Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 16:50

courbe de Gauss

Je ne sais pas par quoi commencer, à part par: je ne suis pas folle. Je suis rassurée. Je ne suis pas tordue. Je n'ai pas le même fonctionnement cognitif que la majeure partie de la population, c'est un fait, mais je ne souffre pas de troubles psychologiques. Quel soulagement.

Je suis heureuse, je me sens légère, je suis radieuse depuis que je sais.

 

Ce matin, j'ai revu la psy que j'ai vue avant-hier.

 

Nous avons décomposé mon bilan psychométrique en 2 séances de 2h chacune. On a débordé pour la dernière parce qu'elle a finalement duré 3h.

Lors du premier rendez-vous, nous avons d'abord procédé à un premier entretien, elle a posé des questions sur mon enfance, ma scolarité, ma personnalité, mes souffrances, mon sentiment d'inadaptation sociale et plein d'autres choses. Il y avait aussi des questions bizarres: est-ce que je me cogne souvent ou est-ce que j'aimais les jeux de ballon quand j'étais petite?

Après l'entretien, j'ai fait quelques "jeux" (qui étaient en fait le début du test de QI):

 Complètement d'images (échelle de performance): des images incomplètes dans lesquelles il faut trouver le détail manquant. Ce subtest vise à évaluer l'organisation perceptuelle.
 Vocabulaire (échelle verbale): des mots dont on doit expliquer le sens en donnant une définition courte ou des synonymes. Mon manque de précision m'a fait perdre des points. Epréuve influencée par un facteur culturel, la curiosité intellectuelle et le niveau de scolarité.
 Code (échelle de performance): chacun des chiffres de 1 à 9 est associé à un symbole. Exemple: le 9 est associé à =. Ensuite, dans un temps limité, compléter au crayon une page en dessinant les bons symboles sous les chaînes de chiffres. J'ai eu un résultat excellent. Subtest influencé par l’anxiété, par le niveau de motivation de la personne, également par les troubles de l’apprentissage et des problèmes visuo-perceptuels.

On s'est arrêté là. C'était déjà une matinée épuisante: j'ai beaucoup pleuré en parlant de moi et je suis sortie fatiguée de cette séance.

 

Nous avons repris ce matin, soit le surlendemain, pour la suite et fin.

J'ai donc passé le WAIS III: Wechsler Adult Intelligence Scale version 3. La version 4 sort bientôt, si ce n'est pas déjà fait.

Ma psy doit me donner l'analyse approfondie de ces tests par écrit plus tard mais nous avons déjà un peu débriefé les résultats. Avant de résumer la suite des tests, j'arrête de faire durer le suspense: j'ai un QI hétérogène supérieur à 130 (sachant que la grande majorité de la population est aux alentours de 100). J'ai un QI Verbal inférieur à mon QI Performance, signe d'inhibition intellectuelle.

Mes résultats sont moins bons (mais toujours supérieurs) dans les subtests faisant appel à la mémoire auditive, heureusement je compense par mon excellente mémoire visuelle. Je dois faire un bilan orthoptiste depuis février pour un problème de convergence, j'ai perdu des points parce que je ne l'ai pas fait: j'ai moins bien réussi les cubes. Tout serait dû à ce défaut de mes yeux, ce qui me colle aussi des migraines en fin de journée (alors j'arrête de procrastiner et je prends rendez-vous avec l'orthoptiste).

 

Suite des épreuves:

 Cubes (échelle de performance): reproduire en 3D un dessin (qui est donc seulement en 2D) à l'aide de cubes (qui sont identiques avec des faces rouges, des faces moitié rouge moitié blanc etc, détail important). Ce subtest sert à évaluer les capacités de visualisation spatiale, de synthèse visuelle (analyse du tout et de ses parties), la reproduction de modèles, la vitesse de traitement visuo-moteur. Il est sensible aux problèmes visuo-spatiaux, à la persévération et à la rigidité cognitive

 Mémoire des chiffres (échelle verbale): séries de chiffres à répéter après la psy dans l'ordre et ensuite séries de chiffres à répéter dans l'ordre inverse. Le score peut être influencé par l’empan attentionnel, de l’anxiété, par de la distractibilité, de l’hyperactivité et par les troubles de l’apprentissage.

 Séquences lettres chiffres (échelle verbale): restituer dans l'ordre croissant et alphabétique des séries de chiffres et de lettres mélangées, d'abord les chiffres ensuite les lettres. Vu que ça fait appel à la mémoire auditive et que c'est mon défaut, j'ai utilisé ma mémoire visuelle en "plaçant" un élément de la série sur un doigt de ma main et ainsi de suite. J'ai perdu des points quand même. Ce subtest mesure la mémoire de travail, le traitement séquentiel, et il nécessite de bonnes capacités de visualisation et de planification. Pour réussir cette épreuve, il ne faut pas avoir de problème de dyslexie ou d’illettrisme.

 Arithmétique (échelle verbale): résoudre des problèmes en faisant du calcul mental, encore une fois cette épreuve fait (entre autres) appel à la mémoire auditive alors j'ai perdu quelques points. La performance à cette épreuve peut être influencée par l’empan attentionnel du sujet, l’anxiété éprouvée pendant la tâche qui nécessite de travailler sous pression, la concentration et par les troubles de l’apprentissage.

 Compréhension (échelle verbale): expliquer des situations ou des proverbes. Ca fait appel au bon sens et aux règles de fonctionnement de notre société. Pas évident, mon manque de précision m'a fait louper des points. Ce subtest mesure le jugement social de la personne, son raisonnement et son esprit pratique. Il évalue également les connaissances de conventions comportementale et sociale. Cette épreuve est très biaisée culturellement.

 Information (échelle verbale): questions de culture générale. Ce subtest permet de mesurer les connaissances générales, il est influencé par le milieu culturel d’origine de la personne, le milieu dans lequel elle évolue, ses propres intérêts et son niveau de scolarité.

 Similitudes (échelle verbale): trouver le point commun entre 2 mots. Ce subtest évalue la capacité d’abstraction logique, la conceptualisation verbale, la pensée abstraite et le raisonnement verbal.

 Assemblage d'objets (échelle de performance): reconstituer des puzzles dans un temps limité. Alors ça, c'est parce que j'ai merdé au truc en 3D, c'est pour vérifier si le problème venait bien de ma convergence: vu l'excellent résultat obtenu, c'est bien la convergence. Franchement, c'était pas évident, des morceaux informes qui font comme un flash dans la tête pour donner une forme, c'en est presque flippant de se rendre compte qu'on arrive à faire ça. Ce subtest mesure les capacités de synthèse visuelle, il demande un traitement holistique, du raisonnement non-verbal et l’anticipation des relations entre les diverses parties, il est sensible aux problèmes visuo-spatiaux.

 Arrangement d'images (échelle de performance): reconstituer, en un temps limité, une histoire logique à l'aide d'images. Il faut mettre les différentes séquences dans l'ordre en faisant attention aux petits détails. Sert à évaluer la séquence temporelle de la personne, sa capacité d’anticipation des conséquences. Cette épreuve nécessite de la planification et un bon esprit de synthèse. La créativité est un atout pour obtenir de bons résultats à ce subtest.

 Matrices (échelle de performance): des suites géométriques. Epreuve qui mesure le facteur G. J'ai fait un excellent score. Mesure le raisonnement non-verbal, analogique. Pour réussir cette épreuve il faut un bon esprit de synthèse. Cette épreuve est sensible aux problèmes visuo-perceptuels comme le daltonisme et à la flexibilité cognitive.

 Symboles (échelle de performance): en un temps limité, cocher OUI ou cocher NON s'il n'y a pas au moins un des 2 symboles de la colonne de gauche qui apparait dans la série donnée de 5 symboles. J'ai fait un sans faute en terminant bien avant la fin du temps imparti. Mesure la vitesse de repérage de cibles visuelles, il nécessite de bonnes capacités de visualisation spatiale, de mémoire à court terme visuelle et de coordination visuo-motrice. Cette épreuve est sensible aux troubles visuo-spatiaux.

 

J'ai également réalisé un test de personnalité. Comme c'est un truc de 4 pages qui prend du temps à être analysé, elle le regardera plus tard.

 

Voilà. C'était ludique et stressant à la fois.

Stressant parce que ma personnalité veut ça: je suis exigeante, perfectionniste, j'ai peur de l'échec et si peu confiance en moi que si je laisse le stress me submerger, je perds contrôle. Alors que je suis une hyper-contrôlante. Donc ça ne va pas.

La psy a déclaré que maintenant, si je souhaite reprendre les études, je peux tout me permettre, si je gère mon stress, ma peur de l'échec et ma confiance en moi. Enfin elle m'a dit d'éviter le Droit ou Science Po parce que ça ne conviendrait pas à ma personnalité (elle a raison, j'ai horreur de ça).

D'après elle, je ne suis pas dépressive (youpi!!!): c'est ma grande sensibilité qui ne demande qu'à s'exprimer. Je peux la gérer si je laisse exploser ma créativité: écrire un livre, jouer au théâtre, chanter, dessiner, peu importe mais il me faut quelque chose dans l'art d'après la psy. Et aussi une activité qui me permette d'aider: bénévolat, création d'une association ou autre. Je lui ai parlé de ce blog, qui m'aidait beaucoup dans ce sens, parce que j'ai l'impression d'apporter ma pierre à l'édifice.

Elle dit que je dois changer de métier pour être mieux dans ma vie: je ne dois plus exécuter mais créer moi-même, parce que j'ai besoin de reconnaissance. Surtout parce que je m'ennuie sinon lol.

Pour mon sentiment d'inadaptation sociale, elle m'a donné des pistes pour mieux m'adapter au monde ou au moins pour moins souffrir: être moins exigeante avec les gens et prendre ce qu'il y a à prendre, je suis trop dure avec moi, je suis trop dure avec les autres, je me pourris la vie toute seule.

 

Ensuite, nous avons parlé de Fiston.

Je vous annonçais dans un article précédent que mon Chéri a passé un bilan psychométrique quand il était plus jeune et que ses résultats annonçaient également qu'il a un QI supérieur. Or, il semblerait d'après les études faites à ce jour qu'il y ait un principe d'hérédité qui entre en compte.

Elle a donc dit que Fiston avait une forte probabilité d'être comme nous. Nous attendrons de voir comment se déroule la première année de maternelle.

 

Quelques infos:

 En 2011, j'ai payé 330€ pour ce bilan. En 2 fois (2è partie encaissée le mois d'après) parce que mon salaire de secrétaire n'est pas mirobolant. C'est cher mais c'est normal, ma psy est réputée et spécialisée dans le domaine. Je voulais un diagnostic sans équivoque (tarif 2015: 440€)

 Il y a plusieurs mois, j'ai lu Trop intelligent pour être heureux: l'adulte surdoué de Jeanne Siaud-Facchin qui a été le déclic pour moi.

 

Je complèterai cet article plus tard, là je voulais le rédiger pendant que c'est encore frais.

 

Je partage avec vous ma joie de ne pas être tordue.

Bises à vous les amis. A bientôt pour la suite.

 

Lire les autres articles concernant le même sujet: QI, potentiel différent et surefficience mentale

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kyoko 01/11/2016 19:07

Bonjour et bon retour à toi PandaVG!
(Et quel retour en force, bravo pour ton nouveau billet sur les anti-IVG!!!)

J'ai plaisir à lire aujourd'hui que ta vie s'est positivement transformée depuis ton bilan et la création de ce blog, tout comme j'ai eu plaisir à découvrir ton touchant témoignage en début d'année... Cela donne beaucoup d'espoir quand on passe par les mêmes difficultés et souffrances. Je ne m'étendrai pas sur ce dernier point, car j'ai bien saisi que tu avais arrêté l'interactivité du blog. Mais merci pour tout ça.

Simplement, pourrais-tu m'envoyer en mp les coordonnées de la spécialiste que tu es allée voir à Toulouse?
Je dois à présent dépasser la peur, les questionnements, les hésitations pour pouvoir avancer...
Je te remercie d'avance pour ton aide.

Belle route!

Benji 30/07/2015 09:03

Bonjour à tous et à toutes,

Par ou commencer…
Voila maintenant une semaine que je commence à réaliser... que j'ouvre enfin les yeux sur moi-même, et que oui, je ne suis pas complètement parano, oui je ne suis pas complètement débile comme je me force à le croire depuis bien trop longtemps.
Alors je pleure, allez savoir pourquoi... je viens d'avoir 27 ans, je ne pleure jamais en temps normal, mais depuis que je suis allé voir cette psy, depuis qu'elle m'a conseillé de lire ce bouquin, je me sens tellement concerné que je ne peux m'empêcher d'avoir les larmes monter. A lire vos commentaires, je me retrouve tellement en vos mots que s'en ai presque impossible, moi qui me sentais si seul, rebelle et persuadé d'être incompris de tous, seul au monde à réfléchir d’une telle façon.
Constant echec scolaire, echec professionnel, seule ma vie personnelle n'a pas été un profond échec, grâce essentiellement aux voyages et rencontres que j'ai pu faire.
J'ai peur de ce test, peur de ne pas arriver à prouver que oui je le suis. Les mathématiques ? Depuis la primaire je triche a chaque contrôle, ma calculette sur les genoux, jusqu'au bac, pensant que l'école ne m'apporterais rien, pensant qu'apprendre un cours pour l'oublier 2 mois après étais tellement inutile qu'il n'en vallait pas la peine de perdre son temps. Les addictions ? 10 ans que je fume des joints, ma memoire est partie en fumée. Seulement aujourd'hui je comprends enfin pourquoi j'ai ressentis ce besoin de fumer, pour être comme les autres, être populaire, me faire des amis, pour qu'on me considère ( et je pense que sa a marché d'ailleurs...).
Personne ne peut croire une seule seconde que je soit un zèbre, même ma mère parait septique, mais alors pourquoi suis-je obliger de pleurer à chaque fois que je lis ce livre, ou lorsque je vous lis ? Je doute sérieusement, procrastinateur, hypersensible, j'ai toujours su lire à travers le regard des autres leurs émotions, les passer au scanner, toujours beaucoup trop d'intuition ( exemple débile mais en début d'année scolaire au premier regard je savais si oui ou non j'allais sortir avec une fille et c'est exactement ce qu'il se passait plusieurs mois plus tard), à m'en faire passer pour un parano auprès des autres parfois, l'impression d'être devin (parfois superstitieux également), de savoir comment vont se passer les choses, d'avoir quelque chose en plus, inexplicable. Et puis les montagnes russes... au fond du trou, se sentir le plus abrutis de la terre, incapable de faire des choix, avoir la sensation d'avoir perdu son caractère, sa spontanéité, de ne plus savoir qui on est... puis le lendemain capable de rebondir et de redevenir joyeux, heureux, drôle ...
Aujourd'hui je doute car plusieurs types de pathologies peuvent effectivement se reconnaitre en ce livre, et j'ai peur aussi de râter ce test. Honnêtement j'ai besoin aujourd'hui de savoir qui je suis pour pouvoir avancer dans ma vie. J'ai longtemps cru le savoir, mais finalement j'essayais plus de ressembler aux autres que d'être moi-même (faux-self), même si dans le fond je me suis toujours senti différent.
Et quand je regarde mon entourage, je crois reconnaitre de nombreux autres zèbres, dont ma copine, mon père et deux de mes meilleurs amis à qui j'ai conseillé de lire ce livre. Si tout cela se révèle exact... les mots m'en échappe.

Cette réponse me hante depuis une semaine, je ne pense qu’à sa, je pense même à relire ce livre, alors que je n’ai quasiment jamais lu un bouquin de ma vie !

J’aurais tout de même une question : Pensez-vous qu’il puisse y avoir un lien entre la procrastination et la « surdouance », du moins quand l’adulte ne s’est pas encore découvert l’être?!

Merci à vous, vraiment.

Benji 30/07/2015 11:04

Comment pourrais-je une seconde t'en vouloir... Ce que tu as fait depuis tout ce temps est absolument remarquable et tu as surement du aider un nombre incalculable de personnes. Alors merci et profite de la vie maintenant, tu n'aurais même pas du me répondre j'avais vu que tu ne souhaitais plus partager sur ce blog et je ne m'attendais pas une seule seconde à une réponse de ta part.
Tous ce temps que tu as du passer derrière ton ordinateur à aider les autres, prends le maintenant pour toi et profite de ce que la vie t'as offerte, maintenant que tu sais qui tu es.
Bonne route à toi, qu'elle soit longue passionnante et enrichissante,

Tres amicalement,

PandaVG 30/07/2015 10:13

Bonjour Benji,
J'ai définitivement arrêté la gestion de ce blog, je n'ai plus de temps à lui consacrer et ma vie s'est retrouvée considérablement changée grâce à lui, grâce à la douance.
J'ai précisé tout en haut dans la bannière du blog que je ne répondrai plus aux mails ou aux commentaires reçus mais tu as l'air vraiment affecté par le livre de JSF et il faut que tu persévères dans cette voie pour te trouver, surdoué ou pas.
Pour répondre à ta question, effectivement il arrive que des surdoués soient adeptes de la procrastination, mais pas tous :)
Tu peux lire cet article que j'ai rédigé sur les inconvénients d'être surdoué: http://www.echosdansmatete.com/article-etre-surdoue-a-implique-des-inconvenients-84843050.html
Bonne chance dans ta quête de toi-même, ne lâche pas.

PS: ne m'en veux pas mais je disparais à nouveau d'internet.

Benji 30/07/2015 09:07

La mise en page semble avoir disparu ce qui fait un enorme pavé indigeste...
Et bien sur c'est un bonjour à touTES et à tous ...

Emma 11/05/2015 22:22

Bonsoir,

J'aimerais dire avant tout que si ce diagnostic a pu t'aider c'est une bonne chose. Cependant, en tant que psychologue clinicienne je n'ai pas pu m'empêcher de hurler en lisant "QI hétérogène supérieur à 130" : cela n'a aucun sens. Un profil hétérogène est par définition impossible à calculer, seuls les profils homogènes permettent un QI total. Tu n'avais donc pas un QI de 130 après la passation de ce test... il n'était tout simplement pas valide.
Je rappelle que pour avoir de réels résultats il faut passer le test avec différents cliniciens. De plus, cela ne vous donne qu'un résultat à un instant T, c'est un test qui met en lumière des difficultés cognitives et est avant tout utilisé pour comprendre des difficultés scolaires ou du moins durant l'enfance (davantage le WISC, donc).
Si tu souhaites réellement travailler et essayer de comprendre ton fonctionnement et ta personnalité je te conseille des tests projectifs comme le Rorschach ou le TAT... la meilleure solution étant un suivi régulier, car à quoi bon connaître tes difficultés si tu ne sais pas comment y faire face ? Quand je vois le prix du bilan j'aimerais te dire qu'une thérapie type TCC aurait peut-être été plus efficiente.
En résumé, connaître son QI n'est pas la solution à tout ! Au contraire, si vous vous arrêtez à une réponse qui vous plait (savoir que l'on est "surdoué" soulage et renforce la valeur de Soi, c'est pourtant un profil donné à profusion sans réel fondement) vous risquez de passer à côté de choses plus importantes.
Je ne pense pas que tu sois "folle" en tout cas, bonne continuation !

PandaVG 13/05/2015 12:53

Bonjour Emma la psychologue clinicienne,

je te remercie pour l'intérêt que tu as porté à ce sujet.
Je ne sais pas si tu verras ma réponse étant donné que tu n'as pas laissé d'adresse mail en déposant ton commentaire (tu aurais pu, je n'utilise jamais vos adresses mail pour vous spammer).

Je crois d'après ton commentaire que tu ne comprends pas vraiment la problématique des surdoués.
Tu dois sans doute faire partie des professionnels qui n'y croient pas, vu que ce ne serait utile d'après toi que pour les enfants (le WISC) ou vu que tu dis que le QI change avec l'âge puisqu'il ne serait qu'un résultat à un instant T.

Voici mes résultats précis:

SUBTESTS VERBAUX:
vocabulaire 15
similitudes 16
arithmétique 11
mémoire des chiffres 11
information 12
compréhension 12
séquence LC 14

SUBTESTS DE PERFORMANCE:
complètement d'images 15
code 15
cubes 11 (problème de convergence)
matrices 16
arrangement d'images 18
symboles 17
assemblage d'objets 18

ICV 125
IOP 126
IMT 111
IVT 133
Ce qui donne un QIV 122 et un QIP 137 soit QI global 130

Les observations de la psychologue spécialisée (docteur en psychologie, spécialisée en neuropsychologie) qui m'a identifiée comme étant surdouée sont les suivantes: "il existe une légère hétérogénéité inter et intra échelles mais non préoccupante au vu de l'ensemble des résultats. Il n'y a aucune faille cognitive"
J'ai un problème de vue et de convergence qui a influencé certains résultats.

Pour avoir de réels résultats d'après toi il faut passer le test avec différents cliniciens? Alors là c'est la première fois que je lis qu'un seul psy ne suffit pas à une passation de bilan.

Les surdoués ne donnent pas les mêmes réponses que le tout-venant dans les tests projectifs comme le Rorschach, il serait même facile pour un psy qui ne sache pas identifier un surdoué de le diagnostiquer schizophrène.

Crois-tu qu'il n'y a qu'un suivi régulier avec un psychologue qui m'apprenne à faire face à mes difficultés?
Tu les connais, mes difficultés qui nécessitent à tout prix l'intervention de quelqu'un d'extérieur?
J'ai compris seule, parce que j'en suis capable, parce que j'ai de remarquables capacités d'auto-analyse (c'est aussi dans le compte-rendu de 7 pages de mon bilan psychométrique) que si toutes ces années j'ai ressenti un décalage entre les autres et moi, c'est tout simplement parce que je n'ai pas le même fonctionnement cognitif que tout le monde, si je souffrais de ma pseudo solitude avant c'est parce que je croyais que, pour être "normal", il fallait avoir des vingtaines d'amis, je croyais que j'étais faible, naïve et j'avais très peu confiance en moi à cause de mon vécu qui découle en partie du fait que je n'ai pas été identifiée comme surdouée dans mon enfance et qu'il a fallu que je subisse l'ennui et les mises à l'écart à l'école puis à l'âge adulte (je prends des raccourcis pour résumer un peu ma vie, qui est semblable à celle de beaucoup d'autres surdoués).

Depuis 4 ans que j'ai passé ce bilan, je vais beaucoup mieux. Et presque sans l'aide de personne (et sans avoir payé une TCC une fortune en temps et en argent - plus efficiente à ton avis)!
J'avais des difficultés de communication qui s'arrangent sans aide extérieure (en travaillant sur ma confiance en moi), je travaille mon anxiété sociale toute seule en m'imposant des petits exercices du type TCC (je m'impose à moi-même les situations stressantes et je les dépasse, sans consulter, juste en me documentant, je fais des tests, je ne suis pas en situation de danger mortel).
J'ai réalisé que je n'étais pas si seule que ça et qu'en fait, ce sont les gens qui ont des vingtaines d'amis qui ne sont pas "normaux". J'ai très peu d'amis certes, mais ils sont formidables et ce sont de vrais amis.
Je sais qu'en fait je suis une femme forte (oh que oui) et je reprends confiance en moi chaque jour un peu plus.
J'avance tout seule, en lisant beaucoup sur tous les sujets (la PNL est intéressante mais j'ai décroché, etc).

Je t'encourage à lire le dernier livre de Gabriel Wahl paru aux Presses Universitaires de France (PUF) sur les enfants intellectuellement précoces, il fait état des dernières études scientifiques sur le sujet, qui prouvent effectivement par l'imagerie médicale que les surdoués ont un fonctionnement cognitif différent.

Je suis d'accord sur une de tes dernières phrases, connaître son QI n'est pas la solution à tout. Ce n'est que le début d'un long travail sur soi et c'est d'ailleurs ce que je dis à chaque personne qui m'interroge sur l'intérêt de passer un bilan: ce n'est pas la réponse à la question qui compte mais le chemin que vous avez pris pour y arriver.

Surtout qu'il n'y a pas que le QI dans le bilan psychométrique, il y a aussi un test de personnalité (GPP-I de Gordon dans mon cas), j'ai appris beaucoup de choses sur le moment, que je travaille encore et, ce n'est que mon avis, je trouve que le couple test de QI/test de personnalité est plus précis qu'un test projectif pour se connaitre.

Merci en tout cas pour ton intervention, elle m'aura permis d'éclaircir quelques points qui étaient sûrement restés flous depuis la publication de ce post il y a 4 ans.

Mimi 03/05/2015 18:47

Bonjour,
je suis en recherche d'un(e) bon(ne) psychologue clinicien(ne) pour réaliser un bilan complet pour adulte (psychométrique et psychologique) sur Toulouse.
Pourrais-tu me transmettre celles de ta psy par mail, car elle a l'air de vraiment prendre le temps d'explorer les compétences et la personnalité de ses patients.
Je me reconnais dans beaucoup de témoignages à travers la toile, depuis trop longtemps j'ai l'impression d'être seule face au monde ou à moi même et aujourd'hui, j'ai vraiment besoin de faire le point pour avancer dans ma vie!!!
Merci beaucoup :)

Chane 07/02/2016 14:12

Bonjour,
Je lis avec attention ce billet et les commentaires. Je suis aussi très intéressée pour avoir les bonnes coordonnées d'un professionnel sur Toulouse pour passer les tests psychométriques. Merci par avance pour votre aide :)

Tok 23/05/2015 19:04

Coucou, je suis aussi intéressée par les coordonnées de ta psy stp. Je suis à la recherche de la perle rare mais je n'arrive pas à la trouver!! :) Je te remercie!!!!! ;)

PandaVG 04/05/2015 15:56

Bonjour Mimi,
je t'adresse ses coordonnées par mail tout de suite!
Il te faudra être patiente, il y a un long délai d'attente, si tu appelles maintenant tu auras rendez-vous en septembre.

Erwan 01/05/2015 12:07

Bonjour, je ne suis pas un grand fan des forum ou je me contente de lire, comme ici. Ojd j'ai envie (ou besoin) de repondre, comment en discuter en privé un peu si tu as le temps un jour? merci

Pauline 03/09/2015 16:26

Bonjour,

j ai vu le bandeau, je ne t embete pas et ne rentre pas dans les details maos si tu peux m envouer aussi par mail les coordonnees de cette dame sur Toulouse...je pense que tu sais a quel point je t en serais reconnaissante. Merci

PandaVG 04/05/2015 14:44

Bonjour Erwan, je t'adresse un mail en privé si je peux t'aider en quoi que ce soit, note simplement que je ne suis qu'une internaute lambda et que je ne suis pas psychologue ;).

Michka 25/04/2015 08:07

Bonjour,
C'est génial de te lire. Moi aussi j'ai lu ce meme livre recommandé par mon meilleur ami. J'ai pleuré du début à la fin. L'histoire intime de ma vie, de mes difficultés. Pourrais tu m'envoyer en MP l'adresse de la psy que tu es allé voir. Je suis décidé à passer le test malgré la peur et j'aimerais le faire dans un cadre serein. D'avance merci. Au plaisir de continuer à te lire.
Michka

PandaVG 27/04/2015 11:46

Bonjour Michka,
la spécialiste que j'ai vue est sur Toulouse et le délai d'attente est assez long en ce moment (si tu appelles maintenant tu peux espérer avoir un rendez-vous en septembre) mais je t'adresse ses coordonnées par mail.
J'espère que tu trouveras les réponses que tu cherches, ce livre a décidément changé ma vie et je ne le regrette pas du tout.
N'hésite surtout pas à me donner des nouvelles si l'envie te prend, ça me fait toujours plaisir!
A bientôt

Jessykate 14/04/2015 14:26

Hello,
merci pour ton article bien détaillée.
pourrais-tu me communiquer en mp la personne que tu es allée voir? je suis intéressée pour passer le test mais un peu perdue pour savoir ou le passer, j'ai peur de mal tomber. Merci!

PandaVG 14/04/2015 14:47

Bonjour, je t'ai adressé un mail en privé ;)

Alizée 23/03/2015 10:21

Après avoir entendu plusieurs fois que j'étais probablement surdouée, je n'y croyais toujours pas alors j'ai fait ce bilan... pour moi, pour me comprendre et apprendre avec à vivre avec mes différences etc... et en effet les résultats sont là. Haut QI, avec tout ce qui va avec, ce n'est pas plus facile mais je le vis mieux, j'accepte mes différences :)

Sim 08/03/2015 08:26

Bonjour,

Ma psy, que je suis allée voir pour traiter plein de choses mais surement pas pour découvrir "ça" m'a conseillé au bout de 2 séances de lire le livre dont tu parles "trop intelligent pour être heureux"...Je ne sais pas comment tu t'es sentie quand tu l'as lue mais moi je suis complètement bouleversée, je lis et je pleure en même temps car j'ai l'impression que quelqu'un est arrivé à mettre des mots, justes, sur ce que je ressens et que j'ai toujours ressentie !
Je ne sais pas si je fais partie des Zèbres, car je n'ai pas encore passé de test, mais en tous cas, la simple lecture du livre m'apaise dans le sens où je me dis "ouf, même si je suis peut être pas une zèbre, je suis contente de savoir qu'il y a des gens comme moi"...Comme tu le dis si bien, peut être que je ne suis ni folle ni dépressive...Peut être que je suis juste différente et que je pourrai m'expliquer dorénavant ce trop plein d'émotions que les autres ne comprennent pas..

Merci d'avoir partagé ta expérience, et je suis contente de savoir que tu as été soulagée et que tu te sens plus légère. J'espère éprouver le même sentiment, juste pour me libérer...

Sim, 32 ans.

PandaVG 09/03/2015 11:38

Si ta psy t'a conseillé ce bouquin au bout de seulement deux séances, c'est qu'elle a dû sentir que tu es probablement une surdouée qui s'ignore! A force on finit par les reconnaitre, enfin en tout cas moi je finis par les reconnaitre quand il m'arrive d'en croiser.
Quand je lisais le bouquin, je n'arrêtais pas de sangloter, je lisais tout ce que j'avais ressenti tout au long de ma vie, alors qu'auparavant j'avais l'impression que personne ne pouvait comprendre, quelqu'un avait mis des mots dessus! C'était un espoir surtout, celui de ne pas être "folle" ou "tordue", tout d'un coup je ne me sentais plus anormale, même avec mes particularités.
Je suis contente que mon expérience puisse t'aider un peu, j'espère que tu ressentiras toi aussi ce soulagement et que tu pourras te sentir libre ensuite.
N'hésite pas à venir donner de tes nouvelles, ça me fait toujours plaisir de vous lire, de voir que des lecteurs finissent par être plus heureux dans leur vie ensuite ^^.

Madame Bon Poil 25/02/2015 20:03

Bonjour PandaVG !

J'ai découvert ton blog il y a quelques mois déjà, peu de temps après avoir lu "Trop intelligent pour être heureux" de JSF. Comme pour toi, ce livre a été une vraie claque, une vraie révélation ! Je voyais mis par écrit tout ce que je ressentais et vivais depuis mon enfance, moi qui pensais être trop bizarre, trop nulle, trop tout... C'était très troublant d'avoir enfin une possible explication à ce que je suis...
J'ai donc décidé d'aller voir un psy, pas pour passer les tests, je n'étais pas encore prête, l'idée même me terrifiait (et si ce n'était pas concluant ? ) mais pour parler à un professionnel, pour essayer de lui expliquer. Après quelques mois et quelques séances je me suis décidée à passer ces tests, il faut que je sache si je veux avancer dans mon travail avec la psy. J'ai rendez-vous le 5 Mars à 9h... Mais le doute et la peur pointent à nouveau leur sales nez !
Cela se passe très bien avec ma psy, elle est à l'écoute et elle est très gentille, mais je n'arrive pas à m'ouvrir complètement, tout ce que je veux lui dire se bloque dans ma gorge et au final je parle des autres, de ma vie et autres banalités mais pas réellement de moi et j'ai tendance à vouloir lui prouver que je suis " " surdouée " " ( j'ai mis 4 guillemets car j'ai trop de mal avec ce mot !! ) Donc, pour avancer, m'ouvrir réellement et pour être moi-même, il faut que je passe les tests, mêmes si les résultats ne sont pas concluants. Mais le problème est que j'ai fondé trop d'espoirs là dedans et si ce n'est pas ça, je sais que je le vivrais très mal... C'est pour ça que je t'écris, car quand j'ai découvert ton blog et lu ton histoire, je me suis retrouvée dans pas mal de choses et c'est un peu bête de ma part, mais je trouve ça réconfortant de t'écrire... En plus j'ai vu que tu es fan de TWD ! Moi aussi, c'est ma série préférée de tous l'univers !!
Voilà ! Gros bisous ! :)

PandaVG 02/03/2015 17:10

C'est marrant mais l'autre jour, mon beau-frère me disait "mais concrètement, être surdoué ça t'apporte quoi?" et là j'ai répondu en rigolant "pour l'instant rien lol mais je sais que si demain le monde part en couilles, je saurais me débrouiller par moi-même pour survivre". Je crois que c'est ce que j'aime dans TWD. On voit bien dans cette série que dans un monde sans structure et sans loi, les pires ennemis ne sont pas forcément les zombies mais les humains qui ont un mauvais fond. Enfin je me perds là lol.
Je te soutiens à fond pour jeudi, je penserai à toi!

Madame Bon Poil 28/02/2015 13:28

Salut PandaVG !

Merci pour ta réponse ! ça m'a fait super plaisir de te lire !

Donc ce jeudi je saurai enfin !! En attendant j'essaye de ne pas trop y penser et de relativiser en me disant que ce n'est pas un examen, ni un entretien d'embauche. Je voudrais prendre ce test comme un jeu, mais c'est très difficile de se raisonner !
Et j'aime bien aussi Game of Thrones mais TWD aura toujours une place spéciale dans mon p'tit coeur ;) . En fait j'ai commencé à regarder cette série à un moment où j'étais vraiment très mal et je ne saurais pas expliquer comment ni pourquoi, mais ça a beaucoup contribué à me redonner la pêche et à sortir de ma torpeur. Je n'aurais jamais pensé qu'une série, encore moins une série sur les zombies, puisse m'aider à me relever ! C'est très bizarre mais c'est arrivé et du coup merci TWD ! ;)
Je te tiendrai au courant pour jeudi ! Encore merci à toi ! Bon week-end !

PandaVG 26/02/2015 18:58

Bonjour Madame Bon Poil, j'adore ton pseudo!
Merci pour ce gentil message, je suis très contente que tu trouves ça réconfortant de m'écrire, ça me fait plaisir!
TWD est à égalité avec Game of Thrones dans mon coeur ^^.
C'est normal de flipper et d'avoir des appréhensions avant le test. Pour tout te dire, le jour J, j'ai failli ne pas m'y rendre, parce que j'avais trop les chocottes. J'avais la même trouille que toi: si les résultats sont négatifs alors il faudra chercher ailleurs pourquoi je me sens si mal adaptée à ce monde. Et en fait, même si le QI n'est pas nécessairement supérieur à 130, l'analyse des résultats t'apprendra beaucoup sur ton fonctionnement cognitif et je t'assure que tu n'auras pas fait ça pour rien.
Mais je comprends complètement ce que tu ressens en ce moment!
Veille bien à ce que ta psy te remette une analyse écrite et détaillée de ton bilan psychométrique, certains psy se contentent parfois de juste donner oralement les chiffres alors qu'ils importent peu dans ta démarche.
N'hésite pas à revenir me donner de tes nouvelles, ça me fait toujours plaisir.
A bientôt!

Fantomon 24/01/2015 16:25


Bah tu peux te baser sur la vidéo par exemple. En tout cas j'ai déjà impressionnés des pros durant ma vie plusieures fois sans le chercher, juste car je tapais super vite.

Fantomon 23/01/2015 18:55


Je tape depuis mes quatre ans et même bébé sur mon cousin j'ai tapé un peu au clavier. Mais j'avoue que moi c'est comme une valeur qui me rend moins déprimée, pour ça que je veux taper très vite.

PandaVG 24/01/2015 14:59



Alors arrête de déprimer : tu tapes très vite et sûrement plus vite que moi.



Fantomon 21/01/2015 19:13


Oui, mais penses-tu que tu tapes plus vite que moi? Ou un peu moins? D'après ce que tu vois.


Moi aussi j'ai énormément d'expérience et je peux taper hyper vite, déjà fait 31 caractères en 1s sur skype une phrase je veux dire et régulièrement des pointes à 20.


Penses-tu être dans les plus rapides du monde au clavier?

PandaVG 23/01/2015 17:00



Non, il y a certainement et objectivement des personnes bien plus rapides que moi au clavier dans le monde. Et je ne fais pas de fixation sur qui tape plus vite que moi ou pas.



Fantomon 19/01/2015 20:30


C'était en faisant n'importe quoi, mais cette vidéo est sérieuse je tape des mots que j'aime taper vite:


http://youtu.be/TwQagQ6M6d8

PandaVG 21/01/2015 14:29



J'ai déjà vu cette vidéo (tu me l'avais adressé par mail). Je ne sais pas combien de mots je peux taper à la minute, et à vrai dire je m'en fous lol. C'est mon travail de tous les jours, 40h par
semaine, depuis des années et j'utilise un clavier depuis mes 12 ans (je vais en avoir 34, soit 22 ans d'expérience). Je sais que je peux taper extrêmement vite, ça me suffit. Et je ne chercherai
pas à faire de compétition avec toi



Fantomon 19/01/2015 20:14



Fantomon 19/01/2015 18:40


Plus que moi? Combien de mots à la minute?

Fantomon 19/01/2015 12:20


Dis moi, tapes-tu très vite au clavier?


https://www.youtube.com/watch?v=PYr9CpLx2PQ

PandaVG 19/01/2015 17:20



Oui je tape très vite au clavier, il faut dire que c'est mon métier, je suis secrétaire.



Fantomon 13/01/2015 20:58


Mais j'ai des fortes angoisses existencielles et des traumatistes depuis l'attentat.

PandaVG 19/01/2015 10:55



Comme beaucoup de français, qui ont cherché à se procurer plus d'anxiolytiques et de somnifères après les attentats. Il faut verbaliser ses angoisses et non pas chercher à les étouffer à coup de
médicaments.



Fantomon 13/01/2015 19:54


J'ai même eu droit à un test de racines carrées de grands nombres, il a compris aussi que j'avais des troubles/blocages et du mal à écrire à la main.


J'ai fait peu d'erreurs et aussi j'ai cité au psy pas mal de dates, de scores, de choses de ma mémoire aussi car il savait que j'étais asperger.


Il m'a dit que j'ai un fonctionnement très particulier et potentiellement très fort mais que j'ai des grosses faiblesses pour des riens de la vie quotidienne (Mon anecdote: je ne sais pas faire
mes lacets ou me servir d'un couteau) et que c'est pour ça que je ne réussis pas tout facilement, trop de blocages, d'angoisses aussi, et de traumatismes genre mon oncle.


Il a vu en moi (Le psy spécialisé) aussi une grande créativité et m'a comparé à De Vinci (Qui est Bélier Singe comme moi) ou encore à Raphael quand je lui ai cité qu'il était comme moi du 6 avril
(Lui 1483).

PandaVG 13/01/2015 20:53



J'espère que ça ira mieux pour toi maintenant que tu sais tout ça. Continue de le voir, je sens qu'il te fait du bien.



Fantomon 13/01/2015 17:42


J'ai passé un test de QI Vendredi chez un psy spécialisé en autisme et il m'a mis 183, je suis surprise, il m'a dit que c'est mon autisme qui peut m'handicaper dans le monde des NTs mais qu'il
paraît que j'ai des très grandes capacités.
Je lui ai montré ma connaissance des dates par exemple il pense à une hypermnésie et je lui ai parlé des racines carrées il m'a dit 1172010 j'ai dit tout de suite 1082 après il m'a donné d'autres
nombres.
Le psy fut très sympa et m'a dit que pas mal d'autistes étaient pénalisés par pas mal de facteurs et que 90% des psys ne comprenaient pas les autistes notamment les aspergers
Enfin soulagée.

PandaVG 13/01/2015 19:17



C'est chouette que tu aies enfin pu voir un spécialiste adapté, je suis sincèrement contente pour toi!



Marion 19/12/2014 17:56


Bonjour,


Tu dis dans tes commentaires que tu as lu le livre de JSF, puis-je savoir quel livre ? (J'imagine "Trop intelligent pour être heureux ? " mais je préfère poser la question ;-)


Ton sujet m'interpelle, plutôt dans l'autre sens, mais s'il n'y a que 3% de la population qui a un QI > 130, il y en a aussi peu qui ont un QI < 70. Bref, j'ai tout le temps l'impression
d'être à la ramasse et de ne pas être intéressante.


J'aimerai d'abord lire ce livre et voir ensuite ce que je ferais. Quoiqu'il en soit, si je fais un jour ce test, ce sera plutôt pour comprendre pourquoi j'ai une si faible estime de moi même.
Peut être ce test me révèlera-t-il que je suis juste moins maligne que la moyenne, et ça m'expliquerai aussi des choses.


Quelle question puissante ce "pourqoi ?"


Merci pour ta réponse.


Chaleureusement,


Marion

PandaVG 23/12/2014 08:29



Bonjour Marion,


il s'agit effectivement du livre Trop intelligent pour être heureux


Oui je t'encourage à faire des recherches sur toi-même, c'est un long chemin pénible parfois à traverser mais on en retire beaucoup de positif.



Yuewonderful 21/10/2014 21:29


Bonjour, 


Je suis tombée un peu par hasard sur votre blog en recherchant des infos sur le test WAIS 


J'ai lu le livre de Jeanne Siaud Facchin et me suis reconnue dans beaucoup de traits de caractère qu'elle evoquait. 


Par exemple j'ai très peu d'amis et ai toujours eu du mal avec mes camarades à l'école parce qu'ils me considéraient comme différente. je l'ai mal vécu pendant l'enfance et à l'adolescence... je
suis assez sensible mais ai dû le cacher a tout le monde. Comme vous je me cogne souvent mais je n'ai pas l'impression d'être spécialement intelligente. 


En fait si j'ai lu le livre de Jeanne Siaud Facchin c'est par curiosité parce que je me suis toujours demandée pourquoi les personnes intelligentes de mon entourage ne me paraissaient pas
heureuses.


Cela fait quelques semaines que j'hésite à passer le test parce que j'ai peur de me livrer et aussi de ce qu'on pourrait me dire. 


Je vous remercie d'avoir créer ce blogue parce que même si il s'avère que je ne suis pas "un zèbre" je serais quand même contente de l'avoir lu pour ma culture personnelle. 


 


Merci 


 

PandaVG 23/10/2014 16:38



Bonjour Yuewonderful,


Avoir peur de se livrer, c'est normal quand on a passé toute sa vie à se cacher soi-même des autres (vous avez certainement dû cacher bien plus que votre sensibilité, je
me trompe?)


La peur du test, je l'ai eue aussi. Et si finalement, on m'annonçait juste... Que je suis folle? Que je n'ai rien d'une surdouée, qu'il faut chercher ailleurs la réponse à tous mes problèmes de
sentiment d'inadaptation sociale, de confiance en moi en montagnes russes, de dépression cyclique, etc?


Et un jour, je me suis dit que de toute façon, ce test ne pouvait que me permettre d'avancer, peu importe ce qu'il me révèlerait.


Une lectrice du blog a par exemple pris son courage a deux mains et passé le test qui lui a annoncé qu'elle n'était pas surdouée (QI supérieur à la moyenne mais inférieur à 130). Loin d'être
déçue, elle était tout de même contente d'en avoir appris autant sur son fonctionnement cognitif. (Je la remercie d'ailleurs de m'avoir tenue au courant pendant ces mois d'hésitation et de
m'avoir donné de ses nouvelles régulièrement, si elle se reconnait ).


Il y a aussi certaines personnes qui n'auront jamais envie de sauter le pas de passer le test et qui le vivront très bien.


Peu importe votre décision finale, j'espère que vous trouverez les réponses aux questions que vous vous posez.


N'hésitez pas à me tenir au courant de vos projets (en utilisant le formulaire de contact si vous préférez le faire en privé), ça me fait toujours plaisir de lire les progrès de mes lecteurs.


Prenez soin de vous,
Bises


 



Vroussal 20/10/2014 17:20


Bonjour,


 


Je suis en train de sauter le pas de tenter le test. Connaisseriez vous de bonne adresses (reconnues et sérieuses) à Paris à des prix  ?


 


Merci de votre aide

PandaVG 20/10/2014 18:06



Bonjour,


Comme adresse reconnue et sérieuse sur Paris, vous pouvez voir Arielle Adda (un petit tour sur google et vous verrez qu'elle fait partie des références en la matière). Ma soeur l'a consultée et
ne m'en a dit que du bien. Le délai pour obtenir un rendez-vous, comme avec la plupart des spécialistes un peu demandés, risque d'être un peu long.


Bon courage dans votre quête, j'espère que vous trouverez les réponses aux questions que vous vous posez.


A bientôt



Den 24/07/2014 12:38


Hello,


Je ne savais pas qu'on pouvait passer le test en 2 fois...


Projettes-tu vraiment de reprendre des études?

PandaVG 24/07/2014 15:52



Ma psy m'expliquait qu'on découpait les épreuves en deux fois (mais il faut que les deux fois soient rapprochées quand même), sinon c'était trop long et donc fatigant pour la personne évaluée,
donc les résultats seraient moins fiables.


J'ai des projets mais comme toujours avec moi ils restent au stade de projets . Comme je change de centres
d'intérêt tous les 4 matins, j'attends d'avoir une vraie idée, une bien fiable. Ou alors je me bouge et je me prends en main dans n'importe quel domaine histoire d'avoir fait au moins une
chose jusqu'au bout dans ma vie.


Je ne ferme pas l'idée de me lancer dans l'informatique, c'est un domaine qui m'a toujours attirée et mes copains informaticiens pourront me filer un coup de main et me motiver. Donc pour
l'instant le dernier projet en date qui préoccupe mon esprit, c'est l'informatique.



steph 29/05/2014 07:23


Salut ma belle,


ça fait looongtemps qu'on ne s'est pas donné de news, et j'ai vu avec plaisir que tu avais poursuivi un peu ton blog (continue, ça manquait!!!)


j'ai repensé à toi récemment, sache que tu ne t'étais pas trompée pour E., c'est très haut ;-)

PandaVG 02/06/2014 14:52


Saluuuuuuuuut! Je suis super contente d'avoir de tes nouvelles mais aussi celles de E. et surtout de voir que je suis fiable comme détecteur de surdoué lol. Je vais te faire un mail assez vite pour
prendre des nouvelles un peu plus en détail ^^. Bisous bisous


18/05/2014 17:04


Bonjour PandaVG,


j'ai lu attentivement votre blog.
J'ai 36 ans et il y a 6 ans, je suis tombée sur le livre de béatrice milletre "petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas doués".
Il a été une véritable révélation quant à mon fonctionnement cognitif.
Ce qui m'a également rassurée sur ma santé mentale. Comme la plupart des intervenants de ce blog, je me sentais tellement décalée que je pensais frôler la folie.
Mais, BM, n'abordait pas la notion de surdon dans son livre.


Ce n'est que plus tard, que je suis tombée sur le livre de JSF.
Et en continuqnt à faire des recherches sur le sujet, je tombe sur ton blog.
J'ai passé ces dernières années à me demander si je devais passer des tests de QI ou pas.
Le prix, le stress de passer des exams et le sentiment que ce n'était pas pour moi n'aidant pas, j'ai toujours repoussé l'échéance.


Or aujourd'hui, je suis en pleine réflexion de réorientation professionnelle, et en lisant ton expérience, je me sens prête à sauter le pas, mais pas avec n'importe qui.


Tu as visiblement eu une bonne expérience avec la spécialiste de Toulouse, aussi t'es-t-il possible de me communiquer son adresse ?


Une dernière question : pourquoi ne pas avoir passé les tests directement avec JSF sur Paris ?


Bonne journée

PandaVG 19/05/2014 11:44



Bonjour, je te fais volontiers un mail avec les coordonnées de la spécialiste que j'ai vue.


 


Pour répondre à ta question, lors de mes démarches, je n'avais informé personne de mon entourage de mon intention de passer un bilan psychométrique, ou pour résumer, un test de QI.


 


Je pensais (et je suis sûre que j'ai raison) que personne ne comprendrait, que tout le monde trouverait ça "prétentieux". Alors j'ai tout fait dans le plus grand secret. Même mon mari ignorait
tous mes projets.


 


Je ne me voyais pas expliquer qu'il fallait que je me rende à Paris pour des raisons obscures. Et puis comme je l'explique dans un des commentaires plus hauts, je sais que je suis plus à l'aise
dans l'intimité d'un petit cabinet plutôt que dans un centre qui ressemble à une grande structure (les gens et moi, ça fait 2). J'ai voulu que tout soit parfait jusque dans les moindres détails,
donc me créer le moins de stress et de "barrières" mentales possibles.


 


Je me connais! Je suis du genre à trop cogiter et à tout abandonner sur un coup de tête parce que j'ai trop peur, parce que j'ai pas envie de rencontrer trop d'inconnus, parce que je sais que ce
sera une situation inconfortable, parce que je sais que "ben voyons, ça va coûter cher et ça va m'apporter quoi au final? Bravo vous êtes juste folle", parce que si ça se trouve ce psy est un
charlatan, etc.


 


Bref, JSF aurait été sur Toulouse, c'est elle que j'aurais vue. Mais finalement, celle qu'elle m'a conseillée était très bien, aucun regret.


 


Une lectrice du blog vient de prendre RDV avec elle (la semaine dernière), je m’attendais à ce qu’elle ait une longue liste d’attente, comme ce fut le cas pour moi en 2011 et il s’avère qu’elle a
eu de la place pour le mois de juin. Le délai d’attente est moins long en ce moment donc.


 


Bon courage et bonne chance pour la suite!



TURON-LAGOT 14/04/2014 23:04


Bonjour,


Je suis psychologue et je suis tombé par hasard sur votre blog. Je m'interroge sur les suites que vous avez données à votre vie et votre carrière, suite au bilan que vous avez passé.


Merci de votre témoignage.


E. TURON-LAGOT

PandaVG 29/04/2014 12:00



Bonjour,


Monsieur TURON-LAGOT, je suis touchée par l'intérêt que vous portez à ma vie et à ma carrière.


Êtes-vous bien celui que vous dites être? Vous pourriez tout à fait être quelqu'un d'autre et signer du nom d'un psychologue bénéficiant d'une certaine renommée. L'adresse mail que vous me
laissez pour vous informer de ma réponse à votre commentaire n'est pas une adresse professionnelle type prénom.nom@mail.com et je remarque d'autant plus la référence
mythologique .


Je l'admets, je suis parano.


J'espère que vous ne crierez pas sur les toits que je suis juste folle .


J'ai passé mon bilan en juillet 2011, il y a 3 ans. Je me demandais si ma vie me convenait, si mon métier me convenait, je me demandais pourquoi j'avais l'impression de n'avoir de place à moi
nulle part. En 3 ans, j'ai compris que je ne voulais pas changer vraiment de carrière. Oui des fois ça m'ennuie terriblement d'être une simple exécutante tout en bas de l'échelle mais ça me
laisse tellement de temps libre alors qu'un poste à responsabilités ou haut placé (socialement) ne me permettrait même pas de voir ma famille. Je regarde mes collègues cadres et il n'y a rien que
je leur envie. Au bureau de 8h à 20h, comment se passe leur vie de famille? Sûrement pas aussi agréablement que la mienne, moi je quitte le bureau bien plus tôt, chacun ses priorités.


A chaque fois que j'ai commencé à m'intéresser à une formation pour me réorienter, j'ai fini par changer d'avis comme je le fais depuis toujours. Mais ce n'est plus la peur de l'échec qui me
retient de faire quoi que ce soit. C'est parce que je me demande s'il y aura vraiment des répercutions positives sur ma vie, est-ce que ce nouveau boulot me plairait vraiment, est-ce que ça vaut
le coup de causer tous ces changements si c'est pour perdre en qualité de vie? En fait je ne sais toujours pas quel métier j'aimerais faire, je ne sais pas ce que j'aime, et je ne reste pas
focalisée sur la même idée assez longtemps pour modifier quoi que ce soit.


Alors je suis toujours une petite secrétaire dans un cabinet d'expertise comptable. Mais j'apprécie beaucoup plus ma vie depuis mon bilan. Disons que j'ai appris à un peu relativiser. Je n'ai
jamais cherché à gagner de gros salaires, j'aspire juste à vivre convenablement avec mon mari et mes deux garçons. Si j'avais un boulot sympa payé comme je le suis maintenant, ce serait parfait.


Merci pour votre passage sur ce blog, je suis vraiment très touchée que vous ayez pris le temps de me rédiger ce message.


A bientôt !


 



N. 24/03/2014 16:27


Bonjour,


J'aimerais savoir où est-ce que tu as passé le test stp, je suis à Toulouse et je me pose aussi des questions donc peux-tu me donner les coordonnées de la psy stp ?


Par e-mail ?


Merci d'avance !

PandaVG 28/04/2014 18:05



Bonjour N. Je viens de t'adresser un mail ^^. Je t'ai vouvoyé dedans, je ne sais pas pourquoi.



louli 08/03/2014 08:19


Salut !


Je cherchais des informations sur le test wais et gogole m'a orientée vers toi. Fille de réfugiés politique...vietnamiens, 30 ans, un enfant, tendance no-life, la lecture de tes billets sur ton
enfance m'a laissée bouche bée !


Ces mots, ces ressentis, l'attitude des parents, les conditions sociales, le perfectionnisme, la solitude, la "pauvreté", le manque de tendresse, la compétition en école primaire, le goût
prononcé pour le dessin, les origines asiatiques, cette double culture mêlé d'attraction et de rejet, les petits copains cachés des parents,...Tous ces mots, j'aurais pu les écrire moi-même !!!

PandaVG 28/04/2014 16:48


Bonjour Louli, je te demande pardon pour la réponse qui arrive aussi tard... Comment vas-tu dans l'ensemble? Est-ce que tu te sens épanouie? Dirais-tu finalement que notre double culture est une
chance ou que ça nous a pourri le plus gros de notre existence? As-tu trouvé ce que tu cherchais en te documentant sur le WAIS?


gérard cad 16/11/2013 17:36


Bonjour,


nous sommes les grands-parents de Guilian, 13 ans, élève en 4è au lycée Madeleine renaud 77 et nous aimerions "sortir" Guilian de son (seul) intérêt pour la console et jeux de Pokemon et
invizimals, et une impossibilité de communication avec des enfants de son age.


Guilian a été découvert surdoué après un bilan chez un neuropsychiatre voici un peu plus de 2 ans même si nous avions une vague idée d' un problème sous-jacent le concernant.


Il a fait l' objet de plusieurs passages chez des spécialistes de l' enfance tel que psychomotricien, orthophoniste, pédopsychiatre et orthoptiste.


Cet enfant obtient de bons résultats à l' école malgré sa propre déclaration : "je déteste l' école ...".Il a même décroché le prix défi lecture de toutes les 4è de son collège.


Nous aimerions avoir des avis sur les possibilités auxquelles vous avez pu vous m^me être promises et qui pourraient lui être offertes.


Nous venons de prendre connaissance des ouvrages de la psychologue J. Siaud-Facchin et avons été stupéfaits de trouver autant de points de similitude avec notre petit-fils.


Bonne soirée et merci pour l' intérêt que vous pouvez porter à ce mail.

PandaVG 15/02/2014 16:28



Bonjour, 


Pardonnez-moi de ne répondre que maintenant. 


Je ne pense malheureusement pas pouvoir vous apporter de solution pour aider votre petit fils. Je n'ai découvert ma "particularité" qu'à 30 ans et je tâtonne encore pour trouver une solution pour
moi-même être mieux dans ma peau.


Je vois que Guilian est bien entouré et qu'il a des parents et des grands parents sensibilisés au sujet des surdoués et ça c'est formidable. Entourez-le de votre amour, mais je n'ai pas de
solution miracle pour qu'il aime l'école, qu'il ait des copains de son âge et qu'il joue moins aux jeux vidéos, désolée. 


Montrez-lui que vous l'aimez tel qu'il est et que vous serez toujours là pour lui. Continuez à vous documenter sur le sujet. Il y a des associations qui aident les parents de surdoués,  je
n'en ai jamais contacté moi-même mais c'est peut-être une piste à suivre pour Guilian?


 



Ju 30/09/2013 12:40


Bonjour !


Quel bonheur de tomber sur ce post.


Exactement la même histoire pour moi. Lecture du livre, se reconnaître à chaque page... Et maintenant douter de la réalité des choses.


Pourrai-tu me donner via mail les contacts de ton psy à Toulouse? 


Je vais essayer de contacter l'auteur du livre et le centre Cogito'z mais je me dis que si tu as déjà suivi tout le process et que tu es contente de ta psy, autant passer par là.
Je suis sur Barcelone, donc que ce soit à Marseille ou Toulouse c'est du pareil au même pour moi.


Maintenant j'ai juste un stress énorme de passer le test et de voir un résultat qui ne correspond pas... Mais tout est tellement identique à ce que j'ai vécu.
Les flashs, l'incompréhension des autres, les amitiés si peu nombreuses mais si fortes, les "qu'est-ce que tu veux dire?", la peur du foot, etc.


Je suis content que tu puisses trouver ta voie. Moi par chance j'ai suivi un autre parcours et ai beaucoup de succès au niveau professionnel, mais du coup ça a masqué pas mal de choses en moi
qu'il est temps d'affronter.


Mais là ça commence à tourner dans ma tête... donc il va falloir que je passe le test sinon !


Merci d'avance. 

PandaVG 15/02/2014 16:02



Bonjour Ju, désolée pour la réponse très tardive. Je t'adresse un mail tout de suite.



Vanessa 21/09/2013 14:43


Bonjour,


je pense passer le WAIS moi aussi, histoire d'en savoir plus sur le sentiment de me sentir différente que j'ai eu tout le long de ma vie.


Je suis sur Paris, et j'aimerai connaître les coordonnées de la psy qui vous a fait passer le test. Tant qu'à faire autant aller chez quelqu'un de sérieux.


Merci de votre aide.

PandaVG 15/02/2014 12:59



Bonjour, 


Mille excuses pour cette réponse extrêmement tardive! Ma psy est sur Toulouse. Ce serait moins contraignant pour vous de prendre quelqu'un à Paris? Ma soeur a vu Arielle Adda sur Paris et en
était très contente. Mais je ne l'ai pas vue moi-même. 



T 10/06/2013 16:09


Votre blog est intéressant car il parle sous un angle personnel excellement documenté d'un sujet fort peu abordé ailleurs. La partie Végé est surement intéressante, je connais peu cet univers,
pour le moment. Pourquoi ne pas utiliser blogger ou googleblog; y a t il des avantages avec votre outil?


 A un certain moment vous parlez de votre fils, quel âge a t il? 


J'ai une petite fille de 6 ans à qui tout réussi, j'espère que l'école marchera mieux pour elle...

PandaVG 10/06/2013 23:45



Wouaw tous ces compliments! Merci ça fait du bien. Ces derniers temps je me demandais si je devais continuer à m'occuper de ce blog ou le laisser mourir, ce genre de messages est super
encourageant! 


Changer de plateforme de blogs alors que j'ai plus d'une centaine d'articles rédigés, c'est bien trop de boulot lol. 


Mon fils aîné a bientôt 5 ans. Il est en moyenne section de maternelle. Pour l'instant ça a l'air d'aller pour lui. Mon second aura 1 an dans quelques jours, il est très mignon et super éveillé,
je suppose que son grand frère y contribue beaucoup puisqu'il le prend en modèle. 


J'espère que tout ira bien pour eux. Votre fille a la chance d'avoir un papa qui est concerné et qui connaît l'éventualité qui risque de la toucher. Vous serez bien préparés, ensemble. 



T 10/06/2013 15:04


J'ai un job dans le domaine ferroviaire, qui n'a pour seul intérêt que les billets gratos et le logement de fonction. Je suis sous payé, juste exécutant et ce job est sans perspectives. Votre
blog vous apporte un complément de revenu?

PandaVG 10/06/2013 15:28



Les billets gratos et le logement de fonction c'est pas si mal!


Mon blog ne m'apporte rien comme revenus, je ne touche rien... Si je passe plus de 30 jours sans rien publier ni sans répondre aux commentaires reçus, overblog prend la liberté de mettre des pubs
mais je n'y suis pour rien. J'essaie dans la mesure du possible d'éviter ça, parce que je ne veux pas de pub, mais je n'ai pas toujours de temps à y consacrer. Et même si je prenais un contrat
avec overblog pour rémunérer mon contenu, le blog ne serait pas assez visité pour avoir un complément de revenus. Je l'ai ouvert uniquement pour le plaisir de partager mes pensées loufoques avec
ceux que ça pourrait intéresser :)...



T 09/06/2013 20:55


Bonjour PandaVG,


j'ai lu votre blog avec grande attention, et j'y retrouve beaucoup de ma propre histoire. Je me demande quelle tête vous avez, et si vous avez trouvé un travail épanouissant, à la mesure de vos
talents. Votre blog est très bien conçu, captivant, et me fait réfléchir sur mon inaptitude scolaire, alors que j'ai un QI élevé et que je me morfond dans un job alimentaire depuis une
décennie. 


Au plaisir de vous lire...

PandaVG 10/06/2013 11:28



Bonjour T,


quelle tête j'ai? Je suis bien trop canon pour diffuser une image de moi, je ne veux pas attiser la jalousie des autres femmes de l'univers. 


Mon travail n'est ni épanouissant,  ni à la mesure de mes "talents" mais j'ai 30 jours de rtt par an en plus de mes 5 semaines de congés payés alors la procrastination prend le dessus. Le
job alimentaire c'est pas si mal en attendant d'avoir LE déclic. Enfin ca dépend du boulot alimentaire, vous faites quoi vous?


Merci pour les compliments ;)



Céline 27/03/2013 23:54


J'avais écrit un commentaire en janvier, merci pour votre réponse qui répondait bien à mon interrogation


donc juste un petit coucou en passant,


Céline

PandaVG 10/06/2013 11:13



Merci pour ce coucou ça fait plaisir Céline ;)



En quête de mes rayures 15/03/2013 15:12


Bonjour,


Merci pour cet article super intéressant.


J'ai lu le même livre, je me reconnais quasiment à chaque page, mon cerveau bouillonne... Je viens de prendre rdv avec la psy de mon fils. Mais comment aborder la question ?


Peux-tu me raconter comment tu as fait de ton côté ?


Merci :)

PandaVG 10/06/2013 10:49



Bonjour, Je suis désolée de répondre aussi tardivement.  Comment aborder la question? J'ai tout simplement raconté toutes les étapes qui m'ont menée à consulter une psy spécialisée, puis je
lui ai demandé de me faire passer le WAIS. Je crois qu'il faut y aller cash. De toute façon un professionnel spécialisé sait reconnaître un cas quand il en voit un ;). Ça me ferait plaisir
d'avoir de tes nouvelles. Bye 



Emmanuel 15/03/2013 10:49


Hello,


Non, malheureusement je ne vais pas mieux, je m'enfonce lentement dans le désespoir. 
J'ai bien été trainer sur 2 sites de "THQI" et autres "doués", mais l'esprit qui y règne me semble si loin de mes préoccupations que je n'y trouve pas de réconfort ou d'éclaircissement sur ma
situation.

J'y ai cependant trouvé l'adresse d'une psy habilitée et plutôt recommandée pour ce genre de diagnostique chez l'adulte, mais c'est tout de même à 150 km de chez moi... c'est compliqué.

Je n'ose pas franchir le pas de la consultation et à côté de çà, j'ai de plus en plus l'impression de "pourrir" la tête de mon fils à cause de mes prises de tête permanentes, de mon esprit rebel
et révolté qui s'exacerbe jour après jour.

Je tourne en rond...

Ce n'est pas nouveau, j'ai toujours tourné un peu en rond sauf qu'aujourd'hui j'en suis parfaitement conscient et ça fait très mal...  très peur pour l'avenir aussi.

PandaVG 10/06/2013 10:41



Bonjour Emmanuel, je suis désolée pour cette réponse très très très tardive. J'espère que tout s'est arrangé de façon positive depuis ton dernier message. 



Emmanuel 14/02/2013 08:51


Ah j'oubliais un détail :

Il n'y a pas qu'en ce moment que je peux être difficile à vivre pour ma compagne. Je l'ai toujours été, avecelle comme avec le reste de ma famille. D'où une envie de confirmer ce que tu rapportes
sur notre solitude innée et quasi inévitable.

Je me sens comme un ovni qui flotte dans l'univers, perdu, sans jamais pouvoir se poser quelque part, sans jamais pouvoir se reposer...

PandaVG 15/03/2013 08:11



Je crois à l'amour  on n'est pas obligé d'être seul. Même si des fois j'ai besoin d'un peu de solitude, rien
ne pourrait remplacer mon chéri et mes 2 fils. Je ne pourrais pas vivre sans eux. 


Tu te poses des questions sur tes sentiments ? Ou tu sais que tu aimes ta compagne, mais des fois tu aurais bien envie de te barrer loin ? Ce sentiment là, je pense qu'il est normal... 



Emmanuel 14/02/2013 08:33


Ok on se tutoie si tu le veux bien, de toutes façons je préfère  

Pour ce qui est du professionnel, j'ai reçu les coordonnées d'une psy via un site sur la "douance" (c'est terrible, je n'aime pas du tout ce terme... et aucun autre qui se rapporte au sujet
bizarrement.). Cependant c'est à plus de 120 km de chez moi, soit 1h30 à 2h de route et quasi 30€ de frais aller/retour. Quand on perçoit 4,5€ / jour comme moi actuellement, c'est
handicapant.
Je vais chercher encore un peu avant de me rapprocher d'elle mais s'il le faut j'irai là-bas.

Mon fils a maintenant 10 ans. Il n'a pas vraiment de difficultés scolaires, mais plutôt des facilités. Le problème chez lui, c'est la motivation. C'est un peu comme si tout l'ennuyait. Si je ne
suis pas à ses côtés pour le pousser il se laisse aller et met par exemple 1h voir plus pour faire 1 ou 2 petits exercices plutôts simples.

Je ne suis pas persuadé qu'il fasse preuve d'une intelligence hors normes, mais il y a des choses troublantes parfois. Les questions qu'il me pose, les emissions qu'il aime regarder (avec moi, je
l'influence donc beaucoup visiblement). Il aime les documentaires animaliers, les emissions qui font voyager l'esprit (Faut pas rêver, j'irais dormir chez vous, Ushuaïa, Thalassa, etc...).

Je ne sais pas d'où lui vient cette fascination pour moi, parce que c'est carrément ça : comme s'il me vénérait. S'en est même perturbant et génant pour moi parfois, et encore plus pour ma
compagne qui se sent un peu exclue. Est-ce parce que j'essaie de parler le plus possible de ses états d'âme avec lui, de ses divers problèmes de petit mec de 10 ans, de tout et de rien.
Il aime à dire souvent que j'ai réponse à tout. A toute question je lui fournis une réponse expliquée avec des mots compréhensibles pour lui. Et d'ailleurs je n'ai parfois même plus besoin de
vulgariser mon vocabulaire car il a développé le sien énormément.

Mais cette question de mon influence sur lui me fait un peu peur. Peur qu'il ne soit effectivement pas surdoué mais qu'il s'imprègne petit à petit de mes angoisses et mes défauts : manque de
confiance en lui, démotivation, perfectionnisme paralysant, manque d'intérêt pour les choses "habituelles" et le quotidien, difficultés à s'intégrer dans des groupes. Et que ce qui pourrait
passer pour des signes d'une certaine douance ne soient finalement que le côté sombre de mon influence sur lui...

Et ma compagne, en plus de développer une jalousie latente, s'inquiète également de ça.

C'est très très compliqué. Au point que parfois je m'interdis de lui parler, de lui montrer mes sentiments, je m'interdis de réagir à telle ou telle chose que je vois, entends ou lis... Je
m'exclu ou je l'exclu volontairement en pensant le préserver un peu de mon influence que je finis par croire négative en tous points.

Rien de plus horrible pour un père envers son fils, mais j'ai de plus en plus le sentiment que c'est mieux pour lui.  


 


Peut-être faudrait-il que je consulte un professionnel avec lui...?
Mais je ne voudrais pas qu'il se sente considéré comme malade, anormal ou je ne sais quoi. Qu'il prenne les éventuels tests qu'on pourrait lui faire passer comme un examen à réussir à tous prix
et dont l'échec serait une preuve d'une certaine incompétence, ou je ne sais quoi encore... Qu'il croit au fond de lui que c'est une épreuve à ne pas râter, sous peine de se voir "dévaluer" sur
l'échelle de notre estime et de celle des gens qui l'entourent.


Tant que je ne me sentirais pas plus en accord avec moi-même, il me sera difficile d'être le père que je devrait être...

Parfois je me dis qu'au dela de la psychologie, c'est peut-être vers le théatre et la comédie que je devrait me tourner, car il est vrai que j'ai des dons certains pour ça. Il ne se passe pas une
semaine sans qu'on m'en fasse la remarque, et ce, depuis le collège (là où justement mes études ont commencé à être compromises, saccagées, littéralement détruites par le système éducatif,
avec une force et une violence incroyable).


 


Voilà. Sur ce, il est 8h32, mon fils est parti à l'école il y a 30 min et moi j'ai la tête en feu, les yeux qui vont me sortir du crâne, le corps déconfit car je n'ai quasi pas dormi de la nuit,
comme bien souvent ces derniers mois...

C'est pitoyable mais je dois aller m'effondrer dans mon canapé sous peine de voir mon cerveau exploser.

A bientôt.  

PandaVG 15/03/2013 07:51



Bonjour Emmanuel, 


Comment vas-tu ? Désolée de n'avoir pas répondu tout de suite la dernière fois. J'espère que le moral va mieux ? 


Pour ton fils je ne sais pas trop... Parles-en avec le psy que tu verras pour toi. Ma psy m'avait dit pour mon fils (qui n'avait que 3 ans) que tant que le petit ne présentait pas de difficultés
avec les autres enfants ou à l'école, je pouvais repousser l'âge du bilan à au moins 6 ans, si vraiment on pensait que le bilan était nécessaire. 


Donne-moi des nouvelles de vous à l'occasion... 


Bises 



Emmanuel 13/02/2013 00:38


Ho vous savez, de cette "direction artistique" je n'avais que la fonction en quelque sorte, mais pas le titre, bien qu'on ai failli me le donner à un moment et je l'ai refusé pour diverses
raisons... c'était une société plutôt "voyou" qui a fini par fermer. MAis sans ce dernier détail, et si l'entreprise n'avait pas fermé, je pense que je ferais encore ce boulot aujourd'hui. Ca me
plaisait assez, c'était varié et j'avais des collègues en or. Seule la direction et ses maguouilles ont terni le tableau. A cette époque je ne me posais pas trop de questions mais je n'arrivais
tout de même pas à me sentir bien au quotidien.


Et l'informatique, ça n'a duré qu'une semaine tellement je m'y suis ennuyé. Je bossais dans un petit magasin de vente de matériel info.  : monter des pc, les configurer, accueillir la
clientèle... c'était pas mon truc du tout, et je n'étais pas dans le même "trip" que les gens de la boîte.


Et pour être plus précis, ce n'est pas exactement après avoir lu ce bouquin que j'ai craqué, mais le lendemain quand j'en ai parlé à une psychologue du travail que je voyais depuis quelques
semaines dans le cadre d'un pseudo stage de réorientation professionnelle. Je lui avais fait part de mon ressenti à la lecture du fameux livre, via un mail, et dans sa réponse, elle me signifiait
qu'effectivement elle avait cru déceler chez moi certains symptômes significatifs, que je faisais preuve d'une grande intelligence et qu'il serait bon que je me fasse diagnostiquer pour m'aider à
aller de l'avant. Elle avait vu en moi une personne qui s'était totalement oubliée pour s'adapter aux autres. J'étais tellement à côté de moi-même que j'étais littéralement en train de glisser
sur une pente dangereuse.


C'est là que j'ai craqué.
Pourtant elle ne m'a rien affirmé clairement mais je ne sais pas, pour moi c'était comme une preuve de plus. Elle ne pouvait pas m'aider à trouver un psy adapté puisqu'elle n'était dans la région
que depuis peu et n'avait pas de "réseau" pro encore tissé. Elle-même n'avait pas les outils necessaires à ce genre de diagnostique et ce n'était de toutes façon pas son rayon.


Pour ce qui est de ma compagne, non, on ne parle pas vraiment de ça. Elle trouve que ce bouquin me fait plus de mal qu'autre chose. Elle me repprochait presque de le lire...
Quand j'ai eu cette crise de larme elle était bien entendu à mes côté et m'a soutenu, m'a encouragé à consulter un psy pour remonter la pente, mais je crois qu'elle imagine que je me fais des
idées sur ma "condition".

Elle sait pertinement que je suis très intelligent, très clairvoyant, très perspicace avec les gens et les situations, très très polyvalent. C'est d'ailleur des choses qu'elle a souvent pu
vérifier au quotidien. Mais pour elle c'est juste de l'intelligence "normale", je suis une sorte de débrouillard un peu peaumé dans la vie, qui veut tout et rien à la fois et cherche probablement
des excuses à ses echecs professionnels...


Peut-être a-t-elle raison, qui sait...


C'est compliqué donc, je n'ai personne à qui en parler librement et ouvertement. Quelqu'un qui n'a aucun apriori sur moi.

J'ai toujours été un solitaire, depuis tout petit, mais là le fardeau devient handicapant et lourd à porter.


 

PandaVG 13/02/2013 17:16



C'est chouette d'être tombé sur une psy du travail qui a pu déceler certaines choses chez toi (bon allez on se tutoie hein). Du coup ça te donne un élément de plus auquel te raccrocher: tu ne te
fais pas forcément des idées puisque tu n'es pas le seul à croire à cette hypothèse.


Je ressens un peu d'amertume quand tu évoques ce que tu crois que ta compagne pense de tout ça... Vous allez avoir un 2e enfant. Elle est probablement centrée sur ça, il ne faut pas lui en
vouloir, c'est normal.


Certains surdoués pensent que nous ne sommes pas faits pour être en couple. Que ce soit avec un autre surdoué ou non. Nous serions faits pour rester des solitairess. Je ne suis pas vraiment
d'accord (bien que j'ai toujours été moi aussi une solitaire), ma vie serait bien triste sans mes petits garçons et mon mari (surdoué lui aussi).


Je crois qu'il n'y a qu'en ayant vécu soi-même tout ce cheminement qu'on peut réellement comprendre combien ça peut nous bouffer. Et surtout qu'on en a besoin pour avancer. Mon mari ne
s'intéresse quasiment pas au sujet des surdoués. Il n'a lu aucun bouquin sur le sujet et c'est tout juste s'il a survolé mon bilan psychométrique (parce que je lui ai mis de force sous
le nez lol).


Il a eu la chance d'être détecté jeune donc aucun problème d'inhibition intellectuelle ou de manque de confiance en lui, aucune peur de l'échec et aucune anxiété sociale (pas de trouble de
l'estime de soi). On ne se comprend pas toujours pourtant. Puis j'ai parfois l'impression de le gonfler quand je parle des surdoués ou quand je pointe une caractéristique qui s'y rapporte à
propos de notre fils de bientôt 5 ans. Comme s'il fallait nier qu'il est probablement précoce. Tout ça parce qu'il y a une dyssynchronie intelligence/affectivité évidente chez ce petit, alors que
les spécialistes (comme JC TERRASSIER par exemple) savent que c'est normal chez un enfant précoce, "les gens" pensent que ça veut dire au contraire que l'enfant n'est pas si "en avance" que ça,
vu qu'il se comporte parfois comme un bébé. Bref si on s'intéresse au sujet on sait, sinon on ne sait pas.


Enfin je m'égare.


Tout ça pour dire qu'à propos de ta compagne, il faut être indulgent. Quand on passe par ce par quoi tu passes en ce moment et ce par quoi je suis passée en 2011, on peut être difficile à vivre
pour notre entourage et pour ceux qui nous aiment. Nous attendons une certaine compréhension de leur part qu'ils ne sont pas en mesure de nous donner, mais ce n'est pas nécessairement leur faute.
Ils n'ont aucune idée de la force du mal qui nous ronge. Tu imagines, plus de 30 ans à souffrir comme ça??? Qui peut comprendre, à part ceux qui passent par les mêmes questionnements, les mêmes
épreuves?


Pour trouver un professionnel, j'oubliais, tu peux contacter l'AFEP (il y a des antennes un peu partout en France), c'est une association pour les enfants précoces, ils orientent les parents vers
des pro, sans doute sont-ils habitués à aussi avoir des parents surdoués, donc ils connaissent peut-être quelqu'un pour toi. Quel âge a ton fils? Ma psy m'a recommandé d'attendre que mon fils ait
au moins 6 ans et qu'il manifeste des difficultés dans le milieu scolaire pour lui faire passer un bilan psychométrique.



emmanuel 12/02/2013 12:17


Bonjour,


 


Un peu comme vous, je me suis sentis mieux après la lecture de ces bouqins, après bien sûr une crise de larme intense comme je n'en avais jamais connu auparavant. Un soulagement par la douleur,
j'ai pleuré de me rendre compte qu'en définitive je n'étais pas fou, enfin je pouvais me dire que je n'étais pas malade, juste différent.

Actuellement je suis au chômage, comme souvent depuis la fin de mes études chaotiques. J'alterne des périodes de travail et de chômage depuis mes 22 ans. J'ai fait un peu tous les métiers, de
l'ouvrier sur chaîne au directeur artistique, en passant par  la logistique, la vente, l'informatique...

Comme vous je m'ennuie très vite dans ce que je fais. Une fois que j'en ai fait un peu le tour, je me lasse et j'ai la furieuse envie de passer à autre chose. Aux yeux de mon entourage je passe
du coup pour un fénéant et même pire, un incappable pour certains, c'est terrible !


Sinon je me suis inscrit sur 2 sites de suréficients mais je dois attendre la validation par les modérateurs (ils limitent les inscriptions quotidiennes, et je n'ai visiblement pas de chance, la
mienne est encore repoussée...).

J'espère vraiment trouver une adresse de professionnel dans ma région pour avoir confirmation de mon "état".

Merci à vous, ça fait toujours du bien de partager un peu son expérience et son ressenti avec des gens semblables  


 

PandaVG 12/02/2013 18:07



Je ne savais pas qu'ils limitaient les inscriptions maintenant sur les fora de surdoués .


Il doit y avoir de temps à autre des trolls ou autres rigolos de service qui sont attirés par le sujet.


Vous avez l'air d'avoir tenté plein de jobs qui avaient l'air sympa! Direction artistique et informatique, ça semble si différent! Et vous n'avez "que" 36 ans.


Comment votre compagne vit-elle votre quête? Vous épaule-t-elle dans vos questionnements? 



Emmanuel 08/02/2013 16:25


J'oubliais, j'ai passé plusieurs tests de QI "traditionnels" depuis 2 ans, sur internet, dans des bouquins et autres, et les résultats oscillent toujours entre 137 et 143...

Je ne sais pas ce que ça vaut, mais ça m'a inquiété à la longue :
avoir un tel QI (théoriquement, vu la fiabilité parfois douteuse de certains tests) et réussir si peu dans la vie et m'intégrer si difficilement en société (bien que ce ne soit plus mon objectif
principal).


 


Et vous, où en êtes-vous aujourd'hui ?

Actuellement j'ai peur de tomber sur un psy inadapté, ou un charlatant, ou même  de m'embarquer dans une thérapie qui durerait des mois voir des années, je n'ai plus le temps, j'ai 36 ans et
bientôt un 2eme enfant...

PandaVG 11/02/2013 18:26



Bonjour Emmanuel,


J'ai adoré le livre de Martin Page!!! Je n'ai par contre pas lu l'autre que vous citez. J'ai un peu lâché le sujet de la surdouance, du moins dans mes lectures, je n'ai pas vraiment quelqu'un
avec qui discuter du sujet alors j'essaie de passer à autre chose. 


Ce que vous me décrivez est complètement caractéristique.


J'aimerais pouvoir vous aider en vous donnant le nom d'un bon psy dans votre coin mais malheureusement je ne connais personne. Avez-vous essayé de poser la question sur un forum de surdoués?


En tout cas, vos résultats aux tests "traditionnels" montrent que vous êtes brillant. Je vous encourage à passer le wais, qui sera sûrement couplé à un test de personnalité pour vous orienter
professionnellement (un psy compétent vous le proposera). 


Le wais ne donne pas de solution miracle: je ne sais toujours pas quoi faire de ma vie. Mon test de personnalité m'a appris que je pouvais quasiment tenter tous les métiers mais ça ne m'aide pas.


Donc je suis toujours là où j'en étais, c'est à dire secrétaire dans un cabinet d'expertise comptable. Ma chef a bien remarqué que j'avais un gros potentiel,  elle m'encourage à reprendre
mes études mais j'ai bêtement peur et je ne sais pas ce qui me plairait.


Ce qui a changé c'est que je sais que je ne suis pas folle et ça me réconforte quand je vis à nouveau une situation où je me sens en décalage. Aussi je ne souffre plus de ne pas être "normale"
dans le sens que je suis toujours une "sans amis" asociale lol.



Emmanuel 08/02/2013 16:19


Bonjour,

Je suis tombé un peu par hasard sur votre blog en cherchant des infos sur les test WAIS, et encore une fois, je me retrouve totalement dans la description de votre personnalité, de vos problèmes
de stress, de perfectionnisme et de sociabilité.

En fait moi aussi je me suis souvent demandé, et depuis très longtemps, à la fois si je n'avais pas "le melon"et en même temps si je n'étais pas à moitié fou. Toujours à remarquer des choses que
personne ne remarque, à faire des associations pertinentes que personne ne fait, d'avoir des facilités dans tout ce que je fais et en même temps un manque horrible de confiance en moi, des
angoisse récurentes, ce sentiment ancien et permanent d'extrême solitude.

Jusqu'au jour où j'ai vu un lien d'une amie sur Facebook pour le livre "Comment je suis devenu stupide" de MArtin PAge. J'ai suivi ce lien, j'ai commandé ce bouquin car le titre m'avait
interpelé. Trop souvent je me repettais "heureux les simples d'esprit, je donnerai n'importe quoi pour ne plus réfléchir comme ça, pour être un "imbécile heureux". Et en commandant ce livre, à
nouveau un lien est apparu à l'écran faisant la promotion d'un autre livre :

"l'adulte surdoué apprendre à faire simple quand on est compliqué" de Monique de Kermadec.

Et là j'ai eu un électrochoc !
j'ai eu l'impression en lisant ce livre que l'auteur m'avait suivi toute ma vie durant, secrêtement, et racontait tout dans les moindre détails. Chaque facette de ma personnalité se déroulait
sous ses mots. J'en ai pleuré, j'ai totalement craqué... "je ne suis pas fou" ai-je répetté sans cesse à ma compagne en pleurant toutes les larmes de mon corps.

Depuis je pense à consulter un psy compétent et à faire diagnostiquer mon fils également, car il présente certains traits de comportement qui m'ont été propre dans l'enfance, et une certaine
avance intellectuelle.

Cependant je ne sais pas du tout vers quel psy m'orienter. J'ai bien eu des séances avec une psychologue du travail du fait de ma situation de chômeur (bha oui, j'ai du mal à garder un emploi...
et mon manque de confiance en moi m'a fait râter mon expérience de graphiste freelance dernièrement.). Mais elle n'était pas spécialisée ni équipée pour ça, et n'étant dans ma région que
depuis peu de temps elle n'avait aucun contact direct avec des confrères/consoeurs qualifiés.

J'habite dans le nord (59) alors si vous aviez des sites internet, des adresses même, ou carrément un numéro de téléphone où je puisse trouver un professionnel compétent, je vous en serais très
reconnaissant. Je cherche pas mal, mais je patauge et finis par me décourager...

Il faut dire que je suis un peu au bout du rouleau depuis quelques mois, voir quelques années même.

J'aimerai faire un bilan avec les test WAIS pour savoir si je ne me fais pas de fausses idées sur ma condition et faire un point avec un professionnel avant de me relancer dans une activité
professionnelle hasardeuse qui finira certainement en echec, comme à l'acoutumée... 

Et merci pour votre témoignage qui me fait me sentir bien moins seul et me laisse entre-voir un certain espoir.

Céline 14/01/2013 22:33


Bonjour je suis passée  sur votre blog à la recherche de recettes et j'ai appris pleins de choses. Je vis à proximité de Toulouse. Je me posais la question à la lecture de cet article si le
test en temps que tel vous avez apporté vraiment quelque chose ou si c est plutôt l accompagnement qui va avec ?  j avoue que j aurais du mal à me decider à le passer. J ai déjà eu du mal a
intégrer cette possibilité quand mon psy l ' avait évoqué. Merci, bonne soirée, Céline.


 


 


 

PandaVG 18/01/2013 09:57



Bonjour,


Tout dépend de ce que vous recherchez.


Personnellement ce n'est pas le chiffre du résultat qui m'intéressait, mais j'avais besoin de passer ce bilan pour comprendre comment je fonctionne parce que j'avais l'impression que c'était ça
qui me gâchait la vie.


Mais sinon je connais des personnes qui ne ressentent pas encore le besoin de passer le bilan, du moment qu'elles consultent un psy qui s'y connaisse en la matière. 


Si le votre a déjà évoqué l'idée, il connaît peut-être les spécificités qui viennent avec.


Si un jour vous ressentez le besoin de sortir du flou, le bilan peut être une bonne solution.


 


Depuis mon bilan, je n'ai pas remis le pied chez un psy. Par contre je relis de temps en temps l'analyse que j'ai eu par écrit de mes résultats, pour me rappeler que je ne suis pas "tordue" et
que je fonctionne comme je fonctionne parce que c'est mon cerveau qui est comme ça.


Ça a changé ma vision de la vie. Quand il m'arrive de me sentir en décalage au milieu des autres ou dans certaines situations, au lieu de m'accabler et de me dire que tout est de ma faute, je
repense à tout ça et je me sens plus légère.


À vous de voir...


Bon courage pour la suite, j'espère que vous trouverez les réponses que vous cherchez.


Bises



bluejark 03/01/2013 02:09


Mon 2nd commentaire ayant été publié instantanément, j'en déduis qu'il y a eu un souci lors de l'envoi du 1er! J'ai
eu un semblant d'intelligence -une fois n'est pas coutume :P- en le copiant juste avant de l'envoyer, donc je le re-poste, Ouf!




=>


Bonsoir..
Il est tard (1h43) donc ne vous attardez pas trop sur la forme de ce commentaire svp :P

Tout d'abord les présentations: J'habite Toulouse, j'ai 24a, je suis surdoué depuis peu (formulation erronée mais qui me fait rire), 8mois à tout casser... Je vis en couple avec une surdouée
(depuis peu également). Et on est végétariens depuis 2mois, donc votre petite phrase en haut de votre blog m'a interpellé, amusé et touché car je retrouve en vous une partie de moi que je
découvre progressivement... Bref.


 


Je voulais juste vous souhaiter beaucoup d'amour et de réussite dans la vie. Vous avez l'air d'être une personne sensible, bonne, et fragile, c'est malheureusement une rareté dans ce monde...
Donc je ne vous souhaite que du bonheur, peu importe ses formes :)

PS: Votre psy spécial WAIS a l'air bien plus compétente que la mienne, vous avez eu de la chance! Le livre de JSF a également été le déclic pour moi, et... un passage m'a fait rire: je
procrastine également (personnellement c'est mon fléau), ça fait 2ans que je dois prendre rdv chez l'orthoptiste et j'ai des migraines assez facilement... :P

Ah oui je sais ce que je voulais vous dire; je ne sais pas ce que vous entendez par (ce n'est pas un c/c, j'écris ça de tête donc ça reflète seulement ce que j'avais compris (votre billet sur
qu'est ce qu'un surdoué entre "")) "Malgré les amis etc on se sent souvent seul"... Cette description a perdu beaucoup de sa substance depuis que j'ai rencontré ma future femme: avant je me
sentais seul, j'avais des copains/ma famille mais je ne me sentais ni écouté ni compris, ou peu, et depuis qu'on s'est rencontrés nos 2 âmes sont comme connectées, je me sens et elle se sent
entièrement compris, c'est la seule personne dans ma vie avec qui je me sens ainsi et idem pour elle.. Cela n'a rien à voir avec l'amour que l'on a l'un pour l'autre, et ça ne nous empêche pas de
se sentir seuls quand même dans la journée, mais cette solitude plus profonde qui était mon quotidien avant s'est entièrement évaporée.


Je ne sais à quelle solitude vous faisiez allusion, celle passagère et fugace (qui des fois peut plomber une journée entière) au fond, ou celle plus lancinante & puissante, qui résulte pour
moi du sentiment de n'avoir personne qui nous comprend entièrement, et qui nous fait souffrir...


 


Rebref; désolé pour la forme c'était immonde, & je ne vous en voudrais pas de n'avoir lu que la 1ère et la dernière ligne :D Longue vie aux gens que vous aimez ;) (ainsi qu'aux animaux :P )

PandaVG 05/01/2013 22:09



Ha ha en fait le commentaire a bien été posté donc il est là 2 fois, mais c'est pas grave.


Alors bonsoir les toulousains!


Merci pour les voeux d'amour et de bonheur, c'est ce que je vous souhaite également, vous avez de la chance de vous être trouvés l'un l'autre, c'est si peu évident de trouver l'âme soeur, surtout
une qui ait cette même particularité que celle qui vous a amené ici, étant donné qu'il n'y a que 2% de la population qui est concernée...


Je n'ai toujours pas pris rendez-vous chez l'orthoptiste lol, j'ai donc encore certainement ce problème de convergence et donc encore ce problème de procrastination... 


Pour la question de la solitude, bien que j'ai moi aussi trouvé mon âme soeur il y a un peu plus de 8 ans maintenant, je ressens toujours cette sensation, les 2 solitudes dont vous parlez, sauf
que je n'en souffre plus vraiment depuis peu. J'aime très fort mon mari mais je ne pense pas qu'on se comprenne entièrement lui et moi, je ne me comprends pas moi-même parfois lol, alors ce n'est
ni sa faute ni la mienne. Je ne souffre plus de la solitude parce que j'ai compris récemment que finalement, j'ai besoin d'elle pour me sentir bien.


Pendant un temps, j'ai cherché à me faire de nouveaux amis. J'ai laissé entrer des personnes que je connaissais à peine dans mon espace intime, je me suis forcée pour entrer dans le moule, parce
que ne pas avoir plein d'amis, ça fait tâche. Je pensais avoir bien choisi pourtant. J'ai réaliisé qu'en fait, ce n'était pas naturel ni confortable pour moi de faire semblant. Je n'ai pas besoin
de nouveaux amis. Le peu que j'ai déjà me suffit amplement. Ils me connaissent, je n'ai pas à être quelqu'un d'autre, ils savent qu'il ne faut pas se vexer si je ne donne pas de nouvelles pendant
des semaines ou si je ne dis pas grand chose quand on est en groupe. Et puis en fait, certaines des personnes que j'ai laissées m'approcher se sont révéler être "relou" et j'ai pas envie de
m'encombrer de relou dans ma vie. Donc à choisir entre la probabilité de me rendre compte trop tard que j'ai intégreé des relou à ma vie ou rester dans ma solitude de no-life, je choisis ma douce
solitude.


JSF m'avait répondu début 2011, peut-être que depuis elle se fait pas mal harcelée lol.


Je ne veux pas trop écrire le nom de la psy que j'ai vue, ici, sur internet, par contre je vous envoie ça par mail. Elle n'écrit nulle part qu'elle est spécialisée parce que, je la cite: les
personnes concernées savent la trouver. Alors si je me mets à écrire son nom, j'ai peur qu'il y ait plein de gens qui la contactent, qui remplissent son carnet de rendez-vous et qui ne lui
laissent plus de temps libre pour ceux qui en ont réellement besoin .


Merci pour votre passage sur le blog et longue vie à votre amour!



bluejark 03/01/2013 02:06


Euh... Je viens juste de voir que vous habitiez sur Toulouse... Suffit les coïncidences! ;)


 


Et nous avons également envoyé un mail à JSF, sans retour de notre côté.. Du coup je suis curieux de savoir quelle psy vous êtes allés voir sur Toulouse, celle qui m'a été conseillé nous ayant
fortement déçu (pour plusieurs raisons ^^)..


Buena noche :)

bluejark 03/01/2013 02:02


Bonsoir..
Il est tard (1h43) donc ne vous attardez pas trop sur la forme de ce commentaire svp :P

Tout d'abord les présentations: J'habite Toulouse, j'ai 24a, je suis surdoué depuis peu (formulation erronée mais qui me fait rire), 8mois à tout casser... Je vis en couple avec une surdouée
(depuis peu également). Et on est végétariens depuis 2mois, donc votre petite phrase en haut de votre blog m'a interpellé, amusé et touché car je retrouve en vous une partie de moi que je
découvre progressivement... Bref.


 


Je voulais juste vous souhaiter beaucoup d'amour et de réussite dans la vie. Vous avez l'air d'être une personne sensible, bonne, et fragile, c'est malheureusement une rareté dans ce monde...
Donc je ne vous souhaite que du bonheur, peu importe ses formes :)

PS: Votre psy spécial WAIS a l'air bien plus compétente que la mienne, vous avez eu de la chance! Le livre de JSF a également été le déclic pour moi, et... un passage m'a fait rire: je
procrastine également (personnellement c'est mon fléau), ça fait 2ans que je dois prendre rdv chez l'orthoptiste et j'ai des migraines assez facilement... :P

Ah oui je sais ce que je voulais vous dire; je ne sais pas ce que vous entendez par (ce n'est pas un c/c, j'écris ça de tête donc ça reflète seulement ce que j'avais compris (votre billet sur
qu'est ce qu'un surdoué entre "")) "Malgré les amis etc on se sent souvent seul"... Cette description a perdu beaucoup de sa substance depuis que j'ai rencontré ma future femme: avant je me
sentais seul, j'avais des copains/ma famille mais je ne me sentais ni écouté ni compris, ou peu, et depuis qu'on s'est rencontrés nos 2 âmes sont comme connectées, je me sens et elle se sent
entièrement compris, c'est la seule personne dans ma vie avec qui je me sens ainsi et idem pour elle.. Cela n'a rien à voir avec l'amour que l'on a l'un pour l'autre, et ça ne nous empêche pas de
se sentir seuls quand même dans la journée, mais cette solitude plus profonde qui était mon quotidien avant s'est entièrement évaporée.


Je ne sais à quelle solitude vous faisiez allusion, celle passagère et fugace (qui des fois peut plomber une journée entière) au fond, ou celle plus lancinante & puissante, qui résulte pour
moi du sentiment de n'avoir personne qui nous comprend entièrement, et qui nous fait souffrir...


 


Rebref; désolé pour la forme c'était immonde, & je ne vous en voudrais pas de n'avoir lu que la 1ère et la dernière ligne :D Longue vie aux gens que vous aimez ;) (ainsi qu'aux animaux :P )

PandaVG 09/03/2015 12:01

Oh oui c'est pénible!

Sim 08/03/2015 08:38

Elle est horrible cette sensation, surtout quand tu as décelé le tout petit petit truc que l'autre a fait dans sa communication non verbale ou un truc qui est passé dans son regard et que tu es sûre de toi, sûre que cette personne se moque de toi, ou qu'elle te ment ou que tu n'es pas pris au sérieux...etc et j'en passe...souvent quand tu en parles un proche pour te soulager on te dis "mais non, t'es parano là..."
C'est épuisant de tout analyser...

presque 22/11/2012 04:34


ben disons qu'au niveau contact ça va, mais c'est plus dans des soirées ou il y'a du monde je peux des fois être un peu paranoiaque, je met a interpreter les regards, les rires, etc.., en les
prenant "contre" moi, du coup je panique je me sens pas bien, anxiete, etc..., et dans des grosses crises, je suis comme ça, mais tout le temps, du soir au lendemain matin, donc t'imagine sur une
semaine, je dors plus, mange moins, transpire beaucoup, très tendu, migraines très fortes, impossibilité totale de concentration donc impossible de travailler ou conduire (chaque bruit, paroles,
sons, retiennent mon attention en me demandant si c'est "dirigé" contre moi), bref, pour l'instant j'ai eu 2 grosses de 2 semaines chacune, finissant a l'hopital a chaque fois, évidemment tu
finis par imaginer des délires, genre tu te sens surveillé par le gign, mis sur écoute, tes voisins t'épient par la fenêtre, tout le monde ligué contre toi, voila ça c'est les grosses crises.
sinon en temps normal, ça va, évidemment j'ai des fois des petites angoisses en journée, des fois dans des magasins remplis de monde ça va, et des fois je me pas a l'aise. bon après ma 2e grosse
crise je me suis renfermé sur moi même, alors je sors plus beaucoup, je cherche plus trop de travail pour éviter les situations stressantes, voila, mais sinon quand même ça va, je suis bien a 90%
du temps, y'a des jours entiers ou j'ai zero angoisses (heureusement !). voila. :)

PandaVG 22/11/2012 14:42



Ce que tu expliques au début de ton message, je le vis également! J'interprète les regards et les rires, comme si d'office, tout le monde se moquait de moi. Mais je ne vais pas jusqu'à paniquer.
Disons que c'est juste une situation inconfortable et que j'aimerais mieux me barrer et rester chez moi. Dans mon cas, je crois que c'est juste une question de confiance en moi.


Heureusement que ça va 90% du temps pour toi, ça doit être l'enfer sinon! Tu as songé à faire du théâtre peut-être pour t'aider à vaincre ta paranoïa?



presque 21/11/2012 11:44


bonjour, bon déja je comprend ta peur des troubles psychologiques mais personellement j'ai été diagnostiqué psychotique paranoïaque et souffrant d'hyperesthésie (En psychiatrie,
l'hyperesthésie relationnelle désigne la sensibilité et la susceptibilité exagérées dans les contacts sociaux telles qu'observée chez les sensitifs*wikipedia*) et je t'assure que ce n'est pas si
méchant que ça ce genre de trouble, sauf bien sûr en cas de crise aigue, sinon ton blog est très intéressant, je me suis reconnu dans beaucoup de choses, et bon, a moins que ça soit un délire
narcissique de ma part (en même temps que c'est effrayant) je pense être surdoué a 95% dont 20% d'esperance de l'être (pour enfin mettre un mot sur mon sentiment de difference et solitude
perpetuelle face aux gens) peut être je ne le suis pas ce ne serait pas grave en soi, mais en même temps l'être signifie l'explication de beaucoup de chose.(sur moi) en plus je suis plutôt
créatif, j'ai toujours dessiné, et je fais de l'électro (musique) sur mon ordi, j'aime toucher a tout ce qui est artistique, video, sculpture, le fait de chercher a tout comprendre ça je crois
que j'ai ça aussi depuis que j'ai internet, chaque fois que ça me turlupine, sujet, situations, intuitions, je regarde, je recoupe (les infos), des fois je cherche a dormir, et puis en pensant a
un truc qui m'obsède de ne pas savoir je me lève et rallume l'ordi, et je cherche, je passe mes journées a ça, j'ai pas de boulot... bon voila, en tout cas je passerai bien le test pour essayer,
j'ai 27 ans, je pense ce serait bien de le savoir maintenant 

PandaVG 21/11/2012 12:25



Salut!


Effectivement, tu m'as tout l'air d'avoir les symptômes des surdoués (en tout cas tout ce que tu décris est typique), je pense que ça peut être super enrichissant pour toi de savoir et donc de
passer un bilan psychométrique.


Comment se passent les crises aiguës de tes troubles? Je veux dire, comment ça se manifeste? Arrives-tu tout de même à avoir des contacts avec les autres?



 

 

 

Quelque Chose De Précis À Chercher

 

VOS ARTICLES PREFERES


          TOP POSTS!  

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/70/90/80/19120443.jpg

Etre surdoué
ça implique des inconvénients             

http://www.apprendreaapprendre.com/img_dossier/qi_loi_gauss.jpg

WAIS bilan psychométrique adulte:
je me suis décidée à le passer          

http://www.nbiweston.com/wp-content/uploads/2012/06/asperger.jpg

Test en ligne:
syndrome d'Asperger et vivre dans le monde des autres        

http://corporaterewards.com/uploads/icon-present.png Idées cadeaux pour végétariens
palette lily lolo Douche, shampoing, soins, cosmétiques, produits ménagers bio, écolo ET vegan (ingrédients non testés sur animaux)

 


LES RECETTES LES PLUS CONSULTEES


RECETTES VEGETALIENNES (promis, c'est bon quand même)

 

nems au tofu (recette de ma maman) Nems au tofu de ma maman
recette protéines de soja saveurs asiatiques Protéines de soja saveurs asiatiques
chou aux protéines de soja Protéines de soja et chou
(fake poulet!)
sauce bolognaise végétalienne aux protéines de soja Sauce bolognaise aux protéines de soja
(2 recettes)
pizza vegetalienne sans fromage 1 Pizza végétalienne
soupe japonaise express (miso, algue et tofu soyeux) Fake soupe miso express
raviolis-vegetariens-vapeur-avec-pate-a-raviole-wo-copie-1 Raviolis won ton vapeur faciles
soupe potiron lentilles corail Soupe potiron lentilles corail

 


ET C'EST PAS FINI!
LES AUTRES RECETTES

SUIVEZ-MOI!


Les tableaux de PandaVG sur Pinterest

 

Blogosphère
LES BLOGS ECOLOS ET/OU VEGE
AVEC DES RECETTES (mais pas que):
 

Archives (Blog Créé En 2011)

Qui visite ce blog en ce moment? Cliquez sur "real-time view"

Un petit sondage? Merci!

 

Prenez 2 secondes pour sauver un animal

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner