Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 15:00

Bonjour à tous!

 

Ca faisait une éternité n'est-ce pas? 

La photo n'a rien à avoir avec ce qui va suivre mais on m'a donné un bocal de châtaignes pelées alors j'ai fait ce plat avec des protéines de soja texturées, servi avec du riz, on s'est régalé!

Je n'ai toujours pas beaucoup de temps à consacrer au blog comme à ses débuts...

Il s'est passé certaines choses que j'aimerais partager avec vous, depuis le dernier article.

 

Vous le savez peut-être si vous avez lu l'ensemble de ce blog, je suis très sensible, une grande sensible, une sale chialeuse même, diront les plus méchants.

 

Ma grand-mère paternelle est décédée récemment. C'est la première fois que je perds quelqu'un de mon entourage proche. Elle avait 95 ans, ça devait arriver tôt ou tard, sa santé était sur le déclin, sa fin de vie a été extrêmement difficile, elle qui avait eu si longtemps la fierté d'être encore en forme et autonome, elle était devenue le fantôme d'elle-même, quasiment un légume. Elle était faible, subissait hospitalisation sur hospitalisation, ne s'alimentait plus, se laissait dépérir. Elle ne nous reconnaissait pas vraiment. Bon elle ne m'a pas vue souvent ces derniers temps (chose que je regrette amèrement maintenant) mais l'an dernier par exemple, elle s'étonnait que je sois une femme de 32 ans, mère de 2 enfants parce qu'elle s'attendait à revoir la petite fille que j'étais quand elle me gardait avec mes cousins à l'époque. 

 

Quand mon père a téléphoné pour m'apprendre son décès (rappelez-vous, je suis très loin de ma famille, donc c'était obligatoirement par téléphone), j'avais beau m'y être préparée depuis des mois, voire depuis l'an dernier, ça m'a fait un choc. D'abord parce que d'un coup, j'ai réalisé que mon papa devenait orphelin. Ensuite, j'ai réalisé qu'un jour, ce serait moi qui serait orpheline. Et après, j'ai réalisé que ce serait à mes enfants de devenir orphelins (un jour très lointain j'espère). J'en ai la gorge serrée et les yeux qui s'humidifient rien que d'écrire ces mots.

 

Mais j'ai été soulagée d'apprendre son décès, parce qu'au moins, elle ne souffre plus. Au moins, elle n'a plus mal.

 

Je me suis donc rendue sur Paris pour assister à ses funérailles. C'était déchirant.

Chez les cambodgiens, la couleur du deuil est le blanc. Nous étions tous très beaux, très sobres. Ma soeur et moi avons eu toutes les peines du monde à nous procurer un pantalon blanc qui ne soit pas transparent. A croire que les femmes de nos jours aiment montrer leurs dessous avec ces pantalons. Nous aurions volontiers mis une robe à la place mais il fallait absolument alors qu'elle soit assez longue pour couvrir la moitié de la jambe or, toutes les robes blanches que l'on peut trouver en magasin en ce moment ne sont pas adaptées à la circonstance. Trop courtes ou bariolées. Ca fait touriste ou gitane. On a fini par trouver la bonne tenue, en portant des hauts blancs suffisament longs pour ne rien dévoiler de nos derrières.

 

Le moment le plus dur au funérarium est incontestablement la toute dernière fois où l'on voit le cercueil avant la crémation. Pas loin derrière dans le classement, je mettrais le moment où ils ont refermé le cercueil sur ma grand-mère, celui où l'on s'est dit "je ne la verrai plus JAMAIS".

 

Bref, tout ça pour vous dire qu'on a beau vivre 95 ans, la vie est encore trop courte.

 

Perdre mon bébé en 2011, faire ma fausse couche, ce fut un tournant important dans ma vie. J'ai réalisé des tas de choses, j'ai voulu comprendre mon mode de fonctionnement. De fil en aiguille, j'ai découvert que j'ai un fonctionnement cognitif très différent des gens. J'ai appris à faire le deuil d'un bébé qui n'en était pas vraiment un (aux yeux des autres en tout cas, parce que pour moi, c'était un bébé, que j'avais déjà commencé à chérir).

Et là, perdre ma grand-mère, bizarrement, je ne le vis pas aussi mal, ça ne m'affecte pas de la même manière. Je n'y pense pas tous les jours, je ne suis pas malheureuse, sauf quand je pense à mon père.

 

J'ai fêté mes 33 ans aussi très récemment. C'était génial: presque toutes mes meilleures copines étaient là, elles avaient fait beaucoup de route pour passer du temps avec moi et en plus, elles m'ont pourrie gâtée pour l'occasion. Si un jour vous me lisez ici les filles: je vous aime.

J'ai décidé que la vie était trop courte pour s'emmerder à subir des choses qu'on n'a pas envie de subir, pour parler à des gens à qui on n'a pas envie de parler, pour se compliquer la vie quoi.

Donc j'ai décidé de ne plus batailler. De vivre tranquille. D'essayer de ne vivre que des choses positives, de ne laisser que des bonnes ondes entrer dans ma vie.

Hier par exemple, à la cantine au boulot, je mangeais un bête taboulé. On me demande s'il m'arrive de manger du poisson. Ce à quoi je réponds que non, vu que je suis végétarienne, que les végétariens par définition ne mangent pas de chair animale et que le poisson est un animal. On me dit "Ah bon? Mais il y a des gens qui disent qu'il sont végétariens et qui mangent du poisson". Ce à quoi je réponds qu'il suffit d'ouvrir un dictionnaire pour vérifier qui a raison ou pas. Là on me demande "Mais alors, ils ont un nom, ceux qui ne mangent pas de viande et qui mangent du poisson?". "Effectivement, certains les appellent les flexitariens". Je continue de manger mon taboulé.

Ensuite on m'a demandé la différence entre les végétariens et les végétaliens. J'ai juste eu le temps de dire que les végétaliens refusaient l'exploitation animale en ne consommant rien d'animal comme la soie, le miel, le cuir, les produits laitiers... Quand on m'a coupé pour me dire en se marrant "Mais en quoi ça les dérange les végétaliens de ne pas boire de lait? On n'a pas besoin de tuer la vache pour prendre son lait et une vache il faut la traire sinon elle souffre, t'as déjà entendu une vache crier tellement elle a mal à cause du trop plein de lait?".

J'allais me lancer dans un long laïus sur les raisons des vegans qui les poussent à être vegans, j'en avais le coeur qui palpitait, les veines de la tempe qui tressaillaient puis je me suis calmée et j'ai juste répondu, très calmement, avec une voix douce et bienveillante (j'en revenais pas moi-même). Que les vegans se doutent bien que les pauvres vaches auront quand même quelqu'un pour les traire, qu'ils laissent juste ça aux autres que ça ne dérange pas. Qu'eux, ça les dérange et qu'ils choisissent de s'en passer, ça ne les met pas en danger mortel et surtout, qu'il faut respecter leurs choix, que je ne vois pas pourquoi on se moque d'eux étant donné qu'ils ne font de mal à personne en prenant ces décisions. Ensuite on m'a parlé de l'exploitation de la carotte et comme je m'y attendais, parce que l'argument du cri de la carotte revient TOUJOURS quand un omni a envie de se foutre d'un VG, j 'ai simplement dit que la carotte, comme les autres végétaux, n'avait pas de système nerveux et donc ne ressentait pas la douleur ou la souffrance. Et que de toute façon on s'en fout, il faut respecter les gens et leurs choix et puis c'est tout! 

J'ai fini mon taboulé tranquille parce qu'on m'a répondu "ah mais ils font ce qu'ils veulent, ça ne me dérange pas, je respecte". Ouais je veux mon neveu! (je t'entends rigoler à cause de mes expressions de vieille toi au fond de la salle)

Donc, ce boulot, dans lequel je m'ennuie toujours profondément, j'aimerais bien un jour en changer (j'en ai marre de bouffer avec les autres dans la même cantine). Mais je ne sais toujours pas quoi faire de ma vie. Cette question revient en cycles réguliers depuis des années. Quelle reconversion? Chaque année depuis mes 30 ans, je déprime à l'approche de mon anniversaire parce que je me dis que je n'ai encore rien fait de ma vie, que j'ai l'impression de gâcher quelque chose, comme mon potentiel par exemple. Mais je n'ai pas envie de m'enquiquiner à avoir des responsabilités, à devoir rester au boulot jusqu'à 22h comme certains de mes collègues cadres qui ont des dossiers importants à boucler. Mieux gagner sa vie, avoir un statut social plus élevé, mais si c'est pour ne jamais voir sa famille et vivre dans le stress perpétuel, pourquoi?

Et si finalement, ma vie est mieux maintenant qu'elle ne le serait jamais? Et si être tout en bas de l'échelle sociale me procurait cette liberté que je n'aurais pas autrement? C'est vrai, je ne suis "que" secrétaire (mais franchement, j'en suis une excellente, sans vouloir me vanter) mais tous les soirs, je pars à l'heure pile sans culpabiliser, quand je quitte le boulot, je ne pense plus au boulot, j'ai des tas de RTT et j'ai un 13è mois. Mon salaire n'est pas mirobolant mais je peux vivre convenablement, même en mangeant le plus bio possible. Je ne pense pas souffrir un jour de présentéisme (attention au burn-out, il peut tuer: lire cet excellent article de sciences et avenir) et ma famille ainsi que ma santé mentale passera toujours avant tout le reste.

J'ai une famille qui pourrait faire des envieux, je n'ai pas beaucoup d'amis mais bon sang, quels amis! Et j'ai la chance de pouvoir profiter du temps que j'ai avec eux tous.

 

Alors, et si je me réjouissais?


Partager cet article

Repost 0

commentaires

den 28/07/2014 14:52


Merci pour ta réponse.  
 

PandaVG 29/07/2014 09:31



Avec plaisir



Den 21/07/2014 20:30



Hello, merci pour ce texte.  Juste une précision, attention Végétalien ≠ Vegan.  Du moins, dans mon
monde à moi.  Le végétalien va rien consommer, dans le sens ingurgiter, de produit animal.  Le/la vegan fait un pas plus loin.  Il ne va rien consommer, dans le sens d'utiliser,
d'animal.  Ceci inclut les vêtements et autres en soie, laine, le cuir, etc.  C'est beaucoup plus restrictif.  

Sinon, pour le reste...cool de moins se prendre la tête.  En voilà, une bonne question : qu'est-ce que réussir dans la vie?  Un boulot qui paie de l'or en barre ou sa famille et ses
ami-es? 

PandaVG 22/07/2014 17:16



Oui tu as raison de rappeler que végétalien et vegan sont des termes bien différents, en ce qui concerne leur définition.


Parfois je m'égare, j'en oublie que les végétaliens ne sont pas obligatoirement vegan (mais ma logique pense que c'est bizarre de ne pas combiner les deux), mais comme je n'ai encore jamais
croisé ou vu le cas d'un végétalien qui ne soit concerné que par l'alimentation, j'ai tendance à utiliser invariablement un terme puis l'autre pour décrir le vegan.


Moi-même j'ai commencé par être une végétarienne à tendance vegan, qui ne porte ni soie ni laine ni cuir, qui n'utilise pas de cosmétiques comportant de produits animaux ou testés sur eux,
qui fait gaffe à ses produits d'entretien etc mais je n'étais pas végétalienne.


Enfin bref, tout ça pour dire que je suis pourtant attachée à la sémantique et au sens des mots donc honte à moi je me suis trompée dans la rédaction de cet article.


J'espère que les végétaliens qui l'auront lu ne se sentiront pas obligés de devenir vegan par la suite à cause de cet article .


Depuis cet article en tout cas, une chose est sûre pour moi: pour rien au monde je ne voudrais vivre pour mon travail, ça, ça passe en dernier.


Merci pour ton passage



Elosya 11/07/2014 02:30


J'adore tes mots, il est beau ce texte :-)

PandaVG 11/07/2014 18:52



Merci ma poule 



NancyRose 07/06/2014 22:04


ha oui, réjouis toi de ce que tu as...


les autres, qu'ils se débrouillent ...   ;-)


Suis bien d'accord avec toi pour ce qui est des tenues vestimentaires...


Toutes mes pensées pour ta grand-mère. La mienne est décédée à 95 ans aussi. Elle a toujours été entourée des siens, nous l'avons toujours gâtée....   et il faut continuer à rendre heureux
ceux que l'on aime.


Bisesss

PandaVG 11/06/2014 14:20



Merci pour ton gentil message Nancy, j'ai fait suivre les coordonnées des merceries que tu m'as données à ma soeur ;)


Bises



 

 

 

Quelque Chose De Précis À Chercher

 

VOS ARTICLES PREFERES


          TOP POSTS!  

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/70/90/80/19120443.jpg

Etre surdoué
ça implique des inconvénients             

http://www.apprendreaapprendre.com/img_dossier/qi_loi_gauss.jpg

WAIS bilan psychométrique adulte:
je me suis décidée à le passer          

http://www.nbiweston.com/wp-content/uploads/2012/06/asperger.jpg

Test en ligne:
syndrome d'Asperger et vivre dans le monde des autres        

http://corporaterewards.com/uploads/icon-present.png Idées cadeaux pour végétariens
palette lily lolo Douche, shampoing, soins, cosmétiques, produits ménagers bio, écolo ET vegan (ingrédients non testés sur animaux)

 


LES RECETTES LES PLUS CONSULTEES


RECETTES VEGETALIENNES (promis, c'est bon quand même)

 

nems au tofu (recette de ma maman) Nems au tofu de ma maman
recette protéines de soja saveurs asiatiques Protéines de soja saveurs asiatiques
chou aux protéines de soja Protéines de soja et chou
(fake poulet!)
sauce bolognaise végétalienne aux protéines de soja Sauce bolognaise aux protéines de soja
(2 recettes)
pizza vegetalienne sans fromage 1 Pizza végétalienne
soupe japonaise express (miso, algue et tofu soyeux) Fake soupe miso express
raviolis-vegetariens-vapeur-avec-pate-a-raviole-wo-copie-1 Raviolis won ton vapeur faciles
soupe potiron lentilles corail Soupe potiron lentilles corail

 


ET C'EST PAS FINI!
LES AUTRES RECETTES

SUIVEZ-MOI!


Les tableaux de PandaVG sur Pinterest

 

Blogosphère
LES BLOGS ECOLOS ET/OU VEGE
AVEC DES RECETTES (mais pas que):
 

Archives (Blog Créé En 2011)

Qui visite ce blog en ce moment? Cliquez sur "real-time view"

Un petit sondage? Merci!

 

Prenez 2 secondes pour sauver un animal

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner