?


 


sinon, je trouve que tu devrais faire un article sur la précocité justement, il y en a déjà sur ton blog, mais je crois que les gens ont du mal à se rendre compte de ce que c'est vraiment, pour
montrer à quel point c'est une vie différente, et que non, les précoces ne justifient pas tous leurs maux derrière la précocité, mais la précocité determine tellement de choses, de la façon
d'écrire à la façon de parler, de la façon de se comporter avec les autres à la façon de dormir, c'est tellement vaste, et tellement propre à chacun en même temps, et c'est au quotidien qu'il
faut gérer ça, ds n'importe quelle situation,


et ça peut être pris pour de la prétention ou je ne sais pas quoi, mais c'est très loin de ça, et je ne sais pas comment tu pourrais faire comprendre ça aux gens....sinon en démontrant qu'il
n'y a pas d'avantages à être précoce ?



PandaVG 15/09/2011 10:30



Voilà un commentaire enthousiaste et positif (d'ailleurs tous les commentaires de cet article l'ont été à leur manière) c'est ça qui aide les mous de la vie comme moi à se booster!


Je finirai par la trouver, cette technique pour accepter d'être heureuse.


Je crois que ces derniers temps, j'avais perdu la motivation. La motivation de quoi, quand je le saurai, je le dirai lol.


L'article sur la précocité, pour expliquer que ça régit tout dans notre vie de la façon d'écrire à la façon de parler, de la façon de se comporter avec les autres à la façon de
dormir, c'est vrai que c'est vaste. Très vaste. Mais c'est toujours pris pour de la prétention ou du "cloisonnement". Ca fait des mois que je réfléchis à un article sur ce sujet mais il ne
me vient pas, enfin pas comme je le voudrais. Je voudrais justement éviter les a priori et les histoires de supériorité ou de "cloisonnement". Et puis c'est des sujets qui méritent des livres et
des livres, comment réunir tout ça en un seul article? Je vais essayer, depuis le temps que j'y pense, dès que je sens l'inspiration je m'y attèle.


Je m'inspirerai sûrement des livres de JSF parce que je trouve qu'elle a bien réussi le tour de force d'expliquer ça, le potentiel différent et non pas supérieur, tout ça.


Merci pour tes participations Steph, comme sur EE, tu trouves toujours les mots justes, ceux qui vont là où ils doivent aller



nunuch 14/09/2011 21:34



Nous ne vivons tout simplement pas dans le même monde. Un dialogue de sourds n'est pas constructif, il est vrai. C'est pourquoi je mettrais un point final à mes commentaires sur ce blog. Je te
souhaite de trouver le bonheur Panda. Adieu.



PandaVG 15/09/2011 00:19


Adieu. Merci pour ta participation, c'est dommage que ça se termine comme ça. En tout cas, à l'inverse, moi j'apprécie beaucoup ton blog et tes recettes. Plein de bonheur à toi aussi, sincèrement.
Et continue d'aimer autrui avec l'Amour qui porte un grand A (donc avec beaucoup de tolérance sans blâmer ceux qui n'aiment pas de la même manière).


nath 14/09/2011 21:22



Je ne crois pas avoir oublier d'etre mère.Au contraire.M'enfin, dans ton monde Nunuch, tu as surement raison!


Bonne soirée.



PandaVG 15/09/2011 10:30



Merci pour ta participation Nath



nunuch 14/09/2011 20:32



Pour répondre à Panda : c'est dommage que tu y aies vu de l'agressivité et du sarcasme, car ce n'était pas le cas. Je suis peinée de voir que tu te rends folle à tourner en rond comme ça. Je
dirais que ce que je ressens, c'est un certain agassement. Les articles sur les surdoués se suivent et se ressemblent. De par mon expérience personnelle, je sais de quoi je parle et ce type de
"cloisonnement" dans un mal être qui serait du au simple fait d'être "surdoué" m'agasse. C'est l'arbre qui cache la forêt et qui empêche les vraies choses de remonter à la surface.


Pour répondre à Nath : je n'ai jamais voulu convaincre qui que ce soit qu'il faut être maman au foyer. Je sais très bien que la très grande majorité des femmes ne supportent pas de rester à la
maison. Il faut être très costaud psychologiquement pour supporter de rester à la maison et de se mettre entre parenthèse. Si tu as compris que ma seule ambition dans la vie était de devenir
grand-mère, je crois que tu n'as rien compris à ce que je voulais dire. Relis mon post et tu verras que j'élargis ce que je dis à n'importe qui, pas seulement à ses enfants et petits enfants.
C'est assez alarmant d'entendre toujours les mêmes réponses bateau telles que "image réductrice de la femme" dès qu'on parle d'un minimum de renoncement à soi-même pour un temps. A force de pas
vouloir être seulement une mère, beaucoup de femmes oublient de l'être quand elles ont la chance de pouvoir avoir des enfants. C'est vraiment dommage. J'aurais très bien pu faire comme la plupart
des gens, essayer de réconforter Panda en lui disant que j'étais dans le même cas de figure qu'elle, que je la comprenais, mais je ne pense pas que ça lui soit d'une quelconque aide. Si tu
estimes mon argumentation non constructive, c'est que tu n'as pas bien saisi ce que je disais : je ne pense pas que Panda,même si elle trouve un autre centre d'intérêt, en soit pour autant
guérie. Son mal être n'est pas simplement du à une occupation qu'elle n'a pas encore trouvée.



PandaVG 14/09/2011 20:47



Tu ressens de l'agacement? Les articles sur les surdoués se suivent et se ressemblent? 


Mais est-on sur un blog journal intime ou sur un site spécifique? Il me semble bien que le titre de mon blog est "echos dans ma tête". Bref, j'écris ce que je veux et surtout ce qui me passe par
la tête. Parfois, j'ai envie de parler de ma fausse-couche et parfois j'ai envie de parler de mes problèmes, qu'ils soient liés ou non à mon QI, parfois j'ai envie de partager mes lectures sur le
végétarisme ou une recette que j'ai inventée, parfois j'ai envie de parler de trucs débiles. C'est moi qui choisis mes sujets et je ne fais pas toujours en sorte qu'ils plaisent au lectorat, mon
but premier c'est d'évacuer.


Et ceux que ça agace peuvent lire d'autres blogs ou quitter le net, je ne les retiens pas.


Maintenant, je le répète, je ne suis pas moins bonne mère que toi juste parce que le simple fait de m'occuper de mon fils ne suffit pas à mon épanouissement personnel. Je sais la chance que j'ai
d'avoir mon fils, encore plus depuis que j'ai perdu mon dernier bébé, je n'oublie pas d'être mère, ne t'en fais pas.



nath 14/09/2011 20:05



Nunuch,


D'après toi,juste le fait d'etre maman au foyer suffit a ne pas s'ennuyer?


S'ennuyer, ce n'est pas rien avoir a faire.


J'ai été deux ans maman au foyer, les 6 premiers moins ont été géniaux, puis j'ai éprouver de la lassitude, j'avais besoin de travailler de rencontrer des gens, de ne plus parler bébé.Mon dieu,
donc l'ambition qu'on doit avoir après etre maman, c'est d'etre grand mere? Quelle vision reductrice de la femme.


Je ne suis pas que maman.Je suis d'abord une femme.


Je comprends totalement que PandaVG ai besoin d'autre chose.Ton argumentation n'est pas très contructive.


En espérant que tu sauras te remettre en question.



PandaVG 14/09/2011 20:39



Merci Nath mais malheureusement, tu es une surdouée aussi alors tu comprends de quel ennui je parle et sûrement qu'il a dû te bouffer toi aussi.



Arcamenel 14/09/2011 19:39



Je comprends tout à fait ce que tu ressens. Au bureau j'ai mon boulot, et hop mon esprit s'envole. J'ai toujours été comme cela. Je n'ai pas de passion pour m'occuper, mais beaucoup de centres
d'intérêt, et qui changent souvent. Au début je pensais comme toi, je voulais une passion fixe, un truc auquel m'accrocher. Mais au final, je me sens bien avec cette inconstance, ces dix mille
choses qui m'intéressent en même temps et ces cent mille choses auxquelles je vais m'intéresser demain. Peut être que je devrais creuser quelques unes, mais je n'arrive pas à me lancer.


Depuis que j'ai découvert ton blog, j'ai découvert pas mal de choses me concernant. Je voudrais te dire merci car tu exprimes ce que je n'arrive pas à écrire. Je ne suis pas sûre d'être surdouée
mais je me reconnais dans certains traits.



PandaVG 14/09/2011 19:58



Je suis contente de contribuer à aider d'autres personnes à travers mes questionnements . Le mot inconstance me plait
bien, d'ailleurs présenté comme ça, c'est-à-dire l'enthousiasme avec lequel tu parles des dix mille choses qui t'intéressent en même temps et les cent mille auxquelles tu vas t'intéresser demain,
j'adore!


Ravie de te compter parmi les lecteurs du blog! A bientôt



nunuch 14/09/2011 19:32



Il faudrait déjà arrêter de tout mettre sur le dos de ton "QI supérieur à la moyenne". Tes problèmes sont beaucoup plus profonds que ça, et je pense que tu le sais bien. Une thérapie t'aiderait
sûrement à mettre les choses au clair et surtout à mettre les bons mots dessus. Sinon, tu risques de tourner en rond encore un bon moment.


J'espère sincèrement pour toi que tu iras mieux.


En ce qui concerne les choix de chaque individu, je pense qu'il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez. Nos choix influencent les choses beaucoup plus que dans l'immédiateté seule.
Quand on a une famille, ce n'est pas simplement pour une génération, tout comme nos ancêtres d'ailleurs. Et quand on voit ce que ça donne dans certains cas, il est vraiment regrettable que
beaucoup de gens pensent que leurs choix n'influencent que leur propre vie à un moment donné et se foutent totalement de ce qui suivra (puisque ça n'est pas leur choix). Je pense que l'amour avec
un grand A, c'est tout simplement de prendre soin de l'autre, de l'aimer, de s'en soucier. C'est pour cela que, pour moi, être grand parent, ça induit de s'occuper de ses petits enfants et ce, de
manière naturelle parce qu'on les aime, ils sont quand même la chair de notre chair. Donc, l'histoire du choix ne tient pas pour moi, sauf si c'est pour masquer un manque d'amour.


Je crois que je cloturerai là le débat car je pense avoir tout dit. Et, si malgré ta grande intelligence tu n'as pas su lire entre les lignes, c'est que je ne peux plus rien t'apporter.


Bien à toi.



PandaVG 14/09/2011 19:52



Oh oui je crois avoir réussi à lire entre les lignes, je sens beaucoup de sarcasme et d'agressivité et je le déplore. Encore une qui va aller dire que les surdoués se sentent supérieurs. Alors
que c'est tout le contraire. Enfin bref.


Oui je sais que mes problèmes sont plus profonds que mon QI, merci de me le rappeler. La thérapie cognitivo-comportementale est la prochaine étape dans mon processus de réflexion, j'ai justement
fait un article dessus il y a peu de temps.


Tu sais, concernant les grands-parents, dans un monde idéal oui, ils devraient s'occuper de chaque branche de l'arbre généalogique. Maintenant, je ne blâme pas ceux qui se contentent du minimum
syndical, ils ne savent pas ce qu'ils perdent et c'est dommage pour eux. Si mon fils se révèle gay et ne me fait jamais de petits-enfants, ce ne sera pas grave, parce que je n'envisage pas
d'avoir fait un enfant dans l'optique d'avoir des petits-enfants un jour. Ca fait partie d'un package parfois mais pas toujours. Maintenant le jour où finalement je me retrouverai grand-mère,
fais-moi confiance, je serai archi-présente pour mes petits-enfants, aussi investie que je le suis avec mon fils à l'heure actuelle.


Parce que j'ai l'air comme ça de ne me soucier que du bout de mon nez mais ce n'est pas en quelques articles d'un blog que tu peux penser pouvoir me connaître ou même me juger.



nath 14/09/2011 19:18



Peut etre devrais tu essayer le bénévolat?C'est gratifiant, ca fait du bien, ca sert on en apprends beaucoup sur soi meme et sur les autres!


Après tout l'altruisme c'est la disposition à ce consacrer aux autres de manière désintéressée!


Bises


 



PandaVG 14/09/2011 19:37



J'y pense fortement! Une fois que j'aurais combattu mon angoisse et ma phobie sociale, je me lancerai.


Bises



nunuch 14/09/2011 17:14



La nuit, je dors.


Tu sais, quand les enfants grandissent et quittent la maison, il y a d'autres choses comme les petits enfants par exemple. Quand je vois aujourd'hui les grands parents qui estiment avoir "fait
leur boulot" avec leurs enfants et qui ne s'occupent même pas de leurs petits enfants, ça me chagrine.


Il est clair que ton fils ne doit pas occuper tout ton esprit toute la journée, puisque tu écris tes articles par exemple, tu passes pas mal de temps à ruminer dans ta tête toutes les injustices
qui te frappent ou qui frappent le monde entier.


Et tu sais, maman au foyer, ce n'est pas penser à ses enfants toute la journée et toute la nuit. Il y a tant de choses à faire dans une maison, mais aussi pour s'occuper d'une famille. Ainsi, je
n'ai pas le temps pour ruminer toute la journée, j'ai déjà tant de choses à penser.


Penser à ce qu'on peut faire pratiquement pour les autres (et pas en théorie), c'est sans doute la meilleure façon ne pas s'appitoyer sur son sort. Et c'est valable pour tout notre entourage en
général, et pas que pour nos enfants. Ainsi, même quand les enfants quitteront la maison, il y aura toujours de quoi faire.


Etre altruiste, c'est un mode de vie et pas des mots.



PandaVG 14/09/2011 17:37



Tu crois donc que mes réflexions sur mon ennui dans la vie, c'est m'appitoyer sur mon sort? Mon mode de vie est altruiste (et non pas seulement en théorie pour faire joli sur mon blog) et
pourtant, je ne trouve pas la vie passionnante.


Les grands-parents n'ont pas tous à être présents pour leurs petits-enfants, c'est dommage pour eux c'est vrai mais ils n'ont rien demandé. Les parents choisissent de faire des enfants et de s'en
occuper. Les grands-parents non. Enfin moi je comprends tout à fait que nos parents ne se sentent pas de passer toute la journée avec notre fils. D'ailleurs on ne le leur demande pas.


Gérer une maison et la famille, oui c'est un boulot prenant, je le sais, je le fais aussi (même si au bureau j'ai des moments de calme que je n'ai pas à la maison) et pourtant j'ai encore le
temps de ruminer chez moi, je rumine tout le temps, je n'arrête jamais, parfois je ne dors pas tellement je pense donc même la nuit ma tête hurle. C'est surtout cet inconfort qui caractérise un
cerveau en ébulition que j'ai voulu décrire dans cet article. Parce que la question du sens de la vie revient souvent dans mon esprit. Et parfois je la trouve vide de sens.


Alors je voudrais moi aussi pouvoir trouver des passions qui me restent parce que jusqu'à présent, toutes celles qui m'ont plu ont tenu juste le temps que je les exploite à n'en plus pouvoir. En
général, je finis par me lasser. Alors je voulais le secret de ceux qui ont une passion qui dure toute la vie.



Mlle Pigut 14/09/2011 17:05



Tu parles finalement de deux choses dans cet article qui n'a l'air de rien mais qui dit beaucoup, tu mentionnes ton ennui, une volonté de rendre ta vie plus exaltante, mais tu parles aussi de ton
besoin de silence, de calme. 


Pour rendre ma vie plus trépidente, j'ai commencé par aller voir au bout du monde si j'y étais... plusieurs fois, et je dois dire que j'ai commencé à me trouver là-bas. Depuis plus d'un an, je
suis "installée" en France et j'avais trèèès peur de m'ennuyer à mort et de devoir prendre un billet d'avion d'urgence sous peine de devenir folle obèse et déprimée, haha! Alors j'ai décidé de
cultiver mes passions, toutes, comme elles viendraient. Et donc je cultive! Je ne travaille pas à pleins temps, je fais un boulot en bas de l'échelle, je suis pauvre en argent, mais très riche de
temps. J'ai créé mon site PIGUT dont parfois je me lasse et puis l'amour revient (surtout parce que j'ai de super lecteur et que je crée de toute façon des recettes chaque jour), je fais de la
photo, puis j'arrête, puis je reprends, je m'essaie à la danse, je fais du vélo, je sors mes crayons de couleur, je fabrique des objets, je pars cueillir des mûres, je glande (sévèrement), je
réfléchis, je vais voir la mer, je "geek" sur le net... je fais tout ce dont j'ai envie et en général, je ne m'ennuie pas! Parce que j'ai aussi un peu envie de gagner de l'argent avec quelque
chose qui m'anime et m'épanouie, j'ai décidé d'entreprendre une nouvelle formation. Je continue de cultiver en somme pour que ça pousse...


Pour ce qui est du calme, (et peut être du besoin de ne pas forcément partager des relations sans aucun sens, de ne pas parler pour ne rien dire, de partager des choses plus "vraies"?), tu n'es
pas la seule!   ;-)



PandaVG 14/09/2011 17:21



Tu as attisé ma curiosité! Quelle est cette formation que tu vas entreprendre?


Ton site PIGUT est vraiment très beau, tu fais du bon boulot, continue!


En fait, j'occupe ma vie comme tu le décris (sans les voyages pour l'instant) mais je n'arrive pas à ne pas la sentir vide malgré tout. Je crois que je n'ai pas trouvé ce qui pourrait me combler
totalement pour toujours.



esther 14/09/2011 15:12



mdrrrr! je ne suis pas la seule! Quand je suis en groupe, fort souvent, après un peu je décroche, le pilote automtaique enregistre la conversation, mais moi, je suis loin; je fabrique des idées,
des sujets pour le blog, les couleurs pour peindre des murs etc etc...;non, tu n'es pas seule. ET ton boulot, ben, prend le taureau par les cornes (et caresse le!!!) et rend le intéressant, toi!
rends toi compte que tu sers, que sans toi, ils devraient le faire tous seuls. Et si tu peux, profites des instants de vide, pour construire, écrire, créer! Je te sais capable!!!



PandaVG 14/09/2011 17:04



Ah oui c'est ça! Le pilote automatique! 


Merci Esther t'es un amour.



Loojy Tochou 14/09/2011 11:01



Quand je m'ennuie, je vais sur internet...même quand je m'ennuie pas en fait o.o


Sinon je bouquine, je joue à la console.


Si vraiment rien ne me branche, je dors ou j'attends que ça passe... =.=


 


Pour le reste: http://www.revolutionpersonnelle.com/2010/04/etes-vous-un-scanneur/   m'a un peu déculpabilisé :P



PandaVG 14/09/2011 17:03



J'ai commencé un peu à lire et je m'y penche plus sérieusement plus tard mais ça m'a l'air pas mal!



Elosyia 13/09/2011 23:00



Bah moi quand je m'ennuie, je vais embêter mon chéri ou je me fous sur mon ordi ou je mange. Pas très glorieux tout ça. Sinon, j'essaie d'aller voir des expos, de voir des films qui sont dans
notre DVDthèque commune et que je n'ai jamais vu, je lis des livres et aussi des magazines. J'écris des mails à des personnes à qui je pense régulièrement mais à qui je n'ai pas le temps de
donner des nouvelles. Ou je me trouve des occupations qui me durent un certain temps puis je fais autre chose et j'y reviens parfois plus tard. Ha oui sinon je fais la sieste . Moi aussi, je trouve que certaines personnes ont une vie trépidante et parfois je chouine en me disant que moi ma vie, elle
est proche de bof à certains moments (c'est plutôt quand je suis de mauvaise humeur ou très fatiguée). Mais je crois que c'est pour tout le monde pareil, on rêve souvent de ce que l'on n'a pas et
puis quand on arrive enfin à l'obtenir on regarde ailleurs et on se dit que l'herbe est toujours plus verte. Et puis d'autres fois, je me dis que ma vie à moi, elle est aussi trépidante qu'une
autre et que je ne l'échangerais pour rien au monde. Parce que ma vie à moi, c'est ce que j'en fais qui la rend belle.


Tu t'ennuies dans ton métier ? Euh je vais pas encore faire ma reloud mais ça c'est vraiment le signe qu'il est temps pour toi de trouver ta voie et de commencer à chercher. Et je te cite "être
difficile et pénible" n'est pas une excuse valable surtout que ce n'est qu'une vue subjectif de ton esprit. Là où tu te vois comme ça, moi je te dirais que tu es exigeante et que tu sais ce que
tu veux. Et je suis sure que tu as au moins une vague idée qui te trotte dans la tête pour la suite professionnelle . Me trompe-je ?



PandaVG 14/09/2011 16:58



Ca pour être vague, mon idée est vague  je sais juste que je ne peux pas reprendre d'études trop longues
et que je dois me contenter de ce que mon bac L peut m'offrir. En fait, j'ai même la paresse de m'aventurer dans un territoire nouveau. Je me surprends parfois à penser que je peux rester à mon
poste et avoir des activités à côté qui me permettraient de ne pas devenir folle, comme ça je garde le confort des horaires cools et tous mes RTT.


Et puis il y a des jours comme hier où ce boulot me sort par les trous de nez et ça me donne envie d'envoyer tout le monde balader (surtout ceux qui me parlent comme si j'étais débile).



nunuch 13/09/2011 21:23



Ce que je fais pour ne pas m'ennuyer ? Maman au foyer.


Comment je rends ma vie plus exaltante ? J'essaye d'aider mes enfants à devenir grands en développant leur propre personnalité, en les encourangeant et les soutenant dans les domaines qui les
passionnent. La vraie récompense, c'est de les voir être heureux.


L'amour qu'on porte à un enfant et que l'enfant vous porte en retour, c'est la plus belle chose au monde. Et ça, c'est durable dans le temps, pas d'ennui possible. Aider un enfant à se construire
du mieux possible, c'est une entreprise passionnante, nouvelle chaque jour. C'est la vie tout simplement.


C'est marrant, ton texte m'a fait penser à un poème de Baudelaire : le voyage VIII. Et ce dont il est question dans ce texte, c'est de l'ennui et de la mort.



PandaVG 14/09/2011 16:53



As-tu songé à ce que tu feras quand tes enfants partiront de la maison? Aider mon fils à grandir, oui c'est passionnant, mais ça n'occupe pas mon esprit toute la journée ni toute la nuit. Et ça
ne m'occupera sans doute pas toute la vie lorsqu'il ne sera plus chez moi.


Très beau poème de Baudelaire c'est vrai.



tmor 13/09/2011 18:46



Pas si futile que ça ton blabla (c'est le nom de la catégorie). Le phénomène pieds de plomb se répand en tâche d'encre et pour cause, le jugement sur tout, rien et n'importe quoi (de préférence
sans savoir de quoi on parle) se généralise, donc au bout d'un moment, c'est pénible. J'essaie chaque jour d'être attentif aux autres, aux petist riens (pas toujours évident) de retrouver de la
naïveté, de la spontanéité dans les rapports humains. Ça passe par des choses simple : répondre quand on me parle, écouter ce que l'on me dit, sourire... Bon il y a des jours où c'est pas
possible mais bon... Je trouve que ton blog est une belle soupape. Donc, merci !



PandaVG 14/09/2011 16:50



Merci pour ta visite et le compliment 



 

 

 

Quelque Chose De Précis À Chercher

 

VOS ARTICLES PREFERES


          TOP POSTS!  

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/70/90/80/19120443.jpg

Etre surdoué
ça implique des inconvénients             

http://www.apprendreaapprendre.com/img_dossier/qi_loi_gauss.jpg

WAIS bilan psychométrique adulte:
je me suis décidée à le passer          

http://www.nbiweston.com/wp-content/uploads/2012/06/asperger.jpg

Test en ligne:
syndrome d'Asperger et vivre dans le monde des autres        

http://corporaterewards.com/uploads/icon-present.png Idées cadeaux pour végétariens
palette lily lolo Douche, shampoing, soins, cosmétiques, produits ménagers bio, écolo ET vegan (ingrédients non testés sur animaux)

 


LES RECETTES LES PLUS CONSULTEES


RECETTES VEGETALIENNES (promis, c'est bon quand même)

 

nems au tofu (recette de ma maman) Nems au tofu de ma maman
recette protéines de soja saveurs asiatiques Protéines de soja saveurs asiatiques
chou aux protéines de soja Protéines de soja et chou
(fake poulet!)
sauce bolognaise végétalienne aux protéines de soja Sauce bolognaise aux protéines de soja
(2 recettes)
pizza vegetalienne sans fromage 1 Pizza végétalienne
soupe japonaise express (miso, algue et tofu soyeux) Fake soupe miso express
raviolis-vegetariens-vapeur-avec-pate-a-raviole-wo-copie-1 Raviolis won ton vapeur faciles
soupe potiron lentilles corail Soupe potiron lentilles corail

 


ET C'EST PAS FINI!
LES AUTRES RECETTES

SUIVEZ-MOI!


Les tableaux de PandaVG sur Pinterest

 

Blogosphère
LES BLOGS ECOLOS ET/OU VEGE
AVEC DES RECETTES (mais pas que):
 

Archives (Blog Créé En 2011)

Qui visite ce blog en ce moment? Cliquez sur "real-time view"

Un petit sondage? Merci!

 

Prenez 2 secondes pour sauver un animal

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner