Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 17:30

bidou.jpg

 

Tout d'abord, bonne année 2012 à tous!

Veuillez me pardonner pour le manque de mises à jour sur le blog ces derniers temps. J'essaye de préparer mon départ en congé maternité au boulot et ça me prend pas mal de temps. Mais j'ai des recettes à poster prochainement.

Excusez-moi aussi, chers amis de la blogosphère, je n'ai pas pris le temps de me rendre sur vos blogs non plus, j'en suis navrée, je suis sûre que j'ai dû rater pas mal de choses... Promis, je me rattrape très bientôt.

 

 

Voilà une photo toute fraîche, prise aujourd'hui de mon ventre. Je serai bientôt à 20 semaines d'aménorrhée (20SA = 20 semaines sans règles), je suis donc dans mon 5è mois de grossesse.

Une échographie faite à 17SA a pu nous montrer que le bébé se porte bien et qu'il s'agit d'un garçon. Mon aîné et nous-mêmes sommes ravis! Nous aurions accueilli avec joie une petite fille bien sûr, mais nous avions une préférence pour un second petit mec.

C'est ma dernière grossesse puisque nous ne voulions que 2 enfants. J'essaye de savourer chaque instant mais c'est vrai qu'avec la peur de refaire une fausse couche, je ne me suis pas autant investie que dans les grossesses précédentes, j'ai l'impression d'avoir manqué quelque chose. Ce n'est qu'au 4è mois que j'ai arrêté de stresser, en fait depuis que je sens le bébé bouger, heureusement c'est arrivé tôt, à 16SA.

Bref, maintenant que je n'ai plus peur (ou en tout cas, beaucoup moins fortement), je parle à ce bébé, je me caresse le ventre, je l'aime déjà. Il a déjà un prénom qui l'attend (mais je ne l'écrirais pas sur le blog nanananère).

J'ai mal réagi à la péridurale pour mon premier accouchement: je ne sentais plus du tout le bas de mon corps (c'est con parce qu'il faut sentir les contractions pour pousser correctement), je tremblais de froid en plein mois d'août, je me sentais mal, je suis passée à 2 doigts de la césarienne d'urgence, ma tension est tombée d'un coup et le rythme cardiaque de Fiston jouait aux montagnes russes, ma chance c'est que cette satané péridurale a fini par s'estomper. J'ai refusé qu'on me réinjecte et j'ai fini d'accoucher sans. J'avais accepté la péri alors que j'étais dilatée à 6 (ça va jusqu'à 10). Je maîtrisais très bien la douleur pourtant l'équipe médicale m'avait vivement recommandé de la prendre maintenant, parce qu'après une dilatation à 8 ce ne sera pas la peine de demander et vu la vitesse à laquelle je dilatais... C'est vrai que je dilatais vite, c'était encourageant. Mais j'ai flippé avec leur insistance et dès l'instant où on m'a posé la péri, le travail s'est comme bloqué. J'ai mis un temps fou à arriver à 8, jusqu'à ce que cette péri s'arrête. Ensuite, paf, tout a repris super vite, comme avant la péri. Je suis vite arrivée à 10, j'ai fini d'accoucher sans péri. Ca fait mal, c'est la plus grosse douleur qui m'ait été donné de supporter, mais ce n'est pas insurmontable.

Bref, pour le prochain accouchement, je me passerai de la péri (et donc de mon passage cauchemardesque au bloc). Donc je suis à la recherche d'une préparation à un accouchement sans péri, si vous connaissez une sage-femme qui soit ouverte là-dessus et qui soit à proximité de la clinique Sarrus à Toulouse (ou en centre-ville), merci de me le faire savoir, je suis preneuse.

Laissez tomber les méthodes non prises en charge par la sécu, je ne roule pas sur l'or, donc la sophro à 60€ la séance c'est niet. La sécu prend 8 séances chez une sage-femme en charge, je ne pense pas avoir besoin des 8 séances vu que ce qui m'intéresse c'est uniquement l'accouchement en lui-même (je sais déjà ce qu'il faut sur l'allaitement et les suites de couche).

Je tiens à préciser que je n'ai absolument rien contre les femmes qui ont recours à la péri, je suis même super contente pour elles qu'elles aient pu en avoir une savamment dosée, qu'elles ont réussi à mettre au monde leur bébé sans douleur, qu'elles, elles ont bien vécu la péri etc etc.

Je tiens aussi à préciser que j'ai allaité mon fils et que je compte allaiter le suivant mais que je n'ai absolument rien contre les mamans qui choisissent de donner le biberon. Chacune est libre de faire le choix qui lui semblera le mieux pour elle et le bébé. Je précise parce que souvent quand je parle avec les copines qui viennent d'accoucher, j'ai l'impression qu'elles n'osent pas me dire qu'elles n'ont pas choisi d'allaiter, comme si j'allais me permettre de leur faire la morale. Non non les filles, je ne suis pas comme ça. Je n'aime pas qu'on me juge, alors je ne le fais pas aux autres. N'ayez pas honte.

Hier en zappant à la télé (ouaip, Megaupload est mort), j'ai cru voir un reportage qui parlait de la dictature de l'allaitement, comme quoi 2 mamans sur 3 allaitent et mettent la pression aux autres. Je suis étonnée par les chiffres avancés par M6, j'ai toujours l'impression d'être une des rares extra-terrestres à avoir allaité. Tiens, j'en profite aussi pour préciser qu'on peut tout à fait allaiter dans un lieu public sans faire de l'exhibitionnisme. J'ai réussi un tas de fois et je mets au défi les gens d'avoir pu voir mon sein. Il suffit d'avoir les vêtements adaptés + un petit châle.

Bref, je ne vois pas l'intérêt de cette guéguerre "allaitantes/biberonnantes". On s'en fout quoi, faites comme bon vous semble et ne vous préoccupez donc pas de ce que font les voisines.

 

Enfin, je me prépare doucement à l'arrivée de mon nouvel enfant, j'ai hâte et en même temps, je voudrais que le temps ne passe pas trop vite... J'en suis déjà à la moitié de ma grossesse...

 

Au passage, j'aimerais remercier les gentils lecteurs que vous êtes, qui avez pris le temps de m'adresser un petit mot pour demander de mes nouvelles, je vous kiffe.

 

Bisous les amis, à très bientôt!

Repost 0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 11:56

http://www.art-prints-on-demand.com/kunst/angilbert_goebel/portrait_schopenhauer.jpg

Bonjour!
Joyeuses fêtes pour commencer, parce que je ne sais pas trop si j'aurais le temps de publier quelque chose d'ici 2012!

Encore un article égocentré, désolée. Mais c'est mon blog après tout, j'écris ce que je veux ce sont les échos dans ma tête non?

S'il vous est déjà arrivé de lire les premiers articles de ce blog, vous savez peut-être que ce qui m'a poussée à me poser des questions sur mon éventuel fonctionnement cognitif différent, c'est le fait que j'ai toujours eu des difficultés en ce qui concerne les relations sociales.

Comme si je n'avais pas reçu le bon mode d'emploi pour savoir vivre avec les autres, comme si j'étais inadaptée socialement, comme si j'étais en décalage perpétuel...

Je croyais que si je n'avais pas plein d'amis comme tout le monde, je n'étais forcément qu'une pauvre nana toute pourrie.

Je croyais qu'il fallait que je me fasse plein d'amis, que c'était obligatoire pour être épanouie, que je n'étais pas normale de préférer lire plutôt que d'être entourée de monde et de conversations.

Je n'ai pas l'intelligence sociale hyper développée.

J'ai même voulu y remédier. Genre j'ai commencé à lire des bouquins pour apprendre à mieux vivre avec les autres, pour apprendre à mieux communiquer, je vous en ai parlé dans CET ARTICLE. Je voulais même entamer une TCC (thérapie cognitivo comportementale) pour régler ma phobie sociale. Bref, je voulais me "normaliser". Me faire plein d'amis, quitte à me forcer.

Mais en fait, je n'ai pas envie, ce n'est pas ce que je veux.

Ca fait maintenant 5 mois que j'ai passé le bilan psychométrique qui m'a ouvert les yeux sur mon vrai moi. Depuis, j'ai parcouru du chemin et je me sens mieux. Parce qu'en fait, je ne suis ni anormale ni folle ni tordue ni quoi que ce soit. Si j'ai tant de mal à me sentir adaptée à ce monde dans la vie de tous les jours, c'est tout simplement parce que je fonctionne différemment de la majorité, une fois que j'ai accepté cette idée et que je ne cherche plus à entrer dans le même moule que cette majorité, pourquoi chercherais-je un faux bonheur dont je n'ai nul besoin? (Pour mieux comprendre, je vous renvoie à la lecture de cet article: Etre surdoué ça implique des inconvénients)

Pour conclure, je partage avec vous ces mots d'Arthur Schopenhauer, tirés d'Aphorismes sur la sagesse de la vie (par pitié, ne lisez pas ce texte en croyant voir un quelconque sentiment de supériorité):

L'homme intelligent aspirera avant tout à fuir toute douleur, toute tracasserie et à trouver le repos et les loisirs ; il recherchera donc une vie tranquille, modeste, abritée autant que possible contre les importuns ; après avoir entretenu pendant quelque temps des relations avec ce que l'on appelle les hommes, il préférera une existence retirée, et, si c'est un esprit tout à fait supérieur, il choisira la solitude. Car plus un homme possède en lui-même, moins il a besoin du monde extérieur et moins les autres peuvent lui être utiles. Aussi la supériorité de l'intelligence conduit-elle à l'insociabilité. Ah ! si la qualité de la société pouvait être remplacer par la quantité, cela vaudrait alors la peine de vivre même dans le grand monde : mais, hélas ! cent fous mis en un tas ne font pas encore un homme raisonnable. - L'individu placé à l'extrême opposé, dès que le besoin lui donne le temps de reprendre haleine, cherchera à tout prix des passe-temps et de la société ; il s'accommodera de tout, ne fuyant rien tant que lui-même. C'est dans la solitude, là où chacun est réduit à ses propres ressources, que se montre ce qu'il a par lui-même ; là, l'imbécile, sous la pourpre, soupire écrasé par le fardeau éternel de sa misérable individualité, pendant que l'homme hautement doué, peuple et anime de ses pensées la contrée la plus déserte. Sénèque (Ep. 9) a dit avec raison : « omnis stultitia laborat fastidio sui (La sottise se déplaît à elle-même) » ; de même Jésus, fils de Sirach : «La vie du fou est pire que la mort. » Aussi, voit-on en somme que tout individu est d'autant plus sociable qu'il est plus pauvre d'esprit et, en général, plus vulgaire. Car dans le monde on n'a guère le choix qu'entre l'isolement et la communauté.

(...) L'homme normal au contraire est limité, pour les plaisirs de la vie, aux choses extérieures, telles que la richesse, le rang, la famille, les amis, la société, etc. ; c'est là-dessus qu'il fonde le bonheur de sa vie ; aussi ce bonheur s'écroule-t-il quand il les perd ou qu'il y rencontre des déceptions. Pour désigner cet état de l'individu, nous pouvons dire que son centre de gravité tombe en dehors de lui. C'est pour cela que ses souhaits et ses caprices sont toujours changeants : quand ses moyens le lui permettent, il achètera tantôt des villas, tantôt des chevaux, ou bien il donnera des fêtes, puis il entreprendra des voyages, mais surtout il mènera un train fastueux, tout cela précisément parce qu'il cherche n'importe où une satisfaction venant du dehors ; tel l'homme épuisé espère trouver dans des consommés et dans des drogues de pharmacie la santé et la vigueur dont la vraie source est la force vitale propre. Pour ne pas passer immédiatement à l'extrême opposé, prenons maintenant un homme doué d'une puissance intellectuelle qui, sans être éminente, dépasse toutefois la mesure ordinaire et strictement suffisante. Nous verrons cet homme, quand les sources extérieures de plaisirs viennent à tarir ou ne le satisfont plus, cultiver en amateur quelque branche des beaux-arts, ou bien quelque science, telle que la botanique, la minéralogie, la physique, l'astronomie, l'histoire, etc., et y trouver un grand fonds de jouissance et de récréation. A ce titre, nous pouvons dire que son centre de gravité tombe déjà en partie en lui. Mais le simple dilettantisme dans l'art est encore bien éloigné de la faculté créatrice ; d'autre part, les sciences ne dépassent pas les rapports des phénomènes entre eux, elles ne peuvent pas absorber l'homme tout entier, combler tout son être, ni par conséquent s'entrelacer si étroitement dans le tissu de son existence qu'il en devienne incapable de prendre intérêt à tout le reste. Ceci demeure réservé exclusivement à la suprême éminence intellectuelle, à celle qu'on appelle communément le génie ; elle seule prend pour thème, entièrement et absolument, l'existence et l'essence des choses ; après quoi elle tend, selon sa direction individuelle, à exprimer ses profondes conceptions par l'art, la poésie ou la philosophie.

Ce n'est que pour un homme de cette trempe que l'occupation permanente avec soi-même, avec ses pensées et ses oeuvres est un besoin irrésistible ; pour lui, la solitude est la bienvenue, le loisir est le bien suprême ; pour le reste, il peut s'en passer, et, quand il le possède, il lui est même souvent à charge. De cet homme-là seul nous pouvons dire que son centre de gravité tombe tout entier en dedans de lui-même. Ceci nous explique en même temps comment il se fait que ces hommes d'une espèce aussi rare ne portent pas à leurs amis, à leur famille, au bien public, cet intérêt intime et sans borne dont beaucoup d'entre les autres sont capables, car ils peuvent en définitive se passer de tout, pourvu qu'ils se possèdent eux-mêmes. Il existe donc en eux un élément isolant en plus, dont l'action est d'autant plus énergique que les autres hommes ne peuvent pas les satisfaire pleinement ; aussi ne sauraient-ils voir dans ces autres tout à fait des égaux, et même, sentant constamment la dissemblance de leur nature en tout et partout, ils s'habituent insensiblement à errer parmi les autres humains comme des êtres d'une espèce différente, et à se servir, quand leurs méditations se portent sur eux, de la troisième au lieu de la première personne du pluriel.


Vous pouvez aussi lire cet article que j'ai publié en septembre si vous avez encore du temps à tuer, L'ennui: je suis là mais je ne suis pas là.

Repost 0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 17:10

Vegan-folie-s.JPG

Pour ceux qui souhaitent des recettes de pâtisseries vegan c'est ici: link

 

 

C'est décidé, la prochaine fois que je passe à Paris, je m'arrête là pour y déguster ces magnifiques petites douceurs (et j'emmènerai des tas de gens omnivores pour leur faire découvrir).

 

Mais vous, chers lecteurs, si vous avez la chance d'être déjà dans le secteur, testez donc ces cupcakes bio à presque 100% (exceptés les paillettes ou le colorant naturel comme la chlorophylle), sans produits animaux (sans oeufs, sans gélatine et sans laitages), faits sur place avec du blé de la région (Seine et Marne). Petits plus non négligeables: ils utilisent des produits d'entretien et d'hygiène écologiques, certifiés vegan, le local tourne à l'électricité renouvelable et solidaire, le matériel de cuisine est au maximum made in France.

 

4€ le cupcake par exemple, c'est donné quand on sait tout ça (par rapport aux autres cupcakes du marché qui ne sont ni bio ni éthiques).

 

Les petits noms choisis pour ces douceurs sont originaux, Choc Norris ou John Lemon, je kiffe.

 

En cuisine, c'est Laura qui gère, la blogueuse Vegan Power. Vous trouverez certaines de ses recettes sur le site VG Zone, par exemple celle du macaron vegan au chocolat. On parle de cette pâtisserie ici, sur le forum Vegeweb: http://vegeweb.org/vegan-folie-s-la-1ere-patisserie-vegan-de-france-t9392.html.

 

Que vous soyez vegan ou non, si vous faites un peu attention à ce que vous consommez, cette pâtisserie devrait devenir une adresse incontournable, maintenant qu'une pâtisserie de ce genre existe enfin.

 

Avis aux pâtissiers:

Ouvrez-moi donc un établissement similaire sur Toulouse bon sang!!!

Repost 0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 15:25

 

Bonjour chers lecteurs,

pardonnez-moi pour cette absence, je passe mon temps à somnoler!

Avec le froid de l'hiver reviennent les petits maux bien ennuyeux comme les rhumes.

Alors pour aider un peu notre système immunitaire à se renforcer, ici toute la famille prend de l'extrait de pépin de pamplemousse bio, comme complément alimentaire.

J'ai choisi la marque CitroPlus Bio 800, parce que c'est bio, parce que la concentration de flavonoïdes est de 800mg/100ml (les autres marques n'en contiennent pas autant) et parce que la nouvelle formule est sans alcool.

Evidemment, on respecte les principes de base d'une hygiène de vie saine:

- on se lave les mains (et on nettoie bien sous les ongles!) souvent, à l'eau et au savon (la solution hydro-alcoolique hyper tendance pendant la période de la grippe A ne vaut pas un bon lavage), ça doit être systématique quand rentre de l'extérieur

- on veille à avoir une bonne hygiène corporelle (ceux qui ont lu La Forêt des 29 ou qui connaissent l'histoire des Bishnois comprendront)
- on mange sain et vitaminé (des fruits et des légumes en quantité, surtout tout ce qui est riche en vitamine C), on boit beaucoup d'eau

- on se mouche régulièrement (mais pas trop non plus, sinon on va fragiliser les narines)

- on renouvelle l'air intérieur au boulot et à la maison dès qu'on le peut, histoire de ne pas baigner dans les microbes des autres. On veille à ne pas surchauffer la pièce

- dormir suffisamment et se reposer souvent: quand on est fatigué, le système immunitaire devient vulnérable

 

Voilà, avec tout ça, je ne suis que très rarement malade (ça m'arrive, je ne suis pas un cyborg).

Pour ce qui est de l'extrait de pépin de pamplemousse, j'en prends tous les matins 10 gouttes dans mon jus de fruit, même dose pour Fiston. Oui, je ne suis pas la notice à la lettre, qui dit qu'il faut des tas de gouttes 3 fois par jour, je trouve que je n'ai pas besoin de tout ça. J'augmente les doses si je sens mon immunité faiblir, quand je suis fatiguée (je sens que je vais devenir plus réceptive aux microbes).

Gardez les rhumes loin de vous!

A bientôt!

 

Repost 0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 15:06

article_bastien-petit.jpg

 

Je ne supporte plus de regarder les infos à la télé. Trop de haine, trop de violence, trop de mal. Et moi ça me bouffe. A cause de l'empathie sans doute.

Des collègues m'ont parlé de l'histoire du petit Bastien, tué par son père qui l'a mis dans une machine à laver pour le punir.

Depuis que j'ai entendu parler de cette histoire, je ne pense qu'à ce petit garçon, toute la journée et même la nuit pendant mes moments d'insomnie.

Je me demande comment il est possible qu'un être humain fasse subir ça à un autre être humain. A un enfant.

Je me demande pourquoi la mère a laissé son fils entre les mains de cette ordure.

 

J'essaye de ne pas porter de jugement. Mais c'est trop dur: à la place de ce petit Bastien, j'imagine mon fils, qui a 3 ans lui aussi.

En 3 ans Fiston n'a jamais pris une seule fessée, son père et moi on se débrouille toujours pour ne pas en arriver là, on explique, on parle, on montre par l'exemple, on éduque autrement. Pour l'instant on y parvient, même si c'est vrai qu'il n'est pas toujours docile et sage. Mais l'éducation c'est un boulot de tous les instants, on ne doit jamais faire de pause. Et puis on accomplit notre job de parents à deux, dans l'amour.

Mon fils, c'est ce que j'ai de plus cher au monde. Je pourrais tuer de mes propres mains celui qui voudrait toucher à un de ses cheveux. Plutôt crever moi-même en m'interposant que de le laisser prendre ne serait-ce qu'un coup.

 

En théorie, on pourrait trouver des excuses à cette ordure qui a maltraité Bastien pendant 3 ans... Peut-être a-t-il été maltraité lui-même dans son enfance, ce qui fait qu'il n'a fait que reproduire le schéma qu'il a subi. Peut-être que la misère sociale... Peut-être qu'il est devenu fou... Peut-être, peut-être ou peut-être.

Mais en fait non.

En fait, à mes yeux cette ordure ne mérite aucune clémence, aucun pardon.

En juin 2010, le Tribunal de Meaux l'a condamné à 2 mois de prison avec sursis pour des violences sur sa compagne. Donc la mère de Bastien a été reconnue victime. Et elle est restée malgré ça??? Et personne n'a porté plainte pour Bastien dans tout ça?

 

Je ne sais pas vraiment comment se déroule une enquête des services sociaux de nos jours, mais il y a 15 ans, les assistantes sociales prévenaient les parents de leurs visites. Evidemment, ça laissait le temps aux parents de présenter une famille sous son meilleur jour.

 

Plusieurs lectures pour en savoir plus sur la maltraitance et le devoir de citoyen de porter assistance à une personne en danger:

Document de la fac de médecine de Toulouse "maltraitance et enfance en danger", à l'attention de nos futurs médecins (très bien rédigé, clair et complet)

AVPE: Association de Protection de l'Enfance "maltraitance: signalement, mode d'emploi"

Allo119.gouv.fr: les différents acteurs de la protection de l'enfance (expliqué aux enfants donc de façon claire)

Service-Public.fr: qu'est ce que le signalement? 

 

Les parents reconnus coupables de la mort de leur enfant prennent juste quelques années de prison. C'est dingue. Je ne suis pas pour la peine de mort, tout simplement parce que la mort est une délivrance trop douce pour ces bourreaux. Je suis pour une réclusion à perpétuité, afin de les empêcher de nuire à nouveau, d'avoir à nouveau des enfants.

http://www.europe1.fr/France/Vingt-ans-de-prison-pour-avoir-tue-sa-fille-307687/

http://www.leparisien.fr/paris-75/infanticide-et-maltraitance-une-mere-condamnee-a-11-ans-de-prison-12-03-2010-845955.php

http://www.metrofrance.com/info/bebes-secoues-quatorze-ans-de-reclusion-pour-un-pere-infanticide/mkiq!0YrOlcPECvLgg/

http://www.20minutes.fr/societe/577623-Societe-Les-parents-du-petit-Dylan-condamnes-a-des-peines-de-prison-ferme.php

Des fois, même les signalements aux services sociaux ne sauvent pas l'enfant:

http://www.lepost.fr/article/2009/09/14/1695448_marina-8-ans-victime-de-maltraitance-on-a-fait-deux-signalements-ca-n-a-pas-suffi.html#xtor=RSS-30

 

Voilà. Je ne suis pas une gentille parce que je ne réclame ni indulgence ni clémence pour ces gens-là.

Je ne fais que penser à ce petit garçon depuis que j'ai entendu parler de lui.

Repose en paix Bastien.

J'espère que tes parents paieront.

 

 

 

Repost 0

 

 

 

Quelque Chose De Précis À Chercher

 

VOS ARTICLES PREFERES


          TOP POSTS!  

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/70/90/80/19120443.jpg

Etre surdoué
ça implique des inconvénients             

http://www.apprendreaapprendre.com/img_dossier/qi_loi_gauss.jpg

WAIS bilan psychométrique adulte:
je me suis décidée à le passer          

http://www.nbiweston.com/wp-content/uploads/2012/06/asperger.jpg

Test en ligne:
syndrome d'Asperger et vivre dans le monde des autres        

http://corporaterewards.com/uploads/icon-present.png Idées cadeaux pour végétariens
palette lily lolo Douche, shampoing, soins, cosmétiques, produits ménagers bio, écolo ET vegan (ingrédients non testés sur animaux)

 


LES RECETTES LES PLUS CONSULTEES


RECETTES VEGETALIENNES (promis, c'est bon quand même)

 

nems au tofu (recette de ma maman) Nems au tofu de ma maman
recette protéines de soja saveurs asiatiques Protéines de soja saveurs asiatiques
chou aux protéines de soja Protéines de soja et chou
(fake poulet!)
sauce bolognaise végétalienne aux protéines de soja Sauce bolognaise aux protéines de soja
(2 recettes)
pizza vegetalienne sans fromage 1 Pizza végétalienne
soupe japonaise express (miso, algue et tofu soyeux) Fake soupe miso express
raviolis-vegetariens-vapeur-avec-pate-a-raviole-wo-copie-1 Raviolis won ton vapeur faciles
soupe potiron lentilles corail Soupe potiron lentilles corail

 


ET C'EST PAS FINI!
LES AUTRES RECETTES

SUIVEZ-MOI!


Les tableaux de PandaVG sur Pinterest

 

Blogosphère
LES BLOGS ECOLOS ET/OU VEGE
AVEC DES RECETTES (mais pas que):
 

Archives (Blog Créé En 2011)

Qui visite ce blog en ce moment? Cliquez sur "real-time view"

Un petit sondage? Merci!

 

Prenez 2 secondes pour sauver un animal

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner