Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 12:25
Vis ma vie de... Gentille employée d'un grand Parc d'attractions épisode 4

J'ai posté l'épisode 3 en août 2011. Je n'arrivais pas à écrire quelque chose de satisfaisant pour la suite mais cet épisode 4 resterait pour toujours dans mes brouillons si je m'écoutais et je me dis qu'avoir de trop hautes exigences alors qu'après tout, ce n'est qu'un blog même pas connu, c'est idiot. Alors voilà!

Je vais changer les prénoms, parce qu'en fait n'écrire qu'une initiale ne facilite pas la lecture je pense. C devient donc Charles et G devient donc Gustave.

 

Charles m'embrasse au petit matin du 1er janvier 2000 en sortant du Costuming, le bâtiment où on se change, là où on met nos costumes du Parc. Et bien que je sois déjà "en couple" depuis plus d'un an avec Gustave, je ne repousse pas Charles (je mets "en couple" entre guillemets parce que je trouve que l'expression fait mamie).

J'ai 18 ans à ce moment-là (bientôt 19) et je n'ai encore jamais vécu de situation semblable.

J'ai toujours fait partie des boloss comme disent maintenant les jeunes. Je n'avais jamais été courtisée par un garçon (c'est délicieux en fait, on se sent comme une héroïne de film, comme une princesse ou comme une fille super canon qu'on n'est pas).

Tout se bouscule dans ma tête, c'est l'euphorie, tout tourne. J'ai le coeur qui palpite et le rythme de ma respiration qui s'accélère. La voix de la gentille Moi dans ma tête me crie que ce que je fais est mal, que je vais forcément faire souffrir Gustave, que c'est injuste pour lui. Mais mon corps, mes mains et mes lèvres n'en ont strictement rien à cogner. C'est la méchante Moi qui prend le dessus.

Je me sens mal vis-à-vis de Gustave. Mais je me sens tellement bien dans les bras de Charles qu'égoïstement, je m'en fiche. C'est un baiser tendre et fougueux à la fois, comme au cinéma. D'ailleurs j'entends une petite musique qui se joue dans ma tête. J'ai cette manie d'entendre des petites musiques dans ma tête, comme une bande originale de film, qui défile le long des scènes de ma vie (j'aurais pu être le personnage de Jess de la série New Girl, que j'adore, je vous en informe au passage).

Personne ne m'a jamais fait la cour, avant Charles. Peeeersonne.

C'est moi qui ai fait le premier pas avec chacun de mes petits copains précédents, y compris Gustave. J'étais obligée, parce que sinon j'attendrais probablement encore que quelqu'un daigne essayer de me draguer. Or on ne me draguait jamais, je n'intéressais personne, je faisais partie des filles invisibles, moches (ou inaccessibles? lol).

Je ne comprends pas trop ce qui m'arrive. L'un des plus beaux garçons que je côtoie au boulot n'a d'yeux que pour moi, fait tout pour passer du temps avec moi, profite de la moindre occasion pour me toucher la main et me complimente sur ma beauté à longueur de journée.

Je suis une faible jeune fille, je ne suis pas préparée à ça. Les jolies filles doivent avoir l'habitude elles, peut-être que ça ne leur fait plus rien de se faire draguer alors qu'elles sont déjà en couple.

Ou alors je dois me rendre à l'évidence qui est là depuis plusieurs mois: je ne suis plus amoureuse de Gustave. Il faut que je le quitte. Il me menacera encore probablement de se suicider si je fais ça, comme la dernière fois que je lui ai parlé de séparation. Mais au bout du compte, nous n'en serons que plus heureux tous les deux et il s'en remettra après tout! Que sait-il de l'amour? Nous sommes si jeunes et je ne suis que sa toute première petite copine, comme il est mon tout premier petit copain...

Gustave est en vacances depuis plusieurs jours chez sa meilleure amie et il ne m'a donné aucun signe de vie, comme la dernière fois. Je ne sais pas vraiment quand il rentrera mais je décide de rompre avec lui à son retour (ça ne se fait pas par téléphone voyons!)

Pendant quelques jours, je ne vois pas Charles non plus qui est cloué au lit avec une grippe mais nous nous parlons régulièrement au téléphone. Je repense à la douceur de sa peau veloutée, au contact de ma main sur son torse et à l'odeur de son cou. Je me demande s'il a autant envie de moi que moi j'ai envie de lui. Il est désirable, c'est normal que j'ai envie de lui. Mais je me demande encore ce qu'il peut bien me trouver à moi, la petite asiatique sans poitrine avec une dent de travers. Pourquoi s'intéresse-t-il à moi?

Gustave finit par enfin revenir de ses vacances. Il daigne enfin m'appeler. Charles s'est remis de sa grippe et nous avions prévu de nous voir. Mais je dois rompre avec Gustave d'abord. Je passe voir Gustave chez lui (enfin, chez sa mère, nous vivons tous encore chez nos parents à cette époque) et la discussion tourne au mélodrame comme je l'avais prédit. J'ai beau lui dire que je ne lui reproche rien (et pourtant j'avais des choses à lui reprocher) et que tout est de ma faute, que nous sommes trop jeunes pour nous engager dans une relation sérieuse, que j'ai rencontré quelqu'un d'autre, mais rien n'y fait, il persiste à me dire qu'il m'aime. Moi je voulais qu'il me déteste, qu'il me jette hors de chez lui, qu'il me dise que je ne suis qu'une sale minable qui ne le méritait pas. Tout aurait été tellement plus facile.

Je le quitte quand même. Tant pis si j'ai le mauvais rôle (comme une gourdasse que j'étais, je finirai par revenir vers lui plus tard mais ça, c'est une autre histoire).

Je suis sortie avec Charles ensuite.

Enfin, sortir, c'est vite dit. On a couché une pauvre fois ensemble et il m'a fait comprendre ensuite qu'une relation suivie ne l'intéressait pas. Enfin j'ai compris toute seule vu qu'il ne répondait plus à mes messages et qu'il m'évitait au boulot. Pourtant ce n'était pas aisé de le faire, le restaurant du Parc où nous bossions n'était pas gigantesque non plus. C'était même ridicule de le voir déguerpir alors qu'on était censé veiller ensemble à la sécurité de la parade du Parc ou échanger son poste de caisse avec un autre pour ne pas être trop près de ma caisse à moi.

Bon sang, j'ai couché avec un lâche.

Pire que ça, j'ai la nette impression que tous nos collègues sont au courant parce qu'ils arrêtent tous de parler quand j'arrive près d'eux au comptoir ou en salle de pause.

Et ça se confirme. Une de nos collègues bien plus âgée que nous vient me parler parce qu'elle voit bien que personne ne me parle comme d'habitude. Elle m'affirme que Charles a dit à qui voulait l'entendre qu'il m'avait eue, qu'on avait couché ensemble et qu'en plus j'étais du genre sonore pendant le sexe.

Consternation. Moi la gentille boloss que personne ne drague jamais, me voilà transformée en fille facile (et pourquoi a-t-il eu besoin de dire que j'étais bruyante, enfoiré).

Je me sens sale. Je voudrais rentrer chez moi me cacher et ne plus jamais sortir. Je m'imagine démissionner alors que j'adore ce boulot, pour ne plus avoir à les affronter. Eux et leurs regards lourds de jugement. Pourquoi lui, on le traite en héros parce qu'il a couché avec une fille de plus? Alors que moi, on me dévisage parce que j'ai craqué pour lui pourtant il est seulement le 2ème homme avec qui j'ai couché dans toute ma vie? Pourquoi?

Mais je me ressaisis. Je suis au boulot. Je bosse. Je ne m'occupe pas plus des autres. Et encore moins de Charles.

Au contraire, je me force à être plus souriante que jamais, pour les visiteurs du parc, pour les enfants, je me dis que je ne dois montrer à personne que ça m'affecte.

Surtout pas à Charles.

Punaise quand je repense à la façon dont il m'a embobinée, j'ai envie de gifler la gourdasse que j'étais. Comment ai-je pu être aussi naïve? Comment un garçon aussi mignon pouvait-il s'intéresser à moi? J'ai été bien bête de croire que je pouvais être une fille courtisée, que je pouvais être assez jolie pour être vue avec un beau mec comme lui.

Petit à petit je réintègre les groupes des uns et des autres en salle de pause. La période de gêne est passée, les collègues sont passés à autre chose. On ne parle plus de Charles qui a réussi son coup. D'ailleurs il a une nouvelle fille dans le collimateur et c'est là que je constate qu'il exécute le même plan à chaque fois. Ils sortent ensemble et passent à autre chose.

De mon côté, je rencontre un jeune nouveau collègue italien pendant que je fais le service au comptoir. En fait au restaurant nous avions des frigo qui s'ouvrent des deux côtés. Lui son boulot c'était de les remplir pour que moi de mon côté du comptoir je puisse avoir toujours des tartes aux pommes (surgelées décongelées) pour les visiteurs qui en commandent. Je ne l'avais jamais vu, il ne m'avait jamais vue, nous avons ouvert nos portes en même temps et nous n'avons vu que nos yeux entre deux étagères de tartes aux pommes. J'ai vu dans ses beaux yeux bleu clairs qu'il m'avait souri. J'ai refermé la porte parce que j'ai eu peur. J'ai fini par sortir avec lui plus tard, j'ai d'ailleurs remarqué lors d'une soirée où toute la bande était réunie que Charles avait l'air jaloux (haha je ne pouvais être que sa chose à lui), mais je n'y ai pas porté d'attention (ça n'en méritait pas). L'italien et moi, nous avons eu une jolie histoire, qui s'est terminée parce qu'il est reparti pour l'Italie et que moi, les relations à distance ne m'intéressaient pas. Il était adorable pourtant, s'il était resté, je pense que ça aurait pu durer, même s'il avait les mains toutes calleuses parce qu'il jouait bien du djembé.

En fait dans ce Parc, c'est comme ça. Les relations se font et se défont, on est jeune, on s'amuse, d'ailleurs on passe nos soirées à faire la fête dans les résidences près du Parc où les employés qui le demandent peuvent louer un logement.

Un soir c'est soirée chez les espagnols, le lendemain les québécois, le surlendemain les italiens etc. Il y avait toujours moyen de s'incruster à une fête quelque part, tout le monde était le bienvenu, du moment qu'on faisait partie de la même entreprise.

C'est dans ce Parc que j'ai le plus appris à vivre "comme les autres". Il n'y avait plus aucun décalage, je faisais partie de plusieurs groupes de potes, j'étais appréciée, je n'étais plus une bouffonne sans ami, je n'étais plus l'intello numéro 3 (je suis désolée mais pour mieux comprendre il va falloir vous taper les épisodes précédents).

Tout allait super bien. Et tout a fini par revenir à la normale!

J'ai fini par prendre un peu plus confiance en moi. En fait, grâce à Charles, j'ai compris que je n'étais pas une boloss moche. Enfin, surtout après lui dans ce Parc, j'ai rencontré pas mal de garçons comme l'italien, tous plus mignons les uns que les autres et j'ai même eu d'autres histoires d'amour sérieuses.

J'ai évolué un peu. Je peux dire que j'ai bien vécu!

Ces années où j'ai rencontré des personnes venant des 4 coins du monde sont des années inoubliables. J'étais obligée de discuter avec les nouveaux arrivants en anglais parce qu'ils ne parlaient pas encore un seul mot de français mais c'était fascinant de les voir devenir complètement bilingues voire polyglottes en seulement l'espace d'un mois d'immersion dans l'univers de ce parc.

 

J'ai gardé des copains de cette époque. On se suit sur Instagram (pas la peine de me chercher, mon profil est privé). Il y en a un qui s'est installé en Finlande, j'adore ses photos, les décors sont juste sublimes. Un autre a cofondé une plateforme d'actualités participative qui fonctionnait bien, il a revendu et bosse maintenant sur un autre projet, il vient de s'installer à Berlin avec son amoureuse américaine.

Si j'avais à nouveau 18-20 ans, je crois que je retournerais travailler là-bas. C'est une formidable expérience humaine et je crois que je suis en grande partie la femme que je suis aujourd'hui grâce à cette expérience.

L'été dernier, j'ai emmené mon mari et mes deux fils dans le Parc, en tant que visiteurs, j'étais ravie de partager ce bout de ma vie avec eux. J'ai déjà hâte d'y retourner.

Repost 0
Publié par PandaVG - dans vis ma vie de...
commenter cet article
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 12:00

Bonjour à tous!

Je voudrais relayer cette pétition contre l'élevage de masse qui a déjà atteint plus de 170 000 signatures mais ce n'est jamais assez!

Allez lire le blog de Lazy Veggie à Paris le lien vers la pétition est à la fin de son article Fermes-usines de plus de 2000 animaux : une aberration supplémentaire…, il ne manque plus que vous! Ca ne vous prendra pas longtemps: un clic si comme moi vous avez déjà un compte Avaaz.

On compte sur vous! Ne laissons pas notre pays accueillir ces fermes usines et ressembler aux Etats-Unis!

 

PS: Le salon de l'Agriculture est une grosse blague

Repost 0
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 16:55
Association Zebr'Adultes et Club Zebra pour les adultes surdoués

Un grand merci à Stéphanie qui est adhérente de l'ANPEIP et qui m'a fait part d'une information qui peut s'avérer intéressante pour la plupart des lecteurs zèbres qui lisent ce blog!

Rappelez-vous, en octobre dernier, quand je vous parlais de l'école Zebra Alternative fondée par Jeanne Siaud Facchin, une école qui permet aux ados surdoués déscolarisés ou en échec scolaire à réintégrer ensuite le circuit scolaire classique, je vous disais " il faudrait même créer ce genre de structures pour aider les adultes surdoués paumés".

Jeanne Siaud Facchin a donc fait naître début 2015 l'association Zebr'Adultes, présidée par Muriel Lussignol.

Vous n'avez pas (encore) été testé? Vous pouvez tout de même adhérer à Zebr'Adultes et accéder à un forum dédié, vous aurez également la possibilité de participer aux rencontres, conférences et dîners organisés par l'association à des tarifs privilégiés. Vous pouvez aussi faire part de vos attentes et de vos souhaits concernant l'association, sur le bulletin d'adhésion.

L'adhésion annuelle à l'association, ouverte à tous sans restriction, est au tarif préférentiel de -50% c'est-à-dire 40€ au lieu de 80€ pour les jeunes adultes anciens adhérents d'une association pour enfants précoces (ANPEIP, AFEP, AEP, ALREP, aehpi, Mensa Enfants, Asep en Suisse, EHP et Douance.be en Belgique), les parents d'enfants actuellement inscrits dans une association pour enfants précoces (les mêmes que citées précédemment) mais aussi pour les demandeurs d'emploi et tous les jeunes adultes de 18 à 35 ans.

Le Club Zebra n'est, lui, accessible qu'aux personnes testées (fournir la conclusion du bilan psychologique + rédiger une lettre de motivation). La cotisation annuelle est aussi à -50% pour les personnes pouvant bénéficier du tarif préférentiel, ce qui revient donc à 105€ au lieu de 210€. Elle comprend en plus de la participation à la grande conférence annuelle, l'annuaire des membres (vous avez le choix d'y faire figurer vos coordonnées ou non), un forum dédié, un groupe FaceBook privé, l'accès aux évènements réservés au Club (ateliers, dîners, rencontres, etc) et (pour les fans lol) une journée de rencontre, repas compris, hors les murs et en présence de Jeanne Siaud Facchin herself.

Plus d'informations sur http://zebradultesurdoue.com

Si l'un d'entre vous adhère et souhaite nous partager son expérience ici, qu'il n'hésite pas!

Moi personnellement les réunions, même avec des gens "comme moi", c'est pas mon truc. Mais je sais qu'ici parfois il y a eu des lecteurs qui étaient en demande et je pense qu'une association comme Zebr'Adultes est faite pour eux.

Repost 0
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 17:30

Et une danse joyeuse, une!

Bonjour à tous!

Malgré le temps pourri qui sévit actuellement à Toulouse (= micro pluie constante et parfois averses bien chiantes) et bien que je viens de passer 10 minutes aux chiottes au boulot à chialer en douce parce qu'un de mes supérieurs hiérarchiques vient de me traiter comme une merde, je suis d'excellente humeur en ce moment et je voulais que vous le sachiez ^^.

La semaine dernière j'ai pris quelques petits jours de vacances!

Je me suis rendue à Bordeaux où:

  • mes fils ont pu passer du temps avec leurs cousins tunisiens (oui oui, dans la famille on est multi-éthniques),
  • je me suis beaucoup rapprochée de leur maman (qui est donc ma belle-soeur, c'est-à-dire la soeur de mon mari, qui lui n'est pas tunisien du tout, vous me suivez?) et je lui prépare en ce moment-même un colis avec des cosmétiques et des produits d'hygiène bio et vegan (parfois fabriqués en France) parce que, je la cite, elle aimerait bien avoir les mêmes produits que moi.
  • j'ai pu voir ma meilleure amie qui a été mutée à Bordeaux l'été dernier (la pauvre, j'y ai vécu 3 ans entre 2004 et 2007 et j'ai détesté). Nous avons dîné à 4 avec nos chéris respectifs, au restaurant indien Koh I Noor c'était très sympa (... de faire enfin garder les enfants et de vivre un peu comme avant!) et nous avons ensuite fait une longue promenade digestive sur les quais de la Garonne, à évoquer notre jeunesse qui s'enfuit et à se marrer comme des ados, bref j'ai passé une soirée génialissime. J'adore ma meilleure amie (Karine, si tu me lis, gros hug). D'ailleurs, pour lui montrer comme je l'aime, je lui ai offert un exemplaire du fabuleux livre Vegan de Marie Laforet, ma copine n'est pas végétarienne mais elle est très VG-friendly (consomme peu de viande, s'intéresse beaucoup au végétarisme)... Je pense pouvoir la faire passer du côté obscur!

J'ai déjeuné aujourd'hui même avec une autre de mes meilleures amies qui est à Toulouse en ce moment, parce qu'elle est venue voir son amoureux qui n'est autre que le meilleur pote de mon chéri! Ils se sont rencontrés à notre mariage il y a bientôt 9 ans, il leur a fallu du temps avant de se rendre compte qu'ils étaient faits l'un pour l'autre mais je suis contente que le destin les ait réunis dernièrement.

Autre truc qui me met en joie: j'ai fait quelques modifications sur le blog. J'ai fini par le passer en mode Premium pour vous supprimer les publicités intempestives parce que j'en avais marre d'en voir ici qui vantent les mérites des cosmétiques testés sur les animaux ou du prêt-à-porter fabriqué par des ouvriers du textile exploités dans les pays pauvres. Ca fait du bien de le voir à nouveau comme moi je le voulais.

L'url du blog a donc changé et est devenu http://www.echosdansmatete.com mais si vous tapez l'ancien url http://www.echosdansmatete.over-blog.com vous êtes tout de même dirigés au bon endroit. Aaah ces informaticiens sont des magiciens.

Je me fais des copines! L'illustration ci-dessous est l'oeuvre de May, du blog imaygine.com: elle est d'origine asiatique (moi aussi), elle est végétarienne à tendance végétalienne (moi aussi), elle a un QI supérieur à la moyenne (moi aussi) et elle dessine (moi... il y a très longtemps). Elle exerce le métier qui me plaisait quand j'étais petite fille: maîtresse. Puis j'ai réalisé que les enfants étaient cruels et que je ne les aimais pas beaucoup alors j'ai fini par ne rien faire du tout (je vous fais la version accélérée).

C'est elle qui m'a découverte la première et qui m'a laissé un adorable commentaire sur mon article précédent Sélection mode bio au bureau, vraiment éthique et donc vegan, je suis ensuite allée visiter son blog et il m'a fallu plusieurs jours pour le lire entièrement, il en vaut la peine, je vous l'assure! Je vous laisse apprécier mon strip préféré qui est ancien, mais vous pouvez voir sur les parutions de ces derniers jours qu'elle a changé son graphisme en bien et j'adore les nouveaux, cliquez sur l'image pour voir son blog.

Clique pour voir le blog imaygine.com

J'adore le tableau d'Edvard Munch et j'adore quand il est parodié. D'ailleurs j'avais choisi une parodie avec un lapin crétin pour illustrer un de mes articles en 2011.

Elle m'a fait une super pub sur son blog dans son article Saint Valentin et PandaVGénial...

Et dernière chose qui me met en joie: mes chaussures que je traine depuis un moment viennent de rendre l'âme, je vais enfin m'autoriser à commander ces beautés à 91,43€ chez Wills Vegan Shoes (le prix est chelou mais c'est parce qu'à la base c'est en £ puisque la marque est anglaise).

Et vous, dernièrement, est-ce qu'il y a eu des choses dans votre vie qui vous mettent de bonne humeur? Essayons de voir le verre à moitié plein, les jours passent de façon plus agréable!

Repost 0
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 16:50

confessions-of-a-shopaholic.jpgL'idée de rédiger cet article est venue d'une conversation que j'ai eue l'autre jour avec mon chéri (végétarien) et mon frère (bon viandard) à propos du cliché sur le style vestimentaire du végétarien, véhiculé par des spots publicitaires comme celui du jambon Aoste (je vous en parlais ici, photo plus bas).

Genre les végétariens sont des hippies-bobo-baba-cools, vêtus de sacs à patates multicolores et ne connaissent pas les rendez-vous chez le coiffeur. C'est pour ça que cette pub ne m'a pas vraiment offensée: je ne me suis pas du tout sentie visée.

végépubaoste

 

 

 

 

 

 

Je voudrais vous montrer que les végé aussi peuvent s'habiller trendy.

Le truc pénible pour un(e) vegan, c'est de trouver des vêtements sans cuir, sans soie ni laine. Et évidemment, il faut faire le choix d'une mode éthique, pour ne pas contribuer à l'exploitation des travailleurs du textile dans des pays pauvres comme je vous en parlais ici.

Je travaille dans un bureau assez standing, je ne peux pas me permettre de ressembler à une hippie et je ne peux pas me permettre trop de fantaisie non plus: ma tenue de tous les jours est plutôt orientée "working girl style" donc peu de couleurs.

 

Dans l'idéal, j'aimerais bien sortir ma machine à coudre de son emballage et créer moi-même mes vêtements, mais je suis une sale feignasse (promis, j'ai prévu de prendre des cours de couture dès que j'ai du temps libre). 

Une feignasse sait qu'il faut y mettre un peu le prix pour obtenir de la qualité comme des tissus certifiés biologiques, pour que les personnes qui ont confectionné les fringues reçoivent une rémunération juste (alors que par exemple les grandes enseignes comme H&M préfèrent déplacer leurs productions dans des pays comme l'Ethiopie, puisque l'Asie devient trop cher à leurs yeux) et une feignasse écolo n'ignore pas qu'acheter moins permet d'acheter mieux: c'est le concept du "slow wear".

 

La sélection que je vous propose aujourd'hui répondra aux critères suivants: écolo, équitable, sans matière animale (pas de cuir, pas de soie, pas de laine, pas de nacre, etc).

 

J'adore le fait main, qu'on peut trouver en bio par exemple sur le fameux site A Little Market.

Je viens de faire l'acquisition d'un magnifique snood de la créatrice (toulousaine!) qui monte, qui monte dans le milieu, Cécile Azem qui a fondé la marque Eros & Agape après avoir travaillé pour les maisons Lolita Lempicka, Armand Ventilo ou Givenchy. Ce snood est moins cher sur A Little Market que sur le site de la marque. Je vous recommande Eros & Agape, c'est vraiment du très beau travail, l'envoi est rapide et soigné, j'apprécie le petit mot manuscrit de la créatrice dans le colis! 

snood-jersey-coton-bio-et-elasthane-EROS-et-AGAPE.jpg

Eros & Agape: snood en jersey (coton bio 95% et élasthane 5%)
    32,56€ sur A Little Market

 

jupe-tailleur-danseuse-ample-en-jean-bio-genoux-ER-copie-1.jpg

Eros & Agape: Jupe tailleur patineuse ample en jean bio brut (100% coton bio)
111,76€ sur le site de la marque

 

Derrière la marque La Petite Roberte se cache une autre créatrice, Valérie, qui propose sur A Little Market une robe que j'espère m'offrir bientôt (mes proches, si vous me lisez, je fais un 36):

robe-robe-tulipe-chanvre-et-coton-biologique-La-Petite-Robe.jpg

La Petite Roberte: robe tulipe en jersey de chanvre et coton biologique 108€ sur A Little Market
(livraison offerte avec le code NEWSHOP pour un achat avant le 28/02/2015)

 

Sur le même concept que la marque 1083 qui a fait du "made in France" son point fort (je vous en avais parlé ici), voici la marque Juste - La Révolution Textile. Saviez-vous que le lin a des propriétés thermorégulatrices? Vous pouvez lire ici une interview de Myriam Underwood la créatrice de la marque.

Juste-gilet-lin.PNG

Juste - La Révolution Textile: gilet tricoté (100% lin oeko-tex)
129€ sur le site de la marque

 

Pull-tricote-lin-Juste-La-Revolution-Textile.PNG

Juste - La Révolution Textile: pull tricoté (100% lin oeko-tex)
89€ sur le site de la marque

 

Parce que le marché français de la fringue écolo n'est pas (encore?) beaucoup développé, il faut parfois regarder un peu autour de nous chez les anglais ou les allemands, qui ont des communautés vegan importantes dans leurs pays.

 

Vous pouvez trouver certains produits de la marque anglaise People Tree, "pionniers du commerce équitable et de la mode éco-citoyenne" sur Asos (livraison et retour gratuits) mais il faudra vous rendre sur le site de la marque pour trouver cette jolie jupe crayon et cette tunique oversized:

petra-pencil-skirt-in-black-PEOPLE-TREE.jpg

People Tree: jupe crayon en jersey stretch (95 % coton bio certifié équitable, 5% élasthane)
42£ (env 56€) sur le site de la marque

 

People Tree: tunique oversized imprimée à la main (100% coton bio)
33£ (env 45€) sur le site de la marque

 

La marque anglaise Annie Greenabelle propose surtout du girly, toujours conçu de façon éthique, souvent bio et parfois "made in England". Des logos vous aident à vous repérer et j'ai choisi 2 robes pour vous:

 Robe-coton-bio-equitable-Anniegreenabelle.PNG

Annie Greenabelle: robe (100% coton bio)
48,45€ sur le site de la marque

 

Robe-bustier-Anniegreenabelle.jpg

Annie Greenabelle: robe bustier (92% coton bio, 8% élasthane) made in England
56,53€ sur le site de la marque

 

Et pour finir, voici la marque allemande Armedangels qui est mon coup de coeur fashion écolo équitable:

Armedangels: tank top loose (100% coton bio)
49,90€ sur le site de la marque

 

T-shirt-Armedangels.PNG

Armedangels: t-shirt motif zèbre (100% coton bio)
49,90€ sur le site de la marque
clin d'oeil à tous les zèbres qui lisent ce blog

 

Chino-petrole-Armedangels.PNG

Armedangels: pantalon chino (97% coton bio, 3% élasthane)
89,90€ sur le site de la marque

 

blazer-Armedangels.PNG

Armedangels: blazer (70% coton bio, 30% lin bio)
159,90€ sur le site de la marque

 

Trench Armedangels

Armedangels: trenchcoat (100% coton)
259,90€ sur le site de la marque

 

Pour les chaussures, vous pouvez relire cet article.

Pour le sac à main, je vous présente le mien, j'en suis dingue, il ne me quitte pas et va avec presque tout: le modèle Mitsuko de Matt and Nat, en coloris Chesnut. Je l'ai eu avant les soldes sur Zalando en promo à 91€ au lieu de 130€ (mais il est à nouveau à 130€). Même ma chef de service, qui n'a rien d'une vegan, aimerait me le piquer, tant elle le trouve beau (elle souhaite me le racheter si un jour je le cède). La marque fabrique en Chine mais est totalement transparente sur ses valeurs éthiques.

Matt-and-Nat-Mitsuko-coloris-Chestnut.jpg

Matt and Nat: sac en polyuréthane et bouteilles de plastique recyclées
130€ (voir plus haut pour les liens sur sites marchands)

 

Alors j'en entends déjà certains dire "oui mais le polyuréthane ça pollue". Je leur réponds que mon mode de vie est très très peu polluant (je n'ai pas de voiture, j'ai pris l'avion 5 fois en tout et pour tout dans ma vie*, je suis une consomm'actrice raisonnable, je mange le plus souvent bio et local, végétarienne à grooooooosse tendance végétalienne et grande adepte du mode de vie vegan) alors ce n'est pas MON sac qui va accentuer le réchauffement de la planète. A moins que vous ne soyez totalement purs, ne me jettez pas la pierre (avertissement adressé à ceux qui donnent des leçons alors qu'ils portent du cuir tanné au chrome par des travailleurs du textile exploités dans les pays pauvres).

 

* j'en parle

 

Bien sûr, je suis loin d'être parfaite, loin de là même: j'ai travaillé pendant 2 ans chez H&M il y a quelques années (à la boutique parisienne du boulevard Haussmann) et j'ai bénéficié comme tous les employés de la chaîne de 25% de réduction sur mes achats à cette époque, j'ai donc encore pas mal de vêtements dans mon armoire que je porte encore et qui n'ont rien d'écolo. Mais je fais de mon mieux maintenant.

 

Et vous, quelles sont vos marques bio et éthiques préférées?

 

 

Ces articles pourraient vous intéresser:

MonsieurPoulet t-shirt garçon Tokyo mon amour-copie-1 Biona nounours gel moussant neutre douche shampoing bain CENTIFOLIA bio et
Les jolis t-shirts en coton bio équitable GOTS de Monsieur Poulet Bonbons sans gélatine: mon avis sur Goody Good Stuff (Cola Breeze et Sour Mix Match) et Biona (Organic Mini Fruit Bears) Douche, shampoing, soins, cosmétiques, produits ménagers bio, écolo ET vegan (ingrédients non testés sur animaux)

 

Repost 0

 

 

 

Quelque Chose De Précis À Chercher

 

VOS ARTICLES PREFERES


          TOP POSTS!  

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/70/90/80/19120443.jpg

Etre surdoué
ça implique des inconvénients             

http://www.apprendreaapprendre.com/img_dossier/qi_loi_gauss.jpg

WAIS bilan psychométrique adulte:
je me suis décidée à le passer          

http://www.nbiweston.com/wp-content/uploads/2012/06/asperger.jpg

Test en ligne:
syndrome d'Asperger et vivre dans le monde des autres        

http://corporaterewards.com/uploads/icon-present.png Idées cadeaux pour végétariens
palette lily lolo Douche, shampoing, soins, cosmétiques, produits ménagers bio, écolo ET vegan (ingrédients non testés sur animaux)

 


LES RECETTES LES PLUS CONSULTEES


RECETTES VEGETALIENNES (promis, c'est bon quand même)

 

nems au tofu (recette de ma maman) Nems au tofu de ma maman
recette protéines de soja saveurs asiatiques Protéines de soja saveurs asiatiques
chou aux protéines de soja Protéines de soja et chou
(fake poulet!)
sauce bolognaise végétalienne aux protéines de soja Sauce bolognaise aux protéines de soja
(2 recettes)
pizza vegetalienne sans fromage 1 Pizza végétalienne
soupe japonaise express (miso, algue et tofu soyeux) Fake soupe miso express
raviolis-vegetariens-vapeur-avec-pate-a-raviole-wo-copie-1 Raviolis won ton vapeur faciles
soupe potiron lentilles corail Soupe potiron lentilles corail

 


ET C'EST PAS FINI!
LES AUTRES RECETTES

SUIVEZ-MOI!


Les tableaux de PandaVG sur Pinterest

 

Blogosphère
LES BLOGS ECOLOS ET/OU VEGE
AVEC DES RECETTES (mais pas que):
 

Archives (Blog Créé En 2011)

Qui visite ce blog en ce moment? Cliquez sur "real-time view"

Un petit sondage? Merci!

 

Prenez 2 secondes pour sauver un animal

ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner