Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 14:15

 

http://www.story-bd.com/images/objets/demons/titeuf1.jpg

Dernière ligne droite: mon loulou de 3 ans va faire sa première rentrée des classes lundi à 9h.

Ca commence bien, l'école juste en bas de notre résidence n'a qu'une seule classe de petite section (une seule classe de moyenne section et une seule classe de grande section) alors qu'il y a près de 90 enfants qui doivent faire leur rentrée cette année comme Fiston. Ben oui, on habite dans une grande ville, des logements se construisent encore dans le coin, il y aura donc de plus en plus d'enfants à scolariser.

Donc on sait juste que nous devons être là à 9h pour que l'école sache si oui ou non, ils ouvrent une seconde classe de petite section. En fait, ils compteront les enfants et selon leur nombre, si c'est raisonnable (ou pas), on fera une seule classe surchargée ou deux classes surchargées ou deux classes "normales". Il semblerait que la mairie de Toulouse se fiche du problème, c'est à l'école de se dépatouiller.

Quoi qu'il en soit, à 9h ce lundi, mon Chéri, Fiston et moi, nous serons tous les 3 à l'école. J'ai posé plusieurs jours de RTT pour être là cette première semaine. En vérité, j'angoisse déjà pour Fiston. J'ai bien vu qu'il n'était pas vraiment comme les autres enfants de son âge et j'ai peur qu'il vive le même enfer que moi à l'école (vous pourrez mieux comprendre une fois que vous aurez lu Vis ma vie de... et WAIS bilan psychométrique adulte: je me suis décidée à le passer, oui c'est long, désolée).

J'ai peur que les autres enfants le rejettent, parce que peut-être ils le trouveront bizarre, ou ils ne le comprendront pas ou même parfois ça ne s'explique pas, sans raison particulière, c'est juste "comme ça".

Mon chéri le fait souvent jouer au ballon dans la résidence, du coup Fiston s'est fait des copains beaucoup plus âgés que lui. Ils vont à l'école primaire juste à côté de l'école maternelle de Fiston. Ils aiment beaucoup Fiston, je suis contente de les voir se précipiter vers nous pour le saluer.

Si ça se trouve, tout se passera bien, il aura une scolarité agréable, plein de copains, des enseignants compréhensifs (la directrice n'a pas hurlé au scandale quand on lui a appris que Fiston savait déjà pratiquement lire). Et puis il nous a nous, nous saurons le soutenir. Son père n'a pas vécu la même scolarité que moi, il a toujours eu le chic pour se faire des amis alors Fiston sera peut-être plutôt comme lui.

Ce matin, nous avons dû faire à Fiston une prise de sang, pour vérifier une probable allergie au kiwi, simple formalité pour l'école, mais des blouses blanches, il n'en a pas vu souvent parce qu'il n'a pas souvent été malade. Alors il a paniqué quand il a vu les 2 dames qui allaient faire le prélèvement, même si nous l'avions bien préparé avant, il s'est mis à pleurer alors qu'elles n'avaient pas encore sorti la seringue.

Les 2 dames du labo ont été fabuleuses, très douces, nous avons tous dit à Fiston que s'il ne bougeait pas, tout se passerait bien, il n'aurait pas mal. Il a répété "si je ne bouge pas, je n'aurais pas mal, d'accord" tout en sanglotant.

La prise de sang s'est bien passée, elles ont offert un petit biscuit au chocolat à Fiston qu'il a d'abord refusé poliment ("non merci"), puis il a changé d'avis ("si, en fait je veux bien un gâteau") et il leur a dit "merci pour ce gâteau que vous m'avez offert", tout en séchant ses larmes.

Elles étaient épatées par sa politesse. Ou peut-être bien par sa façon de s'exprimer.

Voilà, j'ai rédigé comme ça venait, il n'y a pas forcément de structure à cette note d'aujourd'hui mais je voulais juste vous exposer mon angoisse de maman traumatisée par l'école juste avant la toute première rentrée scolaire de mon fils.

Vous aussi vous avez un mauvais souvenir de l'école? Si vous avez des enfants plus grands que Fiston, comment ça s'est passé? Arrivez-vous à ne pas transposer vos difficulés passées à la vie de vos enfants?

Au cas où vous auriez adoré l'école, était-ce parce que vous faisiez partie des élèves populaires?

Repost 0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 10:15

Simpsons-Nighthawks.jpg

 

Simpsons-Nighthawks-2.jpg

 

Oui je sais, les plus intellectuels d'entre vous diront sûrement que les Simpsons*, c'est de la merde, c'est stupide, ça ne vaut pas le coup de regarder cette série etc.

Et bien moi, il se trouve que j'aime beaucoup, depuis que je suis petite.

J'ai toujours beaucoup aimé le personnage de Lisa par exemple. Et puis on a des points communs elle et moi. Si vous êtes des lecteurs réguliers de ce blog et que vous connaissez la série, vous savez lesquels.

 

J'ai illustré mon article d'hier, Je ne suis pas timide, je suis une sauvage, je suis une phobique sociale avec un tableau d'Edward Hopper, pour symboliser la solitude des personnages incapables de communiquer.

 

Edward-Hopper---Nighthawks-copie-1.jpg

 

J'ai réalisé par la même occasion que vous aimiez vous aussi la peinture.

 

Alors je partage avec vous ce site très sympa qui répertorie les parodies aux tableaux et illustrations célèbres que les dessinateurs des Simpsons se sont amusés à inclure au fil des épisodes.

Par exemple ils ont fait référence à ce tableau dans 2 épisodes différents.

Et si vous n'avez jamais pris la peine de regarder le dessin animé, vous ne pouvez pas le savoir.

 

A voir ICI

 

*oui, je sais, en Français, on n'accorde pas les noms propres. Mais ça me fait trop bizarre d'écrire The Simpsons ou Les Simpson. Alors, je demande votre indulgence.

Repost 0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 12:05

 

 

Edward Hopper - Nighthawks

 

Critères diagnostiques de la phobie sociale

(Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux [DSM-IV - American Psychiatric association] Traduction française, Paris, Masson, 1996, 1056p)

 

- une peur persistante et intense d'une ou plusieurs situations sociales ou bien de situations de performance durant lesquelles le sujet est en contact avec des gens non familiers ou bien peut être exposé à l'éventuelle observation attentive d'autrui. Le sujet craint d'agir (ou de montrer des symptômes anxieux) de façon embarrassante ou humiliante

- l'exposition à la situation sociale redoutée provoque de façon quasi systématique une anxiété qui peut prendre la forme d'une attaque de panique liée à la situation ou bien facilitée par la situation

- le sujet reconnaît le caractère excessif ou irraisonné de la peur

- les situations sociales ou de performance sont évitées ou vécues avec une anxiété et une détresse intenses

- l'évitement, l'anticipation anxieuse ou la souffrance dans la (les) situations(s) sociale(s) ou de performance redoutée(s) perturbent, de façon importante, les habitudes de l'individu, ses activités professionnelles (ou scolaires), ou bien ses activités sociales ou ses relations avec autrui, ou bien le fait d'avoir cette phobie s'accompagne d'un sentiment de souffrance important

- pour les individus de moins de 18 ans, on ne porte le diagnostic que si la durée est d'au moins 6 mois

- la peur ou le comportement d'évitement n'est pas lié aux effets physiologiques directs d'une substance ni à une affection médicale et ne sont pas mieux expliqués par un autre trouble mental (par exemple le trouble panique avec ou sans agoraphobie)

- si une affection médicale générale ou un autre trouble mental est présent, la peur décrite dans le premier point est indépendante de ces troubles; par exemple, le sujet ne redoute pas de bégayer, etc... Les caractéristiques habituelles associées à la phobie sociale comprennent une hypersensibilité à la critique, à une évaluation négative ou au rejet, une faible estime de soi ou des sentiments d'infériorité. Les sujets ayant une phobie sociale craignent souvent une évaluation indirecte par les autres telle que de passer un examen.

 

Ca peut aussi bien se confondre avec le trouble de la personnalité évitante:

- un sentiment envahissant et persistant de tension et d'appréhension,

- une perception de soi comme socialement incompétent, sans attrait, inférieur,

- une préoccupation excessive par la crainte d'être critiqué, rejeté,

- un refus de nouer des relations à moins d'être certain d'être accepté sans critique,

- une restriction du style de vie résultant du besoin de sécurité,

- un évitement des activités sociales ou professionnelles impliquant des contacts avec autrui de peur d'être critiqué, rejeté

 

Je me reconnais tout à fait dans tout ça! Pas vous?

 

Peur du regard, qui devient jugement, peur de soi, peur de l'image de soi.

 

Je dis souvent à mon Chéri, avant ou après que j'ai eu à voir du monde, que ce que je dis n'est pas intéressant. Moi ça m'intéresse mais visiblement ça n'intéresse pas les autres. Je me sens bête, je me sens nulle, je me sens toujours inférieure aux autres. J'ai souvent l'impression que personne ne m'aime et que personne ne veut de moi (dans une soirée ou même dans la rue, exposée aux inconnus). Genre si untel et untel acceptent de me voir, ce n'est pas pour moi, c'est parce que je suis la femme de mon Chéri, vu que lui, tout le monde l'aime.

Oui je sais, c'est con, je suis sûrement parano. Evidemment, ça ne peut pas être vrai. Mais je le ressens quand même comme ça, malgré tout. Sûrement les traumatismes du passé.

 

Anxiété de performance

Anxiété relationnelle

 

Perfectionnisme et besoin de reconnaissance, c'est ce qui est ressorti de l'entretien que j'ai eu avec la psy lors de ma passation de bilan psychométrique. Elle a dit que c'était tout à fait commun chez les surdoués (ou surefficients mentaux ou personnes à potentiel différent ou appelez-les comme vous le préférez).

 

Je refuse de rencontrer de nouvelles personnes, surtout en groupe, parce que je me sens trop mal. J'angoisse.

Bien sûr, j'essaye, je me force, mais bon sang, quel supplice, quel effort surhumain à chaque fois.

Je ne me sens bien qu'avec des gens que je connais déjà très bien et dont je ne redoute pas/plus le jugement. Je n'aime pas ces situations inconfortables.

Evidemment, c'est égocentrique. Si je me focalisais davantage sur les autres que sur moi-même et ce qu'on va penser de moi, je n'aurais pas ce souci. 

 

Ces derniers temps, je me pose la question suivante: j'ai toujours eu l'impression de souffrir d'inadaptation sociale. Je croyais vouloir y remédier. Alors j'essaye de m'intégrer au monde, je me force à ne plus être solitaire.

Puis régulièrement, je me rends compte que lorsque je suis réellement moi-même, lorsque j'émets spontanément mes opinions, lorsque je présente ma personnalité sans me protéger, ça ne colle plus, je me sens rejetée.

Alors, dois-je me "couper un bras" pour plaire et être appréciée?

Dois-je renoncer à ma spontanéité? Dois-je rester au contraire dans des relations superficielles où tout n'existe qu'en surface?

Et si je restais une solitaire, ce ne serait pas si mal que ça puisque vivre avec les autres semble bien plus douloureux?

 

Mais la probabilité que mon fils de 3 ans reproduise ce schéma et soit malheureux à son tour serait grande (modèle familial). Et ça, je ne le veux pas.

 

Alors je suis condamnée. Il faut que je trouve une solution.

Je pense que je vais essayer celle proposée par la psy, la TCC (thérapie cognitivo-comportementale). J'aurais aimé que ce soit avec elle mais elle ne fait que les passations de bilan, elle m'a donné les coordonnées d'une consoeur.

Est-ce que ça va changer quelque chose?

 

Si tout ça vous parle, je vous laisse développer le sujet.

Si ça ne vous parle pas, tant mieux, vous avez probablement une intelligence interpersonnelle très développée.

 

 

Repost 0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 11:25
pizza-vegetalienne-sans-fromage-2.JPG

Mes photos sont moches, pardon, prises avec mon ancien portable, 

j'essayerai d'en prendre une plus jolie prochainement

Ouais, je sais, vous vous dites qu'une pizza sans fromage, c'est pas une pizza.

Que néni.

Le goût et la classe d'une pizza ne se situent pas dans le fromage, ou alors, c'est que vous vous contentez de bien peu en matière de goût.

Notez aussi que je suis une feignante (ceux qui suivent le blog depuis quelques temps ont dû s'en rendre compte). Alors je n'aime pas passer des heures derrière les fourneaux.

Ces dernières semaines, on a fait pas mal d'apéros à la maison et vraiment, les pizzas de mes potes omnivores, pleines de fromage, me faisaient de l'oeil. Mais depuis plus de 3 mois maintenant, les laitages sont bannis de mon alimentation. Alors ça fait plusieurs jours que je planche sur une recette de pizza qui pourrait les allécher eux aussi.

 

Place à la recette qui est réalisée avec des ingrédients de saison!

 

Ingrédients:

 

- une pâte à pizza à l'huile d'olive tout prête à dérouler, j'ai utilisé la marque Biobleud

- de l'huile d'olive

- du sel

- du coulis de tomates, j'ai utilisé la marque Grandeur Nature

- une aubergine pelée, coupée en tranches d'1 cm d'épaisseur

- des coeurs d'artichaut, il n'en faut pas beaucoup

- un demi poivron rouge émincé en fines lamelles

- du soja cuisine

- de la levure maltée en paillette, j'ai utilisé la marque Markal

- de l'oignon semoule

- de l'ail en poudre

- du mélange pour pizza (marjolaine, origan, thym), j'ai utilisé la marque Cook

- de l'huile pimentée (facultatif)

   

pizza-vegetalienne-sans-fromage-3.JPG

 

On déroule la pâte, on verse de l'huile d'olive en mince filet sur la pâte et on étale l'huile à la cuillère pour que toute la pâte soit bien recouverte (attention à ne pas noyer la pâte dans le gras lol, on doit avoir la main légère).

On saupoudre tout ça de sel (pas trop). Ensuite on étale une fine couche de coulis de tomates, en laissant une marge sur les bords.

Pendant ce temps, on chauffe de l'huile d'olive dans une poêle, quand elle est bien chaude, on précuit rapidement les tranches d'aubergine. Etape importante parce que je pense que l'aubergine serait mal cuite sinon dans la pizza.

On place les tranches d'aubergine sur la pizza. On éparpille quelques gouttes de coulis de tomates puis on place des feuilles de coeurs d'artichaut un peu partout et de façon homogène. On éparpille quelques gouttes de coulis de tomates puis on place les morceaux de poivron un peu partout et de façon homogène.

On verse le soja cuisine sur la pizza, en zig zag horizontal puis en vertical, en mince filet.

On saupoudre de l'oignon semoule, de l'ail en poudre et du mélange pour pizza (marjolaine, origan et thym) sur toute la pizza. On n'hésite pas, il faut être généreux!

On saupoudre de levure maltée, on n'hésite pas à éparpiller quelques gouttes de soja cuisine, ça et là, pour mettre un peu de blanc au milieu de tout ce rouge. On n'est pas avare en levure maltée non plus, c'est si bon!

On surveille la cuisson (four préchauffé th7 - 210°, pizza placée pas trop près de la chaleur au début de la cuisson puis plus haut pour gratiner la levure maltée en fin de cuisson): si on juge qu'il faut remettre un peu de ci et un peu de ça, on n'hésite pas, il faut vraiment que la pizza soit jolie et appétissante, il faut qu'elle sente bon la pizza.

On sent ce doux parfum et on déguste avec de l'huile pimentée si on a la chance d'en avoir!

 

 

Verdict de mon homme qui n'est pas végétarien donc encore moins végétalien: c'est une réussite, la texture est agréable, le goût est délicieux. C'est vrai que les fils de fromage n'y sont pas mais ça n'est pas si grave parce que cette pizza est savoureuse.

 

PS: je me doute qu'une pâte à pizza, c'est toujours mieux de la faire soi-même, ça ne prend pas tant de temps que ça et tout... Mais je suis feignante.

Je n'ai pas testé moi-même mais si éventuellement, certains d'entre vous (qui lisent l'anglais) se sentent la volonté et l'énergie de tester cette recette de onegreenplanet.org, pour faire soi-même sa mozza végétale (cliquez sur l'image pour la recette, ils donnent également une recette de pizza):
How-to-Make-Fresh-Vegan-Moxarella-Cheese-1195x800.jpg
Venez partager l'expérience (pour que je sache si ça vaut le coup de tenter!)
Pour ceux qui sont en recherche de "fromage de chèvre" végétal, vous pouvez essayer cette recette (en français) du site veganwiz (je ne fais pas de recommandation particulière étant donné que je n'ai pas encore testé moi-même).

Vous pouvez aussi réaliser votre huile pimentée maison grâce à cette recette simplissime (en français) de Sandra du blog Cuisine Addict (cliquez sur l'image pour la recette):
huile-pimentee-de-cuisine-addict.jpg

 

     

Voir d'autres recettes végétariennes pour épater des omnivores

Repost 0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 11:30

 

 

House-Hugh-Laurie.jpg

On m'a souvent reproché de me comporter comme une autiste (parce que je ne parle pas beaucoup aux gens et parce que quand je m'intéresse à un sujet ça peut aller jusqu'à l'obsession, je m'enferme un peu, ça agace tout le monde).

J'ai vérifié et je ne pense pas en être une. Enfin je crois.

Mais je partage avec vous ce que j'ai appris sur cette forme d'autisme qu'est le Syndrome d'Asperger, qui diffère bien du Syndrome de Kanner, l'autisme le plus connu du public.

 

Le syndrome d'Asperger touche plus de garçons que de filles. Ils s'appellent les Aspergers ou les Aspies. Ils ne connaissent pas de retard de développement, la majorité d'entre eux est même dotée d'une excellente mémoire et a une intelligence remarquable, ils sont brillants bien qu'ils ne soient pas tous des "super savants" comme peuvent l'être les autistes de haut niveau (parfois on confond les deux). Ils ont une intelligence différente.

 

Leur différence passerait inaperçue s'ils ne manifestaient pas de difficultés au niveau des interactions sociales. Le corps, le cerveau et les cinq sens de l'Aspie reçoivent des informations mais il y a un défaut de transmission entre la réception et le traitement de ces informations. Du coup ils décodent mal la vie et leur environnement. En découlent des problèmes de communication et de socialisation. Ils ne saisissent pas les notions abstraites et non-verbales (les expressions et les images sont incompris ou mal compris), ils n'arrivent pas à imaginer ce que les autres ressentent, ils sont incapables de montrer leurs émotions...

 

Les recherches sur le cerveau avancent un peu mais on ne peut toujours pas expliquer les origines de l'autisme.

 

 

Pour en savoir plus, je vous invite à consulter:

Le site aspergeraide.com (Asperger en quelques mots)

Autisme: mieux connaître le Syndrome d'Asperger

Asperger: un handicap invisible - l'histoire de Daniel Tammet et l'histoire de Gary McKinnon, 2 Aspies.

La page Wikipedia consacrée au Syndrome d'Asperger

Les jolies photos d'un groupe d'Aspergers sur Flickr 

 

 

 

Repost 0

 

 

 

Quelque Chose De Précis À Chercher

 

VOS ARTICLES PREFERES


          TOP POSTS!  

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/70/90/80/19120443.jpg

Etre surdoué
ça implique des inconvénients             

http://www.apprendreaapprendre.com/img_dossier/qi_loi_gauss.jpg

WAIS bilan psychométrique adulte:
je me suis décidée à le passer          

http://www.nbiweston.com/wp-content/uploads/2012/06/asperger.jpg

Test en ligne:
syndrome d'Asperger et vivre dans le monde des autres        

http://corporaterewards.com/uploads/icon-present.png Idées cadeaux pour végétariens
palette lily lolo Douche, shampoing, soins, cosmétiques, produits ménagers bio, écolo ET vegan (ingrédients non testés sur animaux)

 


LES RECETTES LES PLUS CONSULTEES


RECETTES VEGETALIENNES (promis, c'est bon quand même)

 

nems au tofu (recette de ma maman) Nems au tofu de ma maman
recette protéines de soja saveurs asiatiques Protéines de soja saveurs asiatiques
chou aux protéines de soja Protéines de soja et chou
(fake poulet!)
sauce bolognaise végétalienne aux protéines de soja Sauce bolognaise aux protéines de soja
(2 recettes)
pizza vegetalienne sans fromage 1 Pizza végétalienne
soupe japonaise express (miso, algue et tofu soyeux) Fake soupe miso express
raviolis-vegetariens-vapeur-avec-pate-a-raviole-wo-copie-1 Raviolis won ton vapeur faciles
soupe potiron lentilles corail Soupe potiron lentilles corail

 


ET C'EST PAS FINI!
LES AUTRES RECETTES

SUIVEZ-MOI!


Les tableaux de PandaVG sur Pinterest

 

Blogosphère
LES BLOGS ECOLOS ET/OU VEGE
AVEC DES RECETTES (mais pas que):
 

Archives (Blog Créé En 2011)

Qui visite ce blog en ce moment? Cliquez sur "real-time view"

Un petit sondage? Merci!

 

Prenez 2 secondes pour sauver un animal

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner